Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Pourquoi passer à Google Analytics 4 ?

Google Analytics 4

Google Analytics est un outil essentiel pour les entreprises digitales qui cherchent à évaluer leur site web et leur stratégie marketing. L’outil permet aux firmes de collecter des informations sur les visiteurs de leurs sites web et campagnes marketing. Plusieurs versions de Google Analytics se sont succédé depuis sa création. L’année 2020 a été celle du lancement de la dernière version de l’outil, Google Analytics 4. Si plusieurs utilisateurs ont adopté cette nouvelle version, de nombreux autres se demandent s’il est nécessaire d’opter pour cette nouveauté. Découvrez ici les raisons pour lesquelles vous devez passer à Google Analytics 4.

Google Analytics 4 pour s’adapter à la nouvelle norme

La norme en matière d’analyse de données change avec l’arrivée de Google Analytics 4 ou GA4. En effet, les développeurs de Google Analytics portent désormais leur attention sur cette nouvelle version. Ainsi, Universal Analytics ne devrait plus bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Dans ce contexte, vous devez absolument passer à Google Analytics 4 pour vous adapter à la nouvelle norme.

D’ailleurs, lors de la création d’une nouvelle propriété sur Google Analytics, Google vous propose automatiquement de créer une propriété Google Analytics 4. Cette proposition vous permet de commencer à amasser des données dans la nouvelle propriété. Vous pourrez ainsi avoir une base de données solide.

Toutefois, notez que vous ne pouvez pas accéder à l’historique des données Universal Analytics dans la nouvelle propriété GA4. Vous devez donc en créer une nouvelle. Google propose une propriété Google Analytics 4 par défaut pour amener les utilisateurs à se familiariser avec le fonctionnement de l’outil.

Google Analytics 4 pour centraliser les données des sites web et des applications mobiles

GA4

Vous devez passer à Google Analytics 4 pour centraliser les données sur vos sites web et applications mobiles. D’abord, comprenez que GA4 est une base de données qui collecte toutes les informations envoyées par les sites et applications mobiles. Cela vous donne la possibilité de les visualiser sur l’interface utilisateur Google Analytics.

Sur Universal Analytics, il existait deux types de propriétés, la propriété web et la propriété mobile. Ces propriétés étant séparées, il était impossible de concilier les données provenant des sites web et des applications mobiles dans l’outil. Cependant, avec Google Analytics 4, vous avez la possibilité de concilier les parcours des utilisateurs des applications et des sites web.

Vous pouvez explorer ce parcours en utilisant un identifiant utilisateur unique que vous transmettrez à Google à chaque connexion. Par exemple, vous pourrez isoler les clients qui n’ont pas téléchargé votre application. En outre, cette stratégie peut vous permettre d’analyser finement les parcours conduisant les utilisateurs de votre application vers des pages web spécifiques.

Google Analytics 4 pour traquer les événements de façon automatique

Il existe de nombreux événements que vous pouvez suivre de façon automatique grâce à Google Analytics 4. Dès lors que vous avez ajouté votre nouvelle balise, le système les collecte automatiquement. Auparavant, pour les suivre, vous devez nécessairement effectuer une configuration GTM particulière ou un data Layer. Parmi ces événements web que GA4 vous permet de suivre automatiquement, vous pouvez retrouver : 

  • les téléchargements de documents,
  • la lecture d’une vidéo YouTube sur votre site,
  • l’affichage des résultats de recherche sur votre site,
  • le défilement de la page jusqu’à 90 % de la hauteur,
  • les clics ou liens sortants allant vers des domaines différents du vôtre.

Pour connaître davantage les événements que Google Analytics 4 permet de traquer automatiquement, vous pouvez consulter la documentation Google. En les suivant, vous obtenez des informations utiles pouvant vous aider à prendre des décisions éclairées. Il s’agit donc d’un gage pour l’amélioration des prestations sur vos sites.

Google Analytics 4  pour suivre des événements beaucoup plus riches

Les événements que vous pouvez traquer avec Google Analytics 4 sont beaucoup plus riches qu’avant. Notez que Google propose trois types d’événements avec la nouvelle version de Google Analytics. Il s’agit des mesures améliorées ou des événements collectés automatiquement, des événements recommandés et des événements personnalisés.

Les événements recommandés sont des événements standards proposés par Google pour suivre les principales interactions des utilisateurs. Ces derniers ont un nom spécifique et des paramètres standardisés qui permettent d’accéder à de nouvelles fonctionnalités. Avec ces événements, vous pourrez détecter des anomalies dans leur fréquence de déclenchement. De plus, vous pourrez les comparer avec les données de vos concurrents. Par exemple, vous pourrez savoir si votre taux de transaction est inférieur à celui de vos concurrents.

