Les bonnes pratiques à suivre pour créer et monétiser une newsletter

créer et monétiser une newsletter

La newsletter est à la fois un puissant moyen de communication avec votre audience, mais c’est aussi un levier marketing efficace. Actionnez le bien et vous atteindrez tous vos objectifs commerciaux et plus encore. Ce billet est un concentré d’astuces, dédié à toutes les personnes qui ont envie de créer et de monétiser leur newsletter. Si vous êtes du lot, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture et découvrez les bonnes pratiques pour une newsletter réussie.

Créer et monétiser une newsletter : pourquoi se lancer ?

Le processus de création d’une newsletter peut paraitre harassant. Il faut en effet beaucoup d’efforts pour arriver à la rentabiliser. Mais dès que vous parvenez à créer et monétiser une newsletter, vous avez déjà fait un grand pas dans la mise en place de votre stratégie d’inbound marketing.

D’après Statista, l’an 2023 pourrait compter jusqu’à 4,3 milliards d’utilisateurs quotidiens de l’email. C’est donc une aubaine pour les professionnels pour qui le retour sur investissement de l’emailing est estimé à 28,5 %, un record parmi toutes les autres actions marketing. Et ce n’est pas tout. On peut se décider à créer et monétiser une newsletter pour plusieurs raisons telles que :

  • Communiquer sur ses produits et/ou promotions
  • Générer du trafic et inciter à l’achat
  • Fidéliser ou recruter des clients
  • Créer un lien avec les internautes
  • Brandir ses valeurs et son identité

Créer sa newsletter : les critères à respecter

Rappelons que les objectifs principaux d’une newsletter sont l’augmentation de trafic sur votre site, la favorisation de votre présence de marque et l’entretien du lien avec votre clientèle. Elle n’est donc pas forcément commerciale, mais elle doit respecter les critères suivants : être pertinente, intéressante et informative pour le lecteur. Voici pour y arriver les étapes à suivre :

Choisir le type de newsletter adapté

Il existe plusieurs types de newsletter qui se distinguent l’une de l’autre par leurs objectifs :

  • La newsletter de curation qui consiste à condenser dans un mail du contenu pertinent, provenant de plusieurs sites web,
  • La newsletter produit lors de laquelle vous annoncez aux clients et prospects la mise en place d’un nouveau produit/service/fonctionnalité,
  • La newsletter évènements par laquelle vous communiquez sur des évènements que vous organisez ou auxquels vous êtes conviés
  • La newsletter blog dans laquelle vous mentionnez vos derniers articles de blog et tout ce qui vous permet de générer du trafic vers votre site web.

Définir l’objet et le contenu du mail

L’objet de votre mail doit être concis ! Il ne devrait pas aller au-delà de 50 caractères et ailleurs qu’à l’essentiel. Veillez donc à commencer votre texte avec ce qui compte et qui suscitera l’intérêt de vos lecteurs. Évitez également les mots associés aux spams, l’excès de majuscules et les caractères spéciaux. De même, n’abusez pas des émojis et utilisez le texte d’aperçu comme une extension de votre objet.

Quant au contenu de votre mail, assurez-vous qu’il soit également précis en limitant la longueur de votre texte. Pensez à placer une image au-dessus de la ligne de flottaison afin d’attirer l’attention du lecteur et proposez un moyen de vous contacter avec l’insertion d’un formulaire/email de contact.

Les CTA et la fréquence d’envoi

L’insertion de Call to Action dans votre newsletter est une option non négociable. Placez-en un qui soit visible dès l’ouverture du mail, au centre et au-dessus de la ligne de flottaison. Privilégiez l’emploi de l’impératif ainsi que des verbes d’actions et de la première personne de l’indicatif.

Pour ce qui est de la fréquence d’envoi, il n’y a pas de formule magique. Elle dépend du type d’activité de votre entreprise, du message et de votre cible (B2B ou B2C). Néanmoins, et de manière générale, nous vous recommandons une ou deux newsletters par semaine ainsi que de la constance dans les envois.

Monétiser sa newsletter : comment gagner de l’argent ?

Une newsletter qui fonctionne a le pouvoir de vous faire gagner de l’argent. Pour y arriver, voilà ce que nous vous recommandons :

Trouver des canaux d’acquisition

Les réseaux sociaux sont des plateformes par lesquelles vous pouvez acquérir des abonnés à votre newsletter. N’hésitez donc pas à partager votre page d’inscription via LinkedIn, TikTok ou Twitter. Partagez également la newsletter au sein de groupes Facebook afin d’acquérir une nouvelle audience et d’attirer des potentiels partenaires.

Mettre des liens d’affiliation

Cette option vous permet d’insérer dans votre newsletter un lien menant vers un produit ou service d’un partenaire. Ainsi, vous gagnez de l’argent dès qu’une vente est réalisée depuis ce lien. Vous pouvez aussi directement contacter des entreprises ou passer par des plateformes d’affiliation pour y arriver.

Sponsoriser sa newsletter ou lancer une newsletter payante

La vente d’espace publicitaire est une autre option qui s’offre à vous. Il faut pour ça que vous ayez un persona et un sujet bien définis. Cela permettra d’identifier les marques qui ont la même audience que vous afin d’obtenir d’elles un financement. Pour ce qui est de la newsletter payante, c’est une possibilité intéressante à condition qu’elle soit conçue comme un produit. Elle doit répondre à une problématique, être qualitative et instructive pour les lecteurs.