logo bew web

BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

À quoi ressemblera le site internet du futur ? (Épisode 2)

site internet du futur

Nous avions abordé il y a encore quelque peu dans un premier épisode le site internet du futur. Nous vous présentons la suite. Nous sommes en 2060 où la notion de site internet diffère de celle connue quelques décennies plus tôt. La présentation des plateformes en ligne repose sur une technologie assez avancée. L’e-commerce prend une tournure globalement informatisée. Les internautes, quant à eux, sont au cœur des nouvelles stratégies digitales.

L’ultranet du futur, une technologie totalement dynamisée

L’évolution du numérique a offert de nombreuses perspectives futuristes pour les sites internet en 2060. Voici quelques avancées fulgurantes qui marquent cette nouvelle ère de modernité.

L’IA ou intelligence artificielle

L’IA a fait l’objet de nombreuses recherches et avancées les années antérieures. Ainsi, en 2060 elle s’intègre désormais entièrement dans le domaine du web digital. En effet, les algorithmes simulant l’intelligence de l’être humain permettent une totale autonomie des appareils interconnectés et des systèmes numériques.

Cette nouvelle technologie se présente suivant des formes diverses et variées. Elle est à la base du fonctionnement des chatbots répondant aux préoccupations des prospects et des clients. Elle représente également le principe d’exécution de nombreuses commandes informatiques.

L’IA est actuellement présente dans l’e-commerce à travers la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Elle offre déjà aux consommateurs une perception 3D du produit acquis grâce à des simulations.

Les clients sont donc à même d’interagir directement sur la base d’hologrammes. Ils peuvent également, toujours à l’aide de l’hologramme, réussir à déceler et identifier les éléments constitutifs des produits qu’ils achètent.  

Le site internet de 2060 se présente donc avec une importante variante d’options pour les internautes. Des panneaux publicitaires animés (en réalité augmentée) et en libre accès, des bots intelligents chargés d’échanger avec les internautes, de recueillir les requêtes et d’exécuter des commandes automatisées. Un contenu web totalement dynamisé et rendu plus immersif à travers un écran interactif, et même au-delà.

Avec l’évolution de la fibre optique vers la 6G, l’activité sur le web est devenue instantanée. Les développeurs de l’IA visaient une plus grande insertion dans tous les secteurs d’activités. Ainsi, toutes les entreprises s’en servent désormais pour une stratégie digitale plus efficace. 

Une connexion internet de l’entièreté du globe terrestre

Les grandes firmes technologiques nourrissent l’ambition de mettre en place un réseau alimentant le monde entier. Pour ce faire, de nombreux projets à l’horizon 2030 – 2060 sont en cours de réalisation. À titre d’exemple, OneWeb, Kuiper et Starlink ont effectué des lancements de satellites dans l’espace pour une couverture réseau planétaire.

Le but de ces différents projets est de permettre à toute personne, peu importe sa localisation, d’accéder à internet. C’est un concept d’autant plus intéressant, car de nombreux commerces en ligne ont pu ainsi prospérer. De plus, les nouvelles technologies de ces jours optimisent les services (prospections, recherche instantanée de produits, paniers intelligents, commandes vocales, livraison intuitive, etc.).

Le site internet du futur est accessible à tout type de personne. Les recherches sur les moteurs génèrent des résultats instantanés. Pour une facilité de compréhension, des représentations 3D constituent la nouvelle donne. Elles font part d’images, de schémas et de très peu de textes, à l’image de Google Autodraw qui affiche, après une ébauche, le dessin exact que l’utilisateur souhaite, etc.

La commande vocale est totalement perfectionnée. Au cours des années antérieures, elle était encore peu exploitée. Elle est devenue aujourd’hui le centre, le pilier des techniques de recherche sur le net. Appuyée d’une intelligence artificielle, elle est aujourd’hui en mesure d’anticiper les requêtes des internautes.

Tous ces paramètres ont rendu internet ubiquiste. Ainsi, le site internet est omniprésent. Il est à la portée de plus de 10 milliards de personnes connectées.

Des plateformes mobiles focalisées sur l’expérience utilisateur

Toutes les avancées technologiques ont pour objectif de faciliter la navigation sur le Net. Ainsi, le site internet s’est impliqué profondément dans l’expérience utilisateur. D’ailleurs, les points précédents le montrent clairement. Le passage à une fibre optique améliorée est profitable à une meilleure vitesse de chargement des données.

L’importance de l’IA n’est plus à démontrer en matière de satisfaction des internautes. Sa portée peut se mesurer de différentes manières. D’une part, elle contribue à une délégation de tâches physiques. Ceci permettant aux membres d’une entreprise, par exemple, d’effectuer des tâches plus stratégiques.

D’autre part, elle est si bien pensée qu’elle propose des solutions toutes faites aux internautes. Elle contribue donc énormément à l’optimisation de l’expérience utilisateur sur les sites web. Par ailleurs, le design de l’ultranet est aujourd’hui épuré.

Plus de représentations graphiques que d’écrits et davantage d’interaction tactile et holographique. Les claviers ont entièrement disparu en laissant place à un univers merveilleusement digitalisé.

Plus de symboles que de paragraphes coordonnés et surtout beaucoup plus de données, de services personnalisés. Les cookies ont pris une schématisation relativement différente. Ils deviennent l’un des moteurs d’une recherche précise et concise sur le net.

Ils sont désormais indispensables pour une navigation de qualité. Les prospects, clients et internautes ne risquent plus de se sentir espionnés ou suivis. Au contraire, ils auront l’assurance d’accéder à un site internet hautement performant.

Des bots au service du marketing digital

Il y a peu, le référencement naturel des sites web et leur création relèvent généralement des prestations d’une agence web. Aujourd’hui, des bots intelligents assurent la mise en œuvre de ces tâches. Les clients interagissent directement avec ses derniers.

Il n’y a donc plus les agences traditionnelles que nous connaissions, mais des agences spécialisées en programmation et en gestion d’intelligence artificielle et des robots spécialisés en marketing digital, en référencement et en stratégie de contenu. Les créateurs de contenus existent toujours, mais ils sont appuyés par l’IA.

L’avantage avec un tel fonctionnement est énorme. Les entreprises en ligne bénéficient de prestations réellement adaptées à leurs besoins. Mieux encore, ces intelligences ont la capacité de voir au-delà des attentes des clients. Ils proposeront dès lors des services qui favorisent l’insertion sur un marché véritablement concurrentiel.

Le site internet d’aujourd’hui est quasiment viral. Son implication se fait ressentir partout grâce à la numérisation. En effet, grâce à cette technologie même les maisons sont désormais intelligentes. Le concept implanté dans le secteur de l’automobile, des accessoires de luxe, de la téléphonie mobile, etc.

Il n’est donc plus nécessaire d’avoir un écran à disposition pour naviguer sur internet. Les accessoires et outils du quotidien le sont en permanence. Le marketing digital se revêt ainsi une tout autre facette.

Une controverse à prendre en compte

L’évolution fulgurante de la technologie a permis un avenir totalement automatisé. Toutefois, elle est soumise à épreuve compte tenu de plusieurs facteurs. L’un des plus marquants repose sur l’aspect écologique pour lequel toutes les implications se montrent désavantageuses.

En effet, la consommation accrue d’énergie est à risque pour la couche d’ozone et la planète. Les grands experts de la cause environnementale incitent déjà à une prise de conscience mondiale. Les experts du numérique et les grandes puissances s’impliquent aussi pour un usage plus écologique de la technologie.

Résumé

Le site internet futuriste fait l’objet d’une grande polémique. Une révolution du numérique reste envisageable en tenant compte de la problématique environnementale.