BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Externaliser avec les pays offshore pose-t-il problème ?

Externalisation offshore

L’expansion du e-commerce pousse de nombreuses entreprises à adopter des idées novatrices. Au nombre de celles-ci figure l’externalisation offshore. Cette façon de procéder requiert un plan d’action minutieusement élaboré et une prospection de qualité. Toutefois, aucune méthode commerciale n’étant parfaite, l’externalisation offshore présente des hauts et des bas.

Comprendre le concept de l’externalisation offshore

Encore qualifiée d’offshoring, l’externalisation offshore consiste à mandater un prestataire pour gérer une entreprise. Qu’il s’agisse des services proposés par cette dernière, de ses différentes fonctions ou de ses multiples activités. Ici, la collaboration se fait avec des sociétés présentes dans des pays appartenant à un autre continent.

Le choix du prestataire de services n’est pas fait au hasard. En effet, celui-ci doit présenter des avantages compétitifs. Cela peut être du point de vue du coût moins élevé des prestations ou de remarquables compétences administratives et technologiques. Il peut aussi s’agir de l’excellente qualification du personnel.

Les prestations en offshore sont-elles sujettes à des problèmes ?

Il arrive que l’entreprise encline à une externalisation offshore se retrouve face à des difficultés. Elles peuvent être de diverses natures et peuvent être empêchées.

Les insuffisances de l’outshoring

L’entreprise à l’initiative de l’externalisation offshore peut être mise à l’écart du processus de gestion. Ce cas de figure se présente lorsque la délégation des fonctions n’est pas judicieusement effectuée. Un taux d’actions trop élevé peut aisément rendre décisives l’opinion ou les actions du prestataire.

Par ailleurs, les activités de production subissent un réel impact négatif quant au choix d’une société externalisée peu performante. Pour celles situées dans les pays sous-développés, par exemple, les problèmes sont liés au faible développement technologique. Ceci impacte aussi directement les délais de livraison susceptibles détériorer les partenariats avec de potentiels clients.

L’autre aspect pouvant entraîner des problèmes concerne le manque de qualifications du personnel en offshore. Il peut ne pas disposer de l’expertise et du savoir-faire nécessaires pour la bonne marche des prestations. Cela réduit considérablement la crédibilité et la confiance dûment acquise auprès des clients.

Les pièges de l’externalisation offshore à éviter

Pour commencer, il convient d’évaluer soigneusement ses besoins. Cela consiste à énumérer les raisons de l’action à entreprendre, le type de pays offshore voulu, etc. Par la suite, il s’avère indispensable d’externaliser avec des mesures efficientes. Les fonctions stratégiques reviennent toujours à l’entreprise qui externalise.

Pour la sélection du prestataire, il convient d’évaluer des points essentiels tels que :

  • Son contexte culturel ;
  • Son rendement économique ;
  • Ses principaux actionnaires, s’ils existent ;
  • Ses références en matière de clientèle ;
  • Les indicateurs liés à la production, l’écoulement et la qualité de ses prestations.

Il faut également veiller à faire d’excellentes négociations. Des coûts subsidiaires peuvent se glisser dans les factures délivrées. Pour contrecarrer de telles initiatives désavantageuses, il convient de faire preuve de vigilance. Il est tout aussi possible d’établir un contrat de collaboration avec des clauses pouvant prévenir des cas ambigus.

Le bon déroulement d’une externalisation offshore requiert de la communication. D’une part, l’entreprise principale devra au préalable aborder la question avec les associés, actionnaires ou collaborateurs. Cela aura pour but d’éviter tout potentiel conflit social. D’autre part les deux parties exécutant l’outshoring devront faire mutuellement un bilan des activités.

Quels sont les points forts d’une externalisation offshore ?

Le tout premier objectif en procédant à une telle opération est la création de valeur. Autrement dit, l’outshoring permet à l’entreprise de bénéficier de prestations de qualité et à moindre coût. Cette dernière améliore par conséquent, sa productivité et sa notoriété. Le chiffre d’affaires n’en ressortira que reluisant.

En outre, ce procédé se caractérise par une flexibilité des activités. En effet, grâce à une sous-traitance, il est possible de faire intervenir des professionnels sur différents projets comme expliqué ici. Comme conséquence directe, la gouverne des ressources générées par les diverses prestations est plus fluide.

En définitive, une délocalisation des activités et fonctions d’une entreprise peut se faire aisément. Toutefois, cela requiert une excellente préparation et des analyses profondes. Lorsque ce préambule n’est pas bien fait, externaliser avec les pays offshore peut s’avérer problématique. L’externalisation offshore présente toutefois des avantages certains.