- Agence Web Paris

01.84.60.68.39 APPEL GRATUIT

Introduction aux nouvelles technologies en 2023

nouvelles technologies

Les nouvelles technologies sont indissociables du secteur du digital. Voilà pourquoi les entreprises doivent rester à l’affût de ces innovations pour rester compétitives. Cela leur permet également de bénéficier des différentes opportunités qu’offrent ces avancées.

Bien que la blockchain, les structures NFT et l’IA ont déjà réussi à accélérer le monde virtuel, d’autres éléments importants se profilent déjà à l’horizon 2023.

Voici justement une petite introduction de ces nouvelles technologies tant attendues !

L’automatisation : vers une globalisation du système

Pour rappel, l’automatisation est un concept permet d’utiliser des nouvelles technologies pour accomplir certaines tâches au sein d’une entreprise. Cette technique est très pratique pour limiter les actions répétitives humaines et pour améliorer la productivité. Pour ce faire, elle fait généralement appel à un programme informatisé ou à des logiciels.

Très prisée dans le secteur de la fabrication, l’automatisation est désormais plus présente dans plusieurs domaines d’activités. C’est le cas notamment de la robotique, de l’automobile et bien entendu de l’informatique. Cela se démontre facilement avec la transformation digitale et l’utilisation quasi-incontournables des outils numériques.

Il faut cependant noter quelques changements au niveau de l’automatisation en 2023. L’objectif n’est pas de déshumaniser les entreprises ou les processus de vente. Au contraire, ce système vise essentiellement à améliorer ces approches de manière plus efficace. Désormais, en entreprise, il faut s’attendre à voir :

  • Des processus de recrutement automatisés et transparents ;
  • Des techniques de fidélisation des clients basées sur des analyses techniques ;
  • Des traitements de demande plus rapides ;
  • Une assistance clientèle entièrement gérée par des chatbots ;
  • Etc.

Le Green IT : vers un internet plus respectueux de l’environnement

Le Green IT ou le numérique est un ensemble de techniques visant à réduire au maximum la pollution générée par les systèmes d’information. L’objectif de cette stratégie est de pousser les entreprises à la sobriété numérique. Pour rappel, Internet est le 3e plus gros consommateur d’électricité après la Chine et les Etats-Unis.

L’utilisation du web est toutefois indispensable pour une marque. Celle-ci a besoin d’attirer du trafic, de lancer des campagnes et de créer des contenus pour alimenter un site internet. Ses données doivent également être stockées sur des serveurs sécurisés pour assurer son activité. Ces pratiques sont pourtant très polluantes.

Le Green IT suggère ainsi l’utilisation d’outils de mesure d’empreinte de carbone pour chaque activité. Des nouvelles technologies et certaines améliorations du secteur du digital sont aussi envisagés dans ce sens. En attendant, une société peut déjà adopter certaines mesures pour rendre ses plateformes moins polluantes en :

  • Optimisant ses sites pour les rendre facilement accessibles ;
  • Automatisant les tunnels de vente des internautes ;
  • Créant des contenus de qualité ;
  • Supprimant les doublons et les pages non référencés de ses sites ;
  • Etc.

Le métaverse : vers un futur de plus en plus proche

Le métaverse est l’une des nouvelles technologies qui auront incontestablement un impact majeur sur les entreprises et l’humanité. Il s’agit d’un monde virtuel qui fait souvent référence à la version tant attendue de l’Internet. Cet élément peut aussi s’apparenter à des espaces partagés entièrement numérisés et accessibles par interaction 3D ou 2D.

Evidemment, l’entrée en jeu de la réalité virtuelle a déjà permis plusieurs théories à ce sujet. C’est le cas notamment avec les récentes avancées technologies dans le secteur des jeux vidéo. De plus, avec la vulgarisation de certains outils de programmation et design, la naissance réelle du métaverse n’est plus qu’une question de temps.

De plus, les opportunités offertes par ce nouveau monde virtuel sont nombreuses. Avec un tel espace, les consommateurs peuvent essayer, utiliser et tester des produits. C’est un moyen unique pour améliorer l’expérience utilisateur et pour faciliter la décision d’achat. Bien entendu, d’autres secteurs peuvent également trouver leur compte dans le métaverse.

Voici quelques exemples :

  • L’immobilier avec des visites virtuelles plus réalistes que jamais ;
  • L’automobile avec des simulations de conduite à des conditions extrêmes ;
  • Le tourisme avec la promotion de destinations longtemps ignorées ;
  • Le digital avec des sites web complètement reformés ;
  • La santé avec des interventions associées à l’IA ;
  • Le divertissement avec la création de nouveaux jeux à réalité virtuelle avancée ;
  • Etc.

Mis à part ces éléments, d’autres nouvelles technologies sont aussi à mentionner dans cette liste. C’est le cas notamment de Nocode qui deviendra sans doute un outil incontournable dans les prochaines années. La révolution du Web3 basée sur la blockchain et la décentralisation est également attendue dans la foulée. Il en est de même de la First Party Data qui semble remplacer progressivement les cookies des sites internet.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.