Quant aux événements personnalisés, ils vous permettent de suivre n’importe quelle interaction entre vos utilisateurs et vos interfaces. Vous pouvez effectuer ce suivi à travers l’utilisation du GTM ou du data layer. De même, avec Google Analytics 4, vous avez la possibilité de qualifier un événement avec 30 paramètres personnalisables et des noms de votre choix. Il est alors concluant que le nouveau modèle de données de GA4 offre des possibilités presque infinies pour suivre finement vos événements.

Pour profiter de l’exploration GA4 et personnaliser ses rapports

Google Analytics

Une autre raison pour laquelle vous devez passer à Google Analytics 4 est que vous profitez de la data visualization ou dataviz. Cette fonctionnalité vous aide à constituer une bibliothèque de donnée sous forme graphique. Cela vous permet d’avoir des informations synthétiques et faciles à comprendre.

Contrairement à Universal Analytics, les rapports proposés par défaut sur Google Analytics 4 sont modifiables et personnalisables selon les besoins de l’utilisateur. La bibliothèque vous permet ainsi de créer de nouvelles collections de rapports. Elle vous permet également de modifier les dimensions et métriques par défaut pour obtenir des données plus précises.

En outre, l’exploration est un outil qui permet de croiser facilement les dimensions et les métriques pour analyser le comportement des utilisateurs. Grâce à des modèles de rapports, vous pouvez examiner les tunnels de conversion, les actions réalisées par les utilisateurs. Ce contrôle peut être effectué avant ou après un événement particulier. Par ailleurs, vous pouvez aussi analyser les intersections de segments utilisateurs et bien d’autres données qui vous paraissent utiles.

Pour exporter gratuitement ses données vers Big Query

Avec Universal Analytics, il fallait disposer d’un compte 360  pour exporter les données brutes d’analyse dans Big Query. Il s’agit d’une plateforme de données de Google. Si le processus est payant et s’avère très coûteux, Google Analytics 4 le rend désormais gratuit. Pour y arriver, il suffit de lier les deux comptes via votre interface d’administration.

En réalité, l’intégration à Big Query offre des possibilités très intéressantes. Par exemple, vous pouvez faire correspondre vos données en ligne et hors ligne pour analyser les parcours cross canaux des utilisateurs. Ainsi, vous pouvez relancer les utilisateurs ayant effectué des événements particuliers. Il peut s’agir d’un utilisateur présentant des signes de churning. Quoi qu’il en soit, retenez que l’option d’export permet d’exploiter les données du site web à l’extérieur de l’interface de Google Analytics.

Pour analyser son attribution grâce aux données LTV

Pour une analyse approfondie de votre attribution, vous pouvez désormais vous servir des données Life Time Value abrégées en LTV. En effet, Google vient de mettre à disposition de nouvelles métriques pour l’exportation de la durée de vie de l’utilisateur. Des métriques permettant d’étudier les comportements et les achats des utilisateurs sur l’ensemble de leurs sessions.

Ces métriques incluent la durée de vie de l’engagement client et le nombre de transactions du client depuis sa première visite. Les métriques mises à disposition incluent également la valeur du client correspondant à la moyenne des revenus générés par ce dernier.

Vous pouvez croiser ces différentes données avec des dimensions telles que la source de trafic, le type d’appareil utilisé par le client. De même, vous pouvez les joindre aux données géographiques pour réaliser des statistiques sur le long terme. Ainsi, les données LTV peuvent être utiles dans la prise de décisions concernant votre stratégie marketing. Cela constitue un atout dont vous bénéficiez sur vos concurrents.

Zoom sur les différentes étapes pour passer à Google Analytics 4

Passer à Google Analytics 4 devient une obligation pour les entreprises digitales. Si vous êtes intéressé par cette transition, sachez que deux possibilités s’offrent à vous. Il s’agit de l’installation manuelle et de l’installation avec Google Tag Manager ou GTM. Pour ces installations, vous devez suivre certaines étapes.

L’installation manuelle

Pour installer la balise gtag, vous devez d’abord la récupérer. Pour ce faire, accédez à l’onglet « Flux de données » situé à gauche de votre compte Google Analytics et sélectionnez votre propriété. Vous serez alors redirigé vers une page qui affiche diverses informations telles que l’URL du flux, son nom et l’ID de mesure.

