- Agence Web Paris

01.84.60.68.39 APPEL GRATUIT

Comment définir le cahier des charges de votre futur site web ?

cahier des charges

La création d’un site internet de qualité passe nécessairement par plusieurs étapes. Une bonne planification est le seul moyen de s’assurer que la plateforme à réaliser réponde bien à vos attentes. Le cahier des charges est donc un élément que vous devez clairement définir chaque fois que vous voulez réaliser un nouveau site web ou refaire un site déjà existant. Voyons en détails comment bien rédiger votre cahier des charges.

Site internet : qu’est-ce qu’un cahier des charges ?

Le cahier des charges d’un site web est un document synthétique qui décrit, étape par étape, tous les aspects du projet web en question. C’est donc un document qui formalise les besoins, les contraintes techniques et l’objectif marketing liés à la réalisation du site. Le cahier des charges énumère aussi les différentes solutions et méthodes qui permettront de construire une plateforme web qui répond parfaitement aux besoins du client. On peut dire que c’est une sorte de « mind map » destiné à guider le développeur tout au long de la conception du site.

Le cahier des charges de tout site web a des objectifs que tout programmeur ou concepteur site web devrait connaître. Premièrement, il est destiné à expliquer le contexte ou les raisons de la création ou de la refonte d’une plateforme web. L’objectif est de permettre à l’agence digitale ou au prestataire indépendant d’avoir une meilleure compréhension du projet web du client. Au-delà de ce principal objectif, le cahier des charges a également plusieurs autres fonctions. Il permet par exemple de vérifier si le projet est réalisable et les outils qu’on peut utiliser pour concevoir le site. Il permet aussi de déterminer le budget de réalisation, de sélectionner les prestataires qui interviendront dans le projet et de suivre son évolution en interne.

Procédure d’établissement d’un cahier des charges de site web

Vous envisagez de lancer très prochainement le site internet de votre marque afin d’améliorer votre e-réputation ? Vous pouvez vous inspirer de cette procédure pour établir votre CDC.

Définir toutes les attentes relatives au projet web

Pendant la phase de la rédaction de votre cahier des charges, vous devez définir clairement la vision globale du projet. Pour ce faire, il faudra vous poser les bonnes questions. Quel genre de site web voulez-vous vraiment ? Quelle peut être son utilité ? Un design simple ou complexe ? Quelles sont les fonctionnalités à envisager ? Bref, vous devez vous poser toute sorte de questions avant de définir le cahier des charges de votre site. La réponse à toutes ces questions vous aidera à déterminer vos attentes et à connaître vos besoins avec précision.

Établir le budget de la réalisation du site et sélectionner les prestataires

Le fait d’énumérer les besoins et d’étudier la faisabilité d’un projet web ne suffit pas pour le réussir. Il faut aussi prévoir un budget qui permettra de développer le site dans les délais voulus. Après avoir énuméré les caractéristiques et toutes les fonctionnalités de votre futur site web, pensez donc à établir votre budget.

En dehors de la budgétisation, votre cahier des charges vous sera utile pour sélectionner les parties prenantes idéales de votre projet web. En fonction des besoins des clients et des différentes contraintes technique, vous aurez à choisir différents types de profils professionnels. Par exemple, vous aurez éventuellement besoin d’un analyste programmeur si votre plateforme doit être réalisée sur mesure. L’intégrateur web, le graphiste, le rédacteur web, le copywriter sont autant de profils qui peuvent sembler utiles après avoir établi le cahier des charges. Par ailleurs, vous allez pouvoir vérifier les différents profils professionnels (freelance ou agence digitale) avant de faire un choix judicieux.

Contenu d’un bon cahier des charges de site internet

Le CDC n’est pas le document le plus facile à rédiger, surtout quand on souhaite avoir un site professionnel et vraiment performant. Il permet pourtant de s’assurer que toutes les fonctions à intégrer à la plateforme fonctionnent parfaitement. Le cahier des charges d’un site doit contenir un maximum d’informations très détaillées pour que le prestataire ne se trompe pas dans l’exécution de sa mission. En clair, pour chaque profil et pour chaque mission, il doit y avoir un maximum d’informations. Nous vous proposons ici une structure qui peut vous servir d’exemple lors de la réalisation de votre CDC.

Présentation de l’entreprise ou de la marque

La présentation de votre entreprise ou de votre marque est le tout premier élément à intégrer à votre cahier des charges. L’objectif de cette partie est de fournir une description détaillée de l’entreprise. Certains détails spécifiques s’avèrent nécessaires :

  • nom et date de création de la société
  • votre secteur d’activité
  • concurrents directs
  • chiffre d’affaires
  • offres et avantages pour les clients

En plus de ces points importants, il faudra aussi faire ressortir les forces et les faiblesses de votre établissement. Une description complète de l’entreprise permettra sans doute aux prestataires de vite savoir la structure de votre futur site et de choisir les bons outils de développement.

Présenter le contexte de la création de votre site

Après avoir décrit votre entreprise, vous devez ensuite présenter le contexte de la création ou de la refonte de votre plateforme web. C’est une étape qui permettra aux prestataires de mieux comprendre tous les contours de votre projet web. À ce niveau, vous devez donc préciser tous vos objectifs de marketing. Pour quelle raison voulez-vous créer un site web pour votre établissement ? Est-ce simplement pour faire connaître votre marque ou est-ce pour élargir votre clientèle ? C’est également dans cette partie de votre cahier des charges que vous indiquerez le type de site que vous désirez : vitrine, e-commerce, e-magazine, blog, etc. N’oubliez pas non plus d’y inclure tous vos objectifs en termes de référencement (SEO ou SEA).

Par ailleurs, ajoutez aussi une description technique globale et fonctionnelle de votre site. Dans la partie « description technique », vous pouvez ajouter vos attentes en termes d’infrastructure :

  • CMS ou frameworks,
  • hébergement web,
  • balisage, etc.

En outre, le volet fonctionnel peut comprendre toutes les fonctionnalités qui vous aideront à atteindre vos propres objectifs.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.