5 astuces pour réussir une autobiographie

réussir une autobiographie

Réussir une autobiographie peut se révéler être plus coriace que l’on croirait. Une telle œuvre n’est pas juste un livre qui contient les souvenirs d’une personne. Elle est une œuvre littéraire à travers laquelle un auteur utilise la narration de son vécu comme base pour transmettre une idée. Elle implique de fait un lourd travail de réflexion et d’organisation des faits. Vos lecteurs doivent non seulement se sentir transportés dans le passé que vous décrivez, mais également arriver aux conclusions que vous leur transmettez. Les conseils suivants vous révéleront le processus pour réussir une autobiographie.

Réussir une autobiographie commence par l’établissement d’un objectif

Tout commence et se termine forcément pour une raison. La rédaction de vos mémoires ne fait point exception à la règle. Afin de réussir une autobiographie, vous devez savoir pourquoi vous la rédigez.

Vous pourriez ne pas immédiatement pouvoir identifier ces raisons. Nous sommes parfois ignorants des motivations qui nous poussent à prendre certaines décisions. Cependant, dans le cas d’une autobiographie, votre objectif doit être mis au clair dès le départ. L’objectif derrière l’écriture de ce récit très personnel va être votre guide durant l’intégralité de sa rédaction.

De nombreuses raisons peuvent pousser à la rédaction d’une biographie personnelle. Certains peuvent désirer laisser sur cette terre une trace de leur passage. D’autres peuvent consigner dans la mémoire de leurs contemporains les traces de leur existence. D’autres encore peuvent choisir de rédiger une autobiographie pour transmettre leurs valeurs, leurs convictions ou améliorer leur branding personnel.

Toutes les raisons sont valables tant que vous avez un objectif clair. C’est à partir de ce dernier que vous allez désormais organiser la rédaction de votre histoire.

Réussir une autobiographie nécessite de la méthodologie

Écrire une autobiographie, comme pour toute rédaction professionnelle, demande un effort d’organisation de votre part.

Avant d’écrire, vous devez mettre en place votre espace de travail. Choisissez un cadre confortable et familier, un endroit accessible, mais où vous ne serez pas dérangé au cours de vos sessions de travail. Réunissez dans votre espace de travail tout le matériel et les outils dont vous pourriez avoir besoin. Définissez-vous des horaires de travail fixes, mais réguliers. En écriture, la régularité est primordiale.

Face à la feuille blanche, laissez parler votre cœur et vos souvenirs. Offrez-vous un voyage mémoriel et laissez ressortir tous vos souvenirs des événements qui composeront votre récit.

Ce n’est qu’après avoir achevé ce premier jet que vous pourrez passer à une réécriture plus technique de votre œuvre. Cette réécriture implique principalement une relecture et une correction de votre texte. L’objectif ici sera de transformer vos souvenirs en une œuvre achevée et prête à publication.

Faites-vous accompagner par vos proches ou des professionnels de la rédaction. Vous pourrez également demander leurs impressions pendant la correction. Faites les changements qui vous semblent opportuns lors de la seconde écriture et donnez à votre texte un aspect un peu plus romanesque.

Racontez votre histoire de façon épisodique

Réussir une autobiographie n’implique pas de déposer par écrit l’intégralité de votre vie. L’exercice ne consiste pas à faire un rapport jour après jour de toute votre vie jusque-là.

Ce que vous allez rédiger n’est pas un journal, mais un roman, mais un genre littéraire précis. Il faut donc lui donner une structure appropriée. Pour réussir une autobiographie, il est recommandé de donner une structure épisodique à votre récit.

Chacun de vos épisodes sera chargé de présenter à vos lecteurs un nouveau pan de votre histoire. À travers chaque épisode, vos lecteurs découvriront une partie importante de votre histoire ou un nouveau détail de votre personnalité. C’est l’alignement de ces découvertes, l’organisation de leur enchaînement qui décident si votre roman sera poignant ou non.

Pour réussir votre autobiographie, faites la liste de tous les événements de votre vie qui résonnent avec votre objectif. Vous aurez ensuite à les organiser afin d’aboutir à une narration intéressante. 

Établissez une distance raisonnable entre votre récit et vous

Une autobiographie est un récit profondément ancré dans vos expériences et dans votre vécu. Vous êtes au cœur même de l’histoire et elle ne peut s’écrire sans vous. Cependant, votre histoire a pour vocation d’être lue par autrui. Votre récit doit donc permettre au lecteur de se sentir connecté à l’histoire.

Réussir une autobiographie se jouera dans la gestion de cette subjectivité. Il s’agit de votre histoire, de vos expériences et de votre vie. Cependant, votre récit ne doit en aucun cas devenir purement partial. Vous devez ouvrir à n’importe quel lecteur la porte vers votre passé.

Il vous faudra alors garder une certaine distance émotionnelle lors du récit des événements. Vous devez éviter de vous impliquer un peu trop émotionnellement dans la rédaction. Laissez à vos lecteurs la place de s’insérer dans votre histoire.

Présentez votre vérité à vos lecteurs

Ce que vous avez la tâche d’écrire, c’est une histoire, un récit qui va revisiter votre vécu et le retransmettre à vos lecteurs. Cette visite de votre passé doit être écrite par vous selon votre perception des choses.

Cette subjectivité est l’un des charmes d’une autobiographie réussie. Il ne s’agit pas de dire les choses telles qu’elles se sont passées ou de raconter de façon morne votre enfance. Vous devez présenter votre vision des choses.

Offrez à vos lecteurs la vérité telle que vous la voyez, le passé que vous percevez. Chacune des personnes qui ont partagé votre vie aura sa perception des événements, sa propre vérité. Il s’agit de votre histoire, vous pouvez en faire ce que vous voulez, même une confession.

Vous avez donc toute la liberté de laisser parler votre imagination. Votre livre doit parler de votre vécu, mais il n’est pas interdit d’embellir un peu vos expériences. Réussir une telle œuvre implique certainement de mettre une touche de maquillage.

Gardez-vous cependant de tomber dans les excès, tant dans vos prises de position que dans vos embellissements. Votre œuvre impliquera certainement d’autres individus que vous. Ceux-là qui ont pris part à l’histoire que vous narrez. Vos excès pourraient entraîner des controverses ou des démentis qui peuvent vous nuire.

Comme toute œuvre littéraire, rédiger une autobiographie nécessite de l’organisation et de la constance. Vous aurez certainement à effectuer de nombreuses recherches et enchaîner les essais pour trouver les mots les plus aptes à retransmettre vos pensées. Tant que vous persévérez dans vos efforts et que vous gardez en tête votre objectif, vous parviendrez sans mal à réussir une autobiographie digne de ce nom.