logo bew web

BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

A la découverte du métier de Growth Hacker

Growth Hacker

Au sein des entreprises en pleine expansion, le rôle du Growth Hacker est fondamental. Le récent métier de Growth Hacking vient donc de la nécessité de booster la croissance des startups. Partagé entre la mobilisation des techniques et le marketing en vue d’apporter de meilleures solutions à l’employeur, le Growth Hacker est habilité à fidéliser la clientèle. Nous irons alors ensemble, à travers cet article, à la découverte du métier de Growth Hacker.

Le Growth Hacker, qu’est-ce que c’est ?

Le Growth Hacking est un terme qui renvoie à l’ensemble des techniques web marketing. Ces dernières sont des moyens parfois peu communs, mais qui peuvent permettre à une entreprise de progresser et de générer assez de clients. Que ce soit l’emailing, le content marketing, le référencement, l’inbound marketing, etc. La stratégie de Growth Hacking renferme toutes ces techniques.

Elles sont, de façon particulière, appréciées des entreprises qui ne disposent pas de publicitaires conséquents. Quant au Growth Hacker, il s’agit d’un professionnel qui mobilise ces techniques afin de résoudre les problèmes commerciaux de son employeur. Son principal rôle est de fidéliser la clientèle, ceci, en un minimum de temps.

Le Growth Hacker doit aussi s’occuper de la pérennité des ventes d’une startup via des procédures technologiques et rationnelles.  Avec les canaux digitaux dont il dispose (moteurs de recherche, réseaux sociaux, etc.), le Growth Hacker doit pouvoir identifier les axes les plus rentables. Ensuite, il met en pratique les techniques d’acquisition de clients.

Quelles sont les différentes missions du Growth Hacker ?

Le Growth Hacker exerce un des métiers du numérique. Il doit être polyvalent et mettre régulièrement sa créativité en jeu. La fonction principale de ce professionnel renferme tout un éventail de missions.

L’analyse du trafic

L’une des missions du Growth Hacker est l’analyse du trafic. En effet, il doit être en mesure d’analyser les diverses métriques ayant trait au trafic généré par :

  • Les pages de média sociaux (le nombre d’abonnés) ;
  • Le site web (le nombre de visiteurs) ;
  • Les applications (le nombre de téléchargements) ;
  • Etc.

Le but consiste en l’établissement d’un plan d’action efficace pour augmenter dans un premier temps le trafic, ensuite, le pérenniser.

Travail sur le référencement

Une autre mission de ce professionnel est de savoir mettre un site sur les moteurs de recherche. L’objectif est de donner une bonne image au site de l’entreprise afin qu’il soit plus visité par les internautes et clients. Pour cela, il lui est possible de mobiliser de nombreuses techniques SEO :

  • Backlinks ;
  • Guest post ;
  • Etc.

Le développement

Même s’il est beaucoup plus du domaine de webmarketing, le Growth Hacker est appelé à disposer de quelques compétences du développement web. Ces dernières pourront lui permettre d’automatiser certaines tâches, de programmer de petites applications, etc.

La gestion des campagnes publicitaires en ligne

L’un des rôles du Growth Hacker est de faire croitre la startup à moindre coût. Toutefois, la supervision de la création des campagnes de publicités en ligne est aussi une mission qui lui incombe. Il doit être actif et supervisé ces campagnes afin de les optimiser.

Le développement de la communauté

Le Growth Hacker est un professionnel du webmarketing qui assure la gestion de la présence de sa startup sur les médias sociaux. Par ailleurs, une autre mission lui est assignée. Le Growth Hacker doit accroitre le nombre de followers. Ainsi, la communauté pourra se développer. Il y va pour le bien de la renommée de l’entreprise qui ne cessera de s’étendre.

Le Content marketing

Une autre mission sur la liste d’un Growth Hacker est le content marketing. En effet, ce professionnel doit s’occuper de la définition de la ligne rédactionnelle. Laquelle doit être en adéquation avec les divers objectifs marketing de l’entreprise.

Il peut aussi s’intéresser à la création d’un contenu viral parfait. Un contenu qui peut être partagé à grande échelle. En outre, il doit déterminer non seulement la fréquence, mais aussi les horaires de publication.

Quelles formations suivre pour devenir un Growth Hacker

Même si la plupart des Growth Hackers sont autodidactes, il existe quand même quelques formations pour évoluer dans le domaine du Growth Hacking. Il faut en effet noter que la plupart des professionnels de ce métier ont eu généralement dans le passé, des expériences dans le développement, le référencement et le webmarketing.

Toutefois, celui qui aspire à ce métier peut suivre une formation initiale dans :

  • Une école d’ingénieur ;
  • Un master informatique ;
  • Une école de commerce ;
  • Un master marketing.

On peut bel et bien parler d’une formation en vue d’avoir des notions requises en Growth Hacking. Cependant, il faut dire que ce sont surtout la passion ardente, le sens de la curiosité et la culture webmarketing  qui peuvent permettre de prétendre à un grand poste de Growth Hacker.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.