Ensuite, rendez-vous en bas de la page où se trouve la section « Instructions de taggage ». Cliquez maintenant sur « Ajouter une nouvelle balise sur la page ». Copiez le code correspondant qui commence par « < ! — Global site tag (gtag.js) — Google Analytics -> » et se termine par « </script> ».

À présent, vous devez coller le code dans le header de toutes les pages de votre site web. Le header est en réalité la première partie de votre code et se trouve entre les balises <head> et </head>. Juste après lui vient la balise <body>. Celle-ci permet de collecter des données sur les visiteurs de votre site et d’optimiser votre stratégie d’acquisition en conséquence.

L’installation avec GTM

Pour configurer Google Analytics 4 avec GTM, vous devez, au préalable, installer l’outil sur votre site internet. Ensuite, vous devez suivre certaines étapes pour finaliser la configuration. Voici donc l’ensemble des étapes à suivre pour passer à Google Analytics 4 avec GTM.

Installez GTM sur votre site internet

Pour installer GTM, accédez à votre compte Google Tag Manager et sélectionnez l’onglet « Balises ». Cliquez ensuite sur « Nouvelle » pour ajouter une nouvelle balise. Vous pouvez alors renommer cette balise qui est initialement nommée « Basile sans titre ». Dans la section « Configuration de la balise », choisissez « Google Analytics : Configuration GA4 ».

Dans la zone « ID de mesure », copiez l’ID de mesure correspondant à votre compte Google Analytics 4. Cette information est disponible dans l’onglet « Flux de données ». Enregistrez vos modifications et cliquez sur « Envoyer » pour activer GTM automatiquement.

Établissez une liste de vos indicateurs clés

Google Analytics 4 ne récupère pas les éléments de suivi comme les objectifs ou événements d’autres propriétés. Cela inclut également les anciennes propriétés UA. Parmi les éléments que vous pouvez suivre sur UA, vous avez :

  • les objectifs,
  • les audiences,
  • les événements,
  • les groupements de contenu.

Après avoir créé votre liste, évaluez ce que vous voulez garder, enlever ou ajouter. Il peut s’agir de nouveaux événements ou de nouveaux objectifs. Sur UA, chaque vue est limitée à 20 objectifs tandis que sur Google Analytics 4, la limite est de 30 par propriété.

Faites migrer vos indicateurs clés vers GA4

Maintenant que vous avez listé les indicateurs clés à récupérer sur Google Analytics 4, vous devez les faire migrer vers GA4. Ici, vous devez configurer certains éléments, par exemple les événements. Ils sont similaires à ceux de l’ancienne version, mais vous devrez peut-être ajuster le balisage pour les objectifs de GA4. Certains événements configurés manuellement dans le passé, comme la profondeur de défilement, sont désormais ajoutés automatiquement dans GA4. Utilisez alors GTM pour les configurer.

En outre, vous avez la possibilité de configurer les objectifs. Ils sont dorénavant appelés « Conversions » et sont tous basés sur des événements. Notez que la configuration peut aussi inclure les groupes de contenu. À cette étape, aucune configuration de l’interface ne se réalise pour les regroupements de contenu dans GA4. Tous les groupes sont en réalité créés via le balisage des pages. Si vous souhaitez les mettre en œuvre dans GA4, utilisez Google Tag Manager.

Par ailleurs, les dimensions ou métriques personnalisées sont des éléments que vous pouvez également configurer. Cela nécessite une étape en deux parties que sont l’interface et le code. Les balises existantes peuvent être transférées sans aucun problème vers GA4, mais vous devrez les configurer dans l’interface de propriété.

En ce qui concerne les audiences, il est conseillé de les configurer avant le 1erᵉʳ juillet 2023. Ainsi, vous pourrez mettre à jour vos campagnes Google Ads avec des listes d’audiences comparables et viables. Cela se fera lorsque les propriétés UA ne seront plus utilisées pour le suivi.

Enregistrez les données d’UA

Dès le 1erᵉʳ  juillet 2023, Google exigera la migration vers GA4 et supprimera toutes les données d’UA antérieures au 1erᵉʳ  janvier 2024. Même si vous ne pouvez pas facilement archiver l’interface d’UA, il existe une solution pratique pour extraire rapidement les données. En effet, l’extraction peut se faire grâce au module complémentaire du tableur Google Analytics Spreadsheet Add-On qui fonctionne avec Google Sheets.

Google Analytics 4 reste un choix très avantageux pour les entreprises. Bien que sa configuration puisse paraître fastidieuse, les raisons évoquées ici montrent que le processus n’est plus optionnel.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *