BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Le télétravail donne-t-il plus de liberté ?

teletravail

L’évolution des systèmes de travail en entreprise a permis l’avènement du télétravail. Il s’agit d’un mode de fonctionnement devenu la routine de tant d’employés que d’employeurs. Toutefois, ses implications sont à double tranchant. À ce titre, il convient de se demander si le télétravail donne véritablement plus de liberté à l’employé.

Le smart working, une tendance fortement expérimentée

Le télétravail se présente comme une forme particulière du travail. L’organisation et la réalisation des tâches impliquent les technologies liées à la communication et à l’information. Elles se font également en dehors des locaux administratifs selon un plan de travail flexible, et à la convenance aussi bien de l’employé que de son employeur.

Le travail se fait suivant un planning élaboré par l’employé, lui permettant d’exploiter judicieusement les heures de la journée. Ici, le contrat de travail reste de mise. Par conséquent, l’employé est dans l’obligation d’assurer une production fixe de façon journalière ou hebdomadaire.

Quelles sont les implications du télétravail ?

Elles vont à l’endroit des deux parties concernées. Pour commencer, le télétravailleur doit pouvoir rendre compte du travail effectué au terme du délai (variant d’un contrat à l’autre). Il doit se mettre à la disposition de son employeur en fonction des plages horaires initialement établies.

Ce dernier, quant à lui, doit s’occuper du coût en rapport avec la mise en œuvre du travail. Il s’agit essentiellement des frais du matériel de travail, de leur maintenance, de l’abonnement Wi-Fi, etc. Des restrictions peuvent être assujetties à l’utilisation des divers outils de sorte à recadrer les potentiels abus.

Télétravail et liberté : est-il possible de faire un rapprochement ?

De toute évidence, le télétravail présente des points forts et des insuffisances qu’il s’avère judicieux d’évoquer.

En ce qui concerne le télétravailleur

En effet, il n’est pas impossible que le télétravailleur se sente plus libre dans l’exécution de son travail. Cela s’explique par la flexibilité de son emploi du temps. Par exemple, celui-ci ne se retrouve plus dans l’obligation de précipiter son réveil pour arriver à temps au service.

Par ailleurs, grâce au télétravail, l’employé est en mesure de s’accorder plus de temps sur le plan personnel. N’étant pas contraint par des heures strictes de travail, il fait preuve d’autonomie tout en restant productif. Ce dernier point est d’autant plus justifié par l’absence de collègues.

En mettant en place son propre plan de travail, l’employé y adapte une gestion efficace des heures de la journée. Le cadre est également propice pour un plein épanouissement du télétravailleur. Cet état de choses est favorable à une meilleure coordination de la vie personnelle et professionnelle.

D’autre part, l’employé exerçant hors du cadre administratif doit faire preuve de discipline et de rigueur. Sans une excellente organisation, il peut facilement se retrouver en dessous du seuil de productivité convenu. Cela aura un impact direct sur le rendement de l’entreprise qui l’emploie.

En outre, il s’expose à un risque d’isolement du monde extérieur. À cela s’ajoutent les potentielles distractions provenant des interruptions occasionnées par les membres de la famille. Le sentiment de liberté est donc à double tranchant. Il peut être altéré par le stress issu d’une pression volontaire quant à l’atteinte des objectifs fixés.

S’intéressant aux entreprises

Avec la possibilité d’exercer chez soi, l’employeur est exempt des frais de location liés aux bâtiments administratifs. Les impôts et diverses taxes n’ont plus lieu d’être avec l’expérimentation du smart working. L’entreprise bénéficie d’une excellente production de la part de ses employés tout en étant épargnée des dépenses superflues.

Cependant, le suivi des activités peut être biaisé, parce que s’effectuant à distance. L’employeur peut être confronté à un retard dans l’exécution des tâches de son employé. Ceci étant dû à une mauvaise gestion du temps par ce dernier ou à la mauvaise qualité du matériel informatique/numérique.

Nombreuses sont les entreprises ayant opté pour faire travailler leurs salariés depuis leurs résidences respectives. Cette nouvelle organisation du travail conditionné par la crise sanitaire présente des incidences positives sur la productivité des sociétés qui en ont fait l’expérience. De plus, le télétravail offre une certaine largesse aux employés.