Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Comment se protéger du negative SEO ?

référencement tangentiel

Les sites web sont de plus en plus victimes des attaques du negative SEO, ce qui constitue un frein à leur expansion. Néanmoins, il existe des astuces et des comportements à adopter pour s’en protéger. Le renforcement de la sécurité du site, la surveillance des avis et l’utilisation de la balise canonicale sont entre autres des mesures indispensables. Découvrez dans cet article comment se protéger du negative SEO.

Renforcer de la sécurité du site internet pour se protéger du negative SEO

La première des choses pour se protéger du black hat SEO est de procéder à une mise à jour des paramètres de sécurité du site. Cela permet de préserver votre site web du piratage. En outre, afin d’assurer une bonne sécurité, il faudra procéder à l’ajout d’un certificat SSL. Ce certificat électronique permet l’authentification du site internet avec une sécurité due à une connexion chiffrée suivant le protocole SSL.

Surveiller les avis négatifs

Se protéger du negative SEO implique d’avoir une bonne e-réputation sur internet tout en préservant vos trafics. Il vous faut alors être présent au niveau des commentaires. Cela vous permet d’être beaucoup plus en contact avec les autres membres de votre communauté et de surveiller les avis négatifs. De cette façon, vous saurez filtrer et supprimer à temps ces avis.

Dans le cadre du negative SEO, ternir la réputation du site internet est une pratique courante des hackers. Pour mener à bien leur forfait, ils créent de faux profils et publient des faux commentaires sur votre entreprise. Il s’agit généralement de propos déplacés à caractère négatif, tout juste pour nuire à la réputation de votre site.

Après avoir déniché des profils falsifiés, il convient d’émettre une signalisation les concernant. La plateforme sur laquelle votre site internet se retrouve se chargera ensuite d’étudier au mieux ses comptes pour enfin les supprimer définitivement.

Utiliser de la balise canonicale pour se protéger du negative SEO

L’une des pratiques du negative SEO consiste à ruiner le positionnement de votre site web. Les hackers, une fois connectés à votre site web, se mettent à dupliquer des contenus de votre page sur d’autres sites d’autorité. Les moteurs de recherche finissent par signaler ces contenus comme plagiat. Votre site est alors vu comme dépourvu de toute originalité, ce qui fait baisser le référencement du site web. Cela a donc pour conséquence directe de faire subir des pénalités au site.

Dans ce cas, afin de se protéger du negative SEO, il faut utiliser la balise canonique. Son rôle est de prouver l’authenticité de votre site web à l’endroit des moteurs de recherches. Dans le code source de votre site web, insérez les balises canonicales afin de rendre l’URL du site sous forme canonique. Vos données sont ainsi protégées contre toute tentative de duplication des contenus.

Contrôler et auditer régulièrement les backlinks

L’utilisation des liens externes qui mènent vers votre site internet représente un moyen pour les hackers d’ébranler sa sécurité. L’affluence de nouveaux liens sur le site internet peut représenter une alerte de violation de la sécurité ou une cyberattaque. Il faudra donc faire régulièrement un contrôle minutieux de ces liens afin de se protéger du negative SEO.

L’audition des backlinks est aussi importante afin de préserver le référencement du site web. Un contrôle régulier des flux entrants et sortants du site permet de déceler les failles et les restaurer. Pour un travail professionnel et rapide, il existe de nombreux outils dont la Search Console.

Cet outil permet d’établir une connexion permanente avec Google. Avec des configurations précises, vous pouvez commencer par recevoir des alertes en cas de pénalité, de failles ou d’attaque de hackers. La Google Search Console servira également à repérer les liens compromettants. Cet outil est également utile pour favoriser l’optimisation SEO pour les moteurs de recherche.

En faisant ce travail de contrôle et d’audition des backlinks, il faudra améliorer la stratégie du netlinking. En cas de détection de liens toxiques, il vous faudra désavouer à Google dans un fichier .txt la liste des liens qui nuit à votre référencement.

Travailler sur le netlinking pour éviter le référencement négatif

Travailler sur le netlinking consiste à améliorer la notoriété du site web afin de combattre efficacement le negative SEO. Les liens que reçoit le site web devront être de qualité afin d’être mieux mis en exergue par les moteurs de recherche.

Tout le travail devra se faire en prenant en compte la balise canonical pour assurer l’authenticité du site. De cette façon, un meilleur travail pourra être aisément effectué quant à l’optimisation SEO. Mieux le site web est référencé, plus la tâche sera difficile pour ces hackers de nuire à votre site.

En somme, le negative SEO regroupe un ensemble de moyens et d’activités visant à détruire le référencement d’un site web. Pour s’en protéger, il faut renforcer la sécurité du site web et surveiller régulièrement les commentaires sur les pages web. Entre autres, il convient également d’intégrer la balise canonicale et de faire des travaux sur les backlinks et le netlinking.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *