logo bew web

BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Comment évaluer son budget crawl avec la Search Console ?

évaluer son budget crawl

Il peut être difficile de comprendre les différentes méthodes qui permettent d’évaluer son budget crawl. Les moteurs de recherche tels que Google utilisent ce qu’on appelle des bots pour analyser les pages web afin d’indexer les sites. Ces « robots » explorent les sites web et leurs contenus pour s’assurer qu’ils apparaissent le plus haut possible dans les pages de résultats. Cependant, cette exploration a des limites. Pour optimiser de façon efficace son activité en ligne, il est donc essentiel d’évaluer son budget crawl.

Qu’est-ce qu’un budget crawl ?

Un budget crawl est le nombre de pages que le robot d’exploration du web doit analyser sur une période donnée (généralement 24 heures). Si votre budget crawl s’épuise, le robot cessera de consulter vos pages et ira sur d’autres sites.

Les budgets crawl varient d’un site à l’autre et dépendent de plusieurs facteurs. C’est Google qui fixe celui de chaque site. Sa Search Console indique la quantité de pages explorées quotidiennement.

Bien sûr, il existe d’autres sources pour connaître votre budget crawl et savoir quelles pages sont explorées et lesquelles ne le sont pas. Par ailleurs, vous pouvez faire appel à une agence pour vous aider à gérer au mieux votre site web.

Quels sont les différents critères d’indexation ?

Le plus important d’entre eux est le temps de réponse du serveur ou vitesse du site. Google accorde plus de valeur à l’expérience utilisateur et fait donc confiance aux sites qui réagissent rapidement.

Si votre site se charge lentement, les robots le visiteront peu. C’est la raison pour laquelle il faut évaluer son budget crawl.

Google examine également la profondeur des pages. Il s’agit du nombre de clics nécessaires pour atteindre une certaine page à partir de la page d’accueil. Plus une page est loin, moins elle a de chances d’être affichée.

Dans ce cas, Google souhaite simplement que le site soit intuitif et que la navigation y soit facile pour les utilisateurs. Les informations doivent être accessibles.

Le robot d’exploration prend aussi en compte le contenu. Si vous ajoutez régulièrement du nouveau contenu, les algorithmes de Google analyseront votre site plus fréquemment. Toutefois, le contenu doit être :

  • De très bonne qualité ;
  • Unique ;
  • Pertinent et complet.

Pourquoi le budget crawl est-il limité ?

Le budget crawl est limité pour que le serveur du site web ne soit pas surchargé. En fait, il peut l’être par un trop grand nombre de connexions simultanées ou par une demande trop importante sur les ressources du serveur. Cela peut avoir un effet négatif sur l’expérience du visiteur du site web.

De plus, chaque adresse IP a un nombre maximal de connexions qu’elle peut gérer. De nombreux sites sont hébergés sur un serveur partagé. Un site partageant un serveur ou une IP avec plusieurs autres sites peut avoir un budget crawl moindre qu’un site hébergé sur un serveur dédié.

De même, un site web hébergé sur une grappe de serveurs dédiés qui est réactif aura généralement un budget crawl plus élevé. C’est l’opposé d’un site web hébergé sur un seul serveur qui commence à répondre plus lentement à un trafic important.

Un site web peut être réactif et disposer des ressources nécessaires pour maintenir un taux d’exploration élevé. Cependant, cela ne signifie pas que les moteurs de recherche voudront engager une grande partie de leurs propres ressources si le contenu n’est pas important.

Comment suivre l’évolution de son budget crawl ?

Comme mentionné au début, le moyen le plus simple de connaître votre budget de crawl est de consulter le compte Search Console de votre site. Dans les anciennes versions de l’outil, sous l’onglet Exploration, vous trouverez des Statistiques sur l’exploration.

Ce menu présente une courbe de la quantité de pages explorées par jour au cours des 90 derniers jours, ainsi que quelques chiffres. À partir de ces données, il est déjà possible de tirer des conclusions.

En effet, trois graphiques sont affichés, classés selon trois valeurs (élevée, moyenne et faible) :

  • Le premier graphique montre les pages scannées par Googlebot par jour.
  • Le second indique le nombre de kilo-octets téléchargés par jour.
  • La troisième montre le temps (en millisecondes) qu’il a fallu pour charger une page.

Pour le premier graphique, plus le chiffre est élevé, mieux c’est, tandis que pour le deuxième et le troisième, c’est l’inverse. L’optimisation du poids des pages facilite la navigation des crawlers et des utilisateurs.

Un chargement rapide signifie également que le budget crawl disponible permettra au robot d’explorer davantage de pages.

Comment optimiser votre budget crawl ?

Pour que Googlebot indexe une page web importante, il est essentiel d’évaluer son budget crawl et de l’optimiser. Voici quelques conseils pratiques et utiles pour tirer le meilleur parti de votre budget crawl :

Optimiser la vitesse de chargement des pages

La première étape pour réussir votre site web est de choisir le bon hébergement. Cela nécessite parfois d’envisager un budget crawl. Certains hébergeurs proposent des serveurs partagés (serveurs qui hébergent plusieurs sites). Le nombre de sites sur le serveur affecte les performances. Pour cette raison, il faut évaluer son budget crawl.

Déterminer la grille de votre site

L’optimisation de la grille interne de votre site vous permet d’approfondir vos pages. Les pages les plus importantes du site doivent être situées au début de son architecture. Elles sont susceptibles d’attirer le plus grand nombre de visiteurs.

Mettre à jour votre site avec du contenu de qualité

Outre la mise à jour des informations, un bon moyen de dynamiser votre budget crawl est de publier du contenu sur le blog de votre entreprise. Vous pouvez publier des articles liés à votre secteur d’activité.

Toutefois, il est important de noter que vous devez publier du contenu de qualité. En effet, vos articles doivent être uniques, sans duplicate content. Ils doivent fournir des informations suffisamment pertinentes pour les internautes et attirer l’attention des robots de Google.

Blocage de certaines parties de votre site

Si votre site comporte des éléments qui ne doivent vraiment pas apparaître sur Google, bloquez-les à l’aide d’un fichier robots.txt. Bien sûr, vous ne devez le faire qu’en toute connaissance de cause.

Un problème courant qu’on rencontre sur les grands sites de commerce électronique est le nombre gigantesque de façons de filtrer les produits. Il est donc essentiel d’évaluer son budget crawl afin de connaître les insuffisances du site et d’y remédier grâce à ces conseils d’optimisation.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.