- Agence Web Paris

01.84.60.68.39 APPEL GRATUIT

Green UX : les clés pour un site écolo

Green UX

Créer un site qui fonctionne bien et qui comble les attentes de tous est déjà un défi pour tous les designers. Mais aujourd’hui, le challenge est d’autant plus grand que l’écologie et l’environnement sont au centre de tous les cœurs de métiers. Le Green UX, semble être une alternative, un ensemble de pratiques qui permettent aux web designers de livrer des produits esthétiques, fonctionnels et respectueux de l’environnement. Découvrez dans ce billet le Green UX, comment ça fonctionne et les clés pour en faire une réalité sur toutes vos plateformes web.

Green UX : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelé éco-conception, le Green UX est un concept qui consiste à créer des sites écologiques et divers produits digitaux respectueux de la planète.  En effet, la création web a un réel impact sur l’environnement et à l’heure de la sobriété numérique, c’est un problème à résoudre. 4 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du numérique et de ses outils. Certains spécialistes prévoient que ce chiffre aura doublé d’ici à 2025.

Du coup, le Green UX est une alternative et un ensemble de pratiques qui contribueront à réduire l’impact du numérique sur l’environnement. Voyons maintenant ces quelques pratiques que peuvent appliquer les webdesigners pour concevoir des sites écolos.

Quelques bonnes idées pour rendre votre site écolo avec le Green UX

Les webdesigners sont un cœur de métier extrêmement concerné par la conception d’un site web. Ils ont donc au travers de leurs compétences la possibilité de créer des plateformes qui n’impactent pas négativement la planète.

Une interface light et épurée pour un design minimaliste

Le minimalisme est la première étape pour construire un site écolo. En effet, un design épuré et moins surchargé permet de réduire les émissions CO2 habituellement générées par les sites web. Mais en plus, cela facilite et améliore l’expérience utilisateur sur votre plateforme puisque les images sont chargées plus rapidement. Pour y arriver, il faudra commencer à :

  • Concevoir des éléments graphiques light : Les éléments graphiques permettent à l’internaute de se retrouver dans sa navigation et de repérer les images les plus importante. Les alléger facilite la navigation et fait du bien à la planète. Privilégiez les icônes et n’abusez pas des encarts.
  • Réduire les images : Evitez de les multiplier sur votre page et assurez-vous qu’elles soient de petite taille et dans une bonne résolution web.
  • Sectionner votre contenu en blocs : En divisant le contenu textuel de votre page en sections, vous permettez à l’internaute de facilement se repérer sur la plateforme

Faire du recyclage de contenus pour un Green UX efficace

Recycler le contenu de vos pages est une habitude qui va contribuer à réduire l’impact écologique de votre site web. En effet, vous n’avez pas nécessairement besoin de toute une panoplie de visuels différents à insérer dans chaque page. C’est pour cela que nous vous conseillons de vous servir plusieurs fois des mêmes images et vidéos. Vous pourrez par exemple exploiter cette astuce sur toutes les sous-pages d’un même thème. Par ailleurs, pour ne pas que les visiteurs aient l’impression de scroller les mêmes pages, vous pourrez les modifier ou ajouter un titre.

Réduire le nombre de polices graphiques et de couleur utilisées

La multiplication des polices d’écritures a également un impact écologique. En effet, le chargement de ces dernières nécessite des données et le téléchargement de ces données est lourd et polluant. Décidez-vous donc pour deux polices maximum car parfois, less is more !

Les couleurs sont à l’instar des polices graphiques des éléments du site énergivore, puisque pour les afficher, l’ordinateur aura besoin de beaucoup de données. Privilégiez donc une à deux couleurs pour votre site web.

Choisir un hébergement web écologique

Cette alternative n’est pas directement liée au webdesign mais il nous a paru pertinent de la mentionner. Il existe la possibilité de faire héberger votre site chez un hébergeur web écologique. Ceux-ci ont la particularité d’alimenter leurs data centers avec des énergies renouvelables et de les refroidir naturellement. Prenez également en compte la proximité du data center. Si celui-ci se trouve trop loin, il sollicitera plus d’énergie pour “acheminer” les données de votre site. Quelques-uns d’entre eux sont PlanetHoster, Infomaniak et Ex2.

Privilégiez le codage aux plugins

Le temps de chargement d’un site web sans plugin est nettement inférieur à celui d’un site avec beaucoup d’extensions. Et vous l’avez compris, plus le temps de chargement est long, plus la quantité de CO2 émise est importante. Il faut donc se passer au maximum de plugins et la meilleure manière pour le faire, c’est le codage. Si vous n’avez pas de notions dans ce domaine, vous pouvez toujours solliciter les services d’un freelance.

Ces différentes astuces et bonnes pratiques du Green UX ne permettront pas d’un coup d’inverser les tendances. Mais il est important de les connaitre et de mesurer leur impact sur le long terme. Voyez aussi si elles sont appliquées par de plus en plus de personnes. N’hésitez pas à votre échelle à mettre en œuvre le Green UX, aussi bien pour la planète que pour votre trafic et notoriété.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.