- Agence Web Paris

01.84.60.68.39 APPEL GRATUIT

À la découverte du métier de développeur front-end

Développeur front-end

L’avènement du digital a donné naissance à des milliers de métiers devenus très prisés aujourd’hui. Au nombre des métiers créés par l’expansion du digital, celui du développeur web figure en bonne place. Le développement web existe sous diverses formes. Dans cet article, nous allons à la découverte de la profession de développeur front-end.  Que faut-il savoir à ce propos ?

Qu’est-ce qu’un développeur front-end ?

Le développeur front-end s’occupe de la programmation de la partie visible d’une application ou d’un site web.

Son métier s’apparente à celui d’un intégrateur web. C’est la raison pour laquelle certains le nomment également développeur intégrateur web.

Il joue un rôle important pour rendre la navigation fluide et agréable à l’utilisateur.

Pour y arriver, il s’appuie sur une parfaite connaissance des langages de développement web et des outils principaux tels que le HTML, le CSS, et le Javascript. Ainsi, il peut créer des pages web en suivant les maquettes d’un graphiste.

Par ailleurs, il doit s’assurer que le site s’adapte parfaitement à tous types de supports. Ce faisant, il pourra proposer une expérience qualitative et uniforme sur tous les navigateurs web.

Il a pour obligation de rendre ou de maintenir le site fonctionnel, intuitif et rapide tout en respectant les normes W3C.

En outre, le développeur front a pour mission d’intégrer différentes balises dans son code afin de le rendre SEO-friendly, pour permettre au site d’occuper une place de choix sur les réseaux sociaux.

Pour finir, le développeur front-end doit être en veille technologique permanente afin de rester à jour par rapport aux innovations sans cesse croissantes dans le secteur et pour maîtriser les informations les plus efficaces disponibles sur le marché.

Quelles sont les aptitudes et qualités requises pour exercer ce métier ?

Un développeur doit posséder certaines qualités. Au nombre de celles-ci, la rigueur, le pragmatisme et l’organisation figurent en bonne place.

À part cela, la curiosité et la passion pour la discipline sont également des qualités primordiales dans le développement front-end afin de s’informer et de s’adapter aux permanentes évolutions technologiques.

En ce qui concerne les connaissances, le développeur front-end doit maîtriser les trois technologies principales qui constituent la base même du développement web à savoir :

  • le HTML qui sert à insérer les textes, les images et autres dans une page ;
  • le CSS qui permet de modifier l’aspect des éléments intégrés notamment la couleur, la taille, la position ;
  • le Javascript qui est indispensable pour proposer du contenu dynamique. Il aide aussi à effectuer des actions, obtenir des effets esthétiques, des menus interactifs et bien d’autres choses.

Outre ce qui précède, un esprit créatif et des prérequis en graphisme aideront le dev front-end à être autonome. Cette particularité concerne certaines décisions de retouche et d’ajustement. Ainsi, il pourra prendre de bonnes initiatives.

Enfin, la maîtrise des différents navigateurs et des normes W3C est capitale pour concevoir un site responsive. Un background en PHP, SQL et certains CMS comme WordPress sont incontestablement un atout majeur.

Quel parcours pour devenir développeur front-end ?

Pour devenir développeur front-end, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Après un baccalauréat général ou informatique, la plupart des personnes commencent par un DUT ou un BTS informatique et continuent avec un diplôme de second cycle dans une école spécialisée en informatique ou à la faculté.

Avec l’essor des différentes solutions d’apprentissage à travers internet à l’instar de OpenClassroom, un grand nombre de jeunes développeurs sont autodidactes. Ils travaillent sur des missions en freelance où on taille moins d’importance au diplôme.

Par conséquent une formation sans bac ou ne dispensant pas de diplômes d’État est bel et bien possible. Toutefois, les recruteurs plébiscitent beaucoup plus les profils avec un Master.  

Néanmoins, il faut garder à l’esprit que les compétences et l’expérience l’emportent dans l’immense majorité des métiers du développement informatique. De ce fait, le diplôme n’est pas le critère déterminant.

Quels sont les principaux débouchés d’un développeur front-end ?

Un développeur front end a la possibilité de travailler dans plusieurs entreprises. Il s’agit notamment des Startup, des PME, d’une agence digitale, des entreprises d’édition de logiciels et d’applications etc.

En fonction de l’ampleur du site web, du logiciel ou de l’application à développer, une entreprise peut décider de recruter un développeur à plein temps. Elle peut aussi faire appel à un freelance ou à une agence de développement externe.

Quelle est la rémunération pour un professionnel du domaine ?

A ses débuts, le salaire d’un développeur front sera essentiellement fonction des différents outils et frameworks maîtrisés. Ainsi, le salaire peut varier de 25.000 euros/an pour un débutant ne connaissant que les choses basiques à 35.000 euros/an s’il sait coder en Javascript avec les frameworks les plus célèbres.

Comme c’est le cas avec les autres développeurs, c’est l’expérience qui lui permettra d’accroitre son salaire au fil des années. En freelance, le Taux Moyen Journalier (TMJ) est d’environ 600 euros/jour.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.