logo bew web

BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Quels sont les principaux indicateurs de performance sur lesquels vous devez vous attarder ?

indicateurs de performance

La gestion d’un site web est un travail quotidien. Pour y arriver, vous devez tenir compte de certains indicateurs de performance. Ces derniers orientent toute l’équipe impliquée dans la mise en œuvre de la stratégie digitale. Il est capital pour la bonne santé de son site d’effectuer des choix en adéquation avec ses objectifs. Pour cela, il importe de concentrer ses efforts sur certains indicateurs de performance, lesquels témoignent de l’efficacité de l’entreprise en ligne.

Au programme de cet article
  1. Qu’entend-on par indicateurs de performance ?
  2. Quels sont les indicateurs de performance qu’il faut surveiller ?
    1. Les éléments indispensables pour votre marketing digital
    2. Le nombre de visiteurs
  3. Quels sont les aspects techniques de l’analyse à prendre en compte ?

Qu’entend-on par indicateurs de performance ?

Les indicateurs de performance, aussi appelés KPI (Key Performance Indicator), sont à la fois des outils de mesure de la santé de l’entreprise et des outils d’aide à la prise de décision. Ils touchent tous les domaines d’activité de l’entreprise.

Dans le domaine du numérique, il s’agit d’un ensemble de données qui permettent de jauger la qualité d’un site web, son efficacité ou non en vue d’y apporter des améliorations. Cela part d’abord de la création du site internet et de la stratégie digitale développée. Le processus s’articule ainsi autour d’objectifs précis. Les indicateurs de performance peuvent être :

  • le nombre de lectures d’une page ;
  • le nombre d’abonnés ;
  • le pourcentage d’augmentation des ventes, etc.

Quels sont les indicateurs de performance qu’il faut surveiller ?

Le but est de mesurer l’efficacité du support et des actions menées par l’entreprise. Pour ce faire, il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre d’éléments. Cette surveillance vise à la comparaison des données finales et des données initiales.

Les résultats obtenus en termes d’efficacité constituent ainsi des éléments sur lesquels l’agence web travaillera pour l’amélioration de ses performances sur le long terme. Il ne s’agit surtout pas d’une tâche à négliger après avoir enregistré des retours positifs sur une certaine période.

Les éléments indispensables pour votre marketing digital

La bonne santé d’un site web dépend de sa performance en termes de visibilité et de rendement. Mais pour obtenir les meilleures performances possible, il existe des préalables et des ajustements à entrevoir.

Avant toute chose, vous devez définir les objectifs du site. Ils doivent refléter vos attentes, être clairs et précis. Par exemple : vendre, embaucher, animer un réseau, obtenir des contacts. Ce sont les objectifs qui déterminent les indicateurs de performances.

Quelques exemples pour chaque cas :

  • Objectif : vendre

Indicateurs : nombre de ventes, nombre de devis, nombre de téléchargements de catalogue, de livres, etc.

  • Objectif : embaucher

Indicateurs : nombre de CV reçus, nombre d’appels ou de mails.

  • Objectif : gagner en notoriété

Indicateurs : nombre de clics, nombre de vues, nombre de pages visitées par session, durée des visites.

Le nombre de visiteurs

C’est l’un des éléments à prioriser. En effet, il est nécessaire d’avoir des données précises sur son audience. Heureusement, Google propose des outils pour vous y aider. L’un des plus performants est Google Analytics.

Ce logiciel fournit des données sur le nombre de visiteurs durant une période donnée. Il permet également d’avoir des données sur les anciens visiteurs et de mieux cerner les comportements des utilisateurs de son site.

Le Nombre de visiteurs uniques : Cet indicateur est destiné à mesurer la popularité du site. Il s’agit du nombre des internautes qui sont actifs sur une de vos pages web ou sur plus d’une à la fois. Cette tâche relève de la compétence du concepteur du site web.

Durée de la visite : Pour vérifier l’attrait de la page web. C’est le temps moyen que les internautes passent sur un site. À ne pas confondre avec le temps passé par page.

Pages les plus visitées : À ce niveau, il est question de connaître les pages les plus parcourues. Vous pouvez exploiter les données de ces pages qui attirent l’attention des internautes et les inciter à faire une action (un achat, un appel ou une inscription).

Mots clefs tapés dans les barres des moteurs de recherche pour accéder au site : Vous devez prendre connaissance des mots clefs que les internautes saisissent avant d’être dirigés vers votre site. Vous pouvez vous en inspirer et les adapter aux nouveaux contenus en ajoutant des expressions cibles ou des mots générateurs de trafic.

Ces mots peuvent également orienter votre stratégie marketing. Grâce aux mots clefs, le marketeur et le rédacteur SEO peuvent concevoir des liens visant une action. C’est-à-dire, faire agir des personnes susceptibles de s’intéresser à l’un de vos produits ou services.

Quels sont les aspects techniques de l’analyse à prendre en compte ?

Deux ratios sont nécessaires pour bien mener l’analyse.

Le taux de rebond : C’est le pourcentage des visiteurs qui voient une seule page du site et qui le quittent immédiatement. Il vaut mieux que ce taux reste faible. Sur ce lien, vous trouverez de plus amples informations sur cette notion. Le calcul du taux de rebond se présente comme suit :

(visiteurs n’ayant visité qu’une seule page/nombre total de visiteurs) x 100. Ce taux est souvent fourni automatiquement dans les statistiques.

Le taux de conversion : encore appelé « taux de transformation », c’est le pourcentage des visiteurs ayant réalisé une action (demande de devis, achat, inscription, téléchargement de fichiers, etc.). Le taux de conversion correspond aux actions que l’entreprise souhaite voir ses visiteurs effectuer. Pour un site de vente par exemple, l’idéal est de vendre des articles et d’encaisser de l’argent. Pour évaluer les conversions, il existe un grand nombre de pistes à suivre.

Dans un premier temps, gérez bien les dépenses. Évaluez les dépenses effectuées pour générer des clients et des ventes. Ensuite, vous devez connaître le nombre réel de conversions enregistrées et savoir d’où proviennent les visiteurs. Par exemple, est-ce des réseaux sociaux ? Après combien de visites l’internaute s’est-il décidé ? D’autres paramètres sont aussi liés à la différence entre le nombre de visiteurs et le taux de transformation.

Considérant tous ces éléments, il en ressort que les indicateurs de performance sont incontournables pour asseoir et bien orienter sa stratégie digitale. Il faut définir les objectifs et vérifier s’ils sont atteints en analysant les performances obtenues sur une durée déterminée.

À cet effet, de nombreux outils sont exploitables comme Google Analytics. Vous pouvez également miser sur l’expertise des professionnels en référencement naturel. Enfin, tenir compte des indicateurs de performance et s’y référer vous aidera à rendre plus compétitif votre site web.