logo bew web

- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Comment obtenir vos 10 000 premières visites organiques de Google ?

visites organiques de Google

Les visites organiques de Google servent à quantifier les statistiques et le potentiel ordinal d’un portail numérique. Elles représentent le trafic engrangé à partir du moteur de recherche et se déterminent à travers un suivi spécialisé. Pour un programme qui fait son entrée sur le marché digital, cette phase d’observation est un must visant l’amélioration globale. Comment générer du trafic organique sur un site web nouvellement créé ? Quelles sont les astuces qui permettent d’atteindre les 10 000 premières visites organiques de Google ?

Pourquoi donner la priorité à une plateforme de bonne facture ?

En 2021, le moteur de recherche Google cumulait 89,9 milliards de requêtes enregistrées. Il est donc primordial que tout projet puisse s’identifier à une niche afin d’être ciblé par la recherche organique. Ainsi se précise le premier acte d’une page web pertinente et visible sur Google.

La deuxième étape consiste à rediriger les visiteurs vers un site précis, et ça, c’est une autre paire de manches. Le classement dans les SERP, la qualité ergonomique et les facilités d’accès et d’utilisation sont tous décisifs.

On n’accumule pas des visites organiques de Google sans soigner la première impression. À cet effet, peu de facteurs suffisent à décider l’internaute :

  • La présence ou non de mots clés ;
  • La description responsive ;
  • Le netlinking (maillages interne et externe) ;
  • L’infographie digitale ;
  • L’UI et l’UX Design.

À terme, l’internaute doit être convaincu de cliquer sur le lien qui propose les meilleures réponses/explications à sa requête. En revanche, il est aussi important de considérer sa durée d’exploration.

De cette variable dépendent les futures actions du visiteur : par exemple, mettre la page dans sa liste des favoris. C’est une des raisons pour lesquelles il est nécessaire d’optimiser la vitesse de chargement et l’accessibilité du site pour les mobinautes.

Vous l’aurez compris, l’expérience utilisateur boostée par une interface intuitive et interactive est d’une importance capitale. Elle améliore l’indice de positionnement SEO et sert de tremplin pour les campagnes de prospection.

Cela précise un peu mieux l’impact de la conception experte et stratégique dont une plateforme peut faire l’objet. Cependant, pour multiplier à coup sûr les visites organiques de Google, il n’est de facteur plus conséquent que le contenu.

Le contenu : filon essentiel des visites organiques de Google

Si l’interface numérique est le socle d’une campagne prospective, le contenu en est le centre névralgique. La recherche organique n’a pour unique but que de quêter des informations en temps réel.

Pour résumer, on obtient du trafic organique que si l’on propose du contenu qualitatif. Il doit être qualitatif parce que la concurrence prolifère à toute vitesse. Le tout ne suffit donc pas de créer, mais de percuter et de piquer au vif, d’intéresser en un mot. Pour ce faire, le contenu doit être unique, compréhensible, attrayant et informatif.

Pour galvaniser davantage la fréquence des visites organiques de Google, associez votre contenu à des stratégies d’édition et de diffusion. Ses propriétés multiformes et hybrides offrent d’infinies possibilités d’exploitation.

Les formats variés de contenus

Le format éditorial n’est pas le seul type de contenu susceptible d’intéresser les internautes. La plupart d’entre eux ont une préférence pour les vidéos et les illustrations. C’est tant mieux, car les contenus s’adaptent aussi aux formats audiovisuels et graphiques. Ils permettent de cerner sans ambiguïté le centre d’intérêt, de se le représenter clairement et de mieux le comprendre.

Cela dit, générer un contenu explicite nécessite de veiller aux tenants et aboutissants d’une optimisation infographique. Le podcast et le format PDF sont des options de contenus en pleine expansion et très efficaces. Ils le sont, de surcroît, pour un développement approfondi et structuré.

Le guest-blogging ou la méthode clé pour maximiser les visites organiques de Google

Pour plus d’authenticité et d’expertise, certains blogs convient des spécialistes à rédiger les articles en rapport avec leur domaine. Cette pratique augmente la crédibilité et la notoriété des sites et apporte un surplus d’informations utiles aux lecteurs.

En effet, les notions moins généralisées monopolisent un grand taux de recevabilité par rapport aux contenus standards. Le guest-blogging améliore d’une part le parcours UX et occasionne d’autre part les visites organiques de Google.

En effet, les robots d’indexation recherchent activement de nouveaux mots clés parmi les plus techniques et les moins usités. Par conséquent, un contenu en guest-blogging peut faire remonter un site dans le classement SEO. Rien de tel qu’un meilleur référencement pour accumuler les visites organiques de Google !

Les visites organiques de Google et les FAQ

Les foires à questions constituent une réponse prompte aux besoins réels de l’internaute. C’est le creuset des réponses concises ou des solutions rapides aux problématiques génériques du sujet édité. Il apparaît peu intrusif et moins contraignant pour le lecteur. Libre à lui, ensuite, d’approfondir ses recherches comme bon lui semble. En effet, l’internaute retient mieux les informations sous forme de questions-réponses, sans compter que c’est plus pratique.

Avec les FAQ, on améliore le ciblage et donc le nombre de visites organiques sur une page. De plus, les réponses efficaces aux préoccupations d’un échantillon de persona profitent aux audiences d’échelle supérieure.

La publicité ou le corridor du trafic organique

La qualité du contenu n’est réellement un atout que lorsqu’elle est amendée d’une audience ciblée et engagée. La publicité est une méthode qui permet de toucher un public extérieur ou isolé. À l’aide du contenu et de la stratégie de diffusion, on peut rehausser le taux de visites organiques de Google. Pour ce faire, le réseautage est une option probante, surtout avec les chiffres impressionnants des réseaux les plus suivis.

La publicité ne se limite cependant pas aux réseaux sociaux. D’autres stratégies peuvent s’avérer plus rentables. On peut déjà en distinguer un certain nombre :

  • L’outreach marketing;
  • Les bannières publicitaires;
  • Google AdWords;
  • La Newsletter;
  • Le Remarketing, etc.

Ainsi, la publicité fait office de passerelle pour la promotion du contenu. Elle n’est ni immutable ni immuable. On peut l’affilier, la jumeler ou la soumettre dans le but d’atteindre un public cible et d’intensifier les visites organiques de Google.

En définitive, la recherche organique est un expédient vital dont il faut savoir tirer parti. Pour ce faire, il est important de maîtriser les subtilités de l’éditorial et de la promotion. En effet, le contenu doit avant tout s’inscrire dans un contexte sobre et « evergreen ».

Il est donc important de le rafraîchir régulièrement. Par ailleurs, le maniement des mots clés de longue traîne (ou LSI) doit suivre un canevas conventionnel. Pour faire simple, la maximalisation des visites organiques de Google nécessite du temps et un certain savoir-faire.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.