10 conseils pour réussir la rédaction d’une newsletter

Réussir la rédaction d’une newsletter est une façon pour une entreprise d’améliorer sa visibilité auprès de ses clients et prospects. Par une newsletter qualitative et régulière, l’entreprise parvient à cultiver chez son audience une certaine anticipation et un intérêt pour ses communications.

Cependant, l’abondance de communications commerciales par mail rend l’attention difficile à un mail ordinaire. Pour captiver votre audience, vous devez désormais fournir bien plus d’effort dans la rédaction de votre mail. Suivez-nous pour découvrir dix conseils qui vous permettront de réussir la rédaction d’une newsletter.

Construisez la personnalité de votre marque avant la rédaction d’une newsletter

Avant même de penser à la rédaction d’une newsletter, il est nécessaire que vous définissiez d’emblée le ton que vous utiliserez. Il est important dans la rédaction de votre mail que vous donniez une voix et une personnalité à votre marque. Vos communications avec vos lecteurs doivent se distinguer des messages commerciaux qui pullulent parmi leurs spams.

Pour cela, vous avez l’embarras du choix. Ton comique, informatif, formel, injonctif ou conversationnel, il y a une infinité de possibilités. Adaptez votre ton et la personnalité de votre marque à votre audience cible. 

Vous y parviendrez encore plus facilement si vous décidez à l’avance de mettre au point une ligne éditoriale claire. Des professionnels comme Bew Web Agency peuvent vous aider à concevoir une ligne éditoriale adaptée à vos objectifs.

Trouvez un objet accrocheur

L’objet est un élément critique dans la rédaction d’une newsletter. Gardez à l’esprit que la plus grande partie de votre audience n’attend pas avec impatience vos mails. Pire, vous n’êtes certainement pas le seul à essayer d’attirer leur attention par un mail commercial.

Vos lecteurs ont certes choisi de s’abonner à votre newsletter, mais la situation reste la même. Vous devez donc trouver la formule idéale, le message idéal pour capter l’attention de vos récipiendaires et attiser leur curiosité.

L’objet de votre mail doit contenir l’essentiel de votre message sans aucune façade. En ouvrant le mail, votre lecteur doit savoir ce qu’il va y trouver, mais désirer tout de même des détails.

Priorisez la qualité sur la quantité

Pour la rédaction d’une newsletter, la qualité doit toujours primer sur la quantité. Votre mail ne doit pas devenir un spam. Le message n’aura plus aucune valeur s’il n’est pas lu.

Vous ne devez envoyer ces mails que lorsque vous voulez véritablement proposer à votre audience un contenu de valeur. Si votre mail ne contient pas d’informations intéressante et désirable, vos lecteurs vont très vite se désabonner.

Limitez votre usage des « mots spams »

Lors de la rédaction de votre message, vous devez éviter autant que possible d’employer les « mots spams ». Il s’agit d’une catégorie de mots très souvent associée au champ sémantique des messages commerciaux comme essai gratuit, profit, facile, cash, jackpot, etc.

Avant même que vos lecteurs ne jugent de la nature de votre mail, il est possible que les robots antispam de leurs messageries se débarrassent de votre mail.

Restez simples dans la rédaction d’une newsletter

Un mail d’annonce réussi doit rester simple et concis. Il n’est d’aucune utilité de bombarder votre audience avec un long texte explicatif rempli de termes techniques. La newsletter doit rester un mail simple qui délivre un message clair et précis.

Rappelez-vous, ce mail n’est qu’une invitation adressée à vos lecteurs pour les inviter à accéder à la page de votre entreprise. C’est n’est sur ce terrain que vous pourrez laisser libre cours à vos arguments de vente.

Parlez directement à vos abonnés

Adressez-vous à vos abonnés comme s’ils étaient là sous vos yeux et que vous discutiez. Pour cela, il vous faut vous départir de tous les « nous » et adopter le « vous ».

Gardez à l’esprit que votre mail doit intéresser le récipiendaire et, par conséquent, mettre l’accent sur lui et ses centres d’intérêt. Il vous faut parler, non pas de votre entreprise et de ses produits ou services, mais de ce que vous avez à offrir à votre interlocuteur.

Vous devez toujours vous demander ce que vos consommateurs désirent et les moyens pour retenir leur attention.

Rassemblez les informations essentielles au-dessus de la ligne de flottaison

Gardez les plus importantes informations de votre mail bien au-dessus de la ligne de flottaison. La ligne de flottaison est représentée par la partie inférieure de votre écran. Toute information qui nécessite de faire défiler le texte pour être lue se situe en dessous de la ligne.

Le temps d’attention de vos lecteurs est généralement très court et leur patience l’est encore plus. Afin d’arriver à capter leur attention, vous devez envoyer du lourd dès le début. Allez droit au but et délivrez-leur les plus importantes parties de votre message d’entrée de jeu.

Faites vos propositions les plus importantes et intéressantes et présentez votre contenu le plus impactant dès le début de votre mail.

Éliminez toutes les fautes

Les fautes d’orthographe sont très mal vues dans un texte publié en ligne. Elles peuvent être considérées comme la preuve d’un manque de sérieux, d’attention ou de professionnalisme.

Lorsqu’il s’agit de la rédaction d’un article de blog, il est toujours possible de corriger une faute aussitôt qu’elle a été repérée. Lorsque vous rédigez et envoyez un mail à l’intégralité de votre carnet d’adresses cependant, les erreurs peuvent être irréversibles.

Une faute d’orthographe dans votre lettre peut s’avérer fatale pour votre crédibilité. Une innocente erreur d’attention peut vous décrédibiliser auprès de clients potentiels. Afin d’éviter ce genre de situations déplorables, prenez très tôt de bonnes habitudes en correction. Adopter ces simples gestes pourrait vous éviter des situations bien embarrassantes.

Pensez à l’affichage mobile dans la rédaction d’une newsletter

Aujourd’hui, les mobiles sont devenus les principaux appareils pour la lecture de mails et les opérations similaires. Plus de la moitié de vos lecteurs vont accéder à votre mail depuis leur petit écran. Vous devez alors prendre en considération les caractéristiques de cet appareil. Notamment, sa surface d’affichage et de saisie limitée.

Optez pour une police adaptée à un affichage mobile et qui rend également bien sur ordinateur. Vous devrez par ailleurs raccourcir vos phrases et vos paragraphes afin de les rendre plus lisibles sur mobile.

Lorsque vous ajoutez des boutons à votre texte, rappelez-vous de les rendre plus larges afin de les rendre cliquables même sur smartphone.

Rappelez-vous de faire un Call-To-Action

L’importance des boutons d’appel à l’action n’est plus à rappeler. Dans la rédaction d’une newsletter, vous ne devez jamais négliger d’inclure des CTA bien visibles pour votre audience. Même s’ils sont intéressés par vos offres, certains lecteurs pourraient passer leur chemin. La raison est très simple, les lecteurs de messages commerciaux ne veulent généralement jamais se gêner.

Vous ne devez espérer aucun effort de ces clients potentiels. Vous êtes là pour faire la cour à vos lecteurs, pas pour tester leur amour pour vous. Si vous ne leur présentez pas un raccourci vers vos services, ne vous attendez à aucun effort de recherche. D’où l’importance de bien mettre en évidence vos boutons d’appel à l’action.

Garder en tête ces dix conseils vous permettra de réussir la rédaction d’une newsletter.