BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Quel modèle économique à mettre en place pour son site web ?

modèle économique

La crise sanitaire à laquelle fait face l’ensemble des entreprises a eu un impact singulier sur la consommation de la population. Les magasins physiques se transforment en business e-commerce, en plateforme de liaison, en site de téléchargement et de prestations… En dépit du fait de répondre à un besoin précis sur le web, il est indispensable que vous pensiez bien votre modèle économique. Voici les différents business models et quelques facteurs clés pour choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Modèle économique, de quoi s’agit-il concrètement ?

Que vous soyez à l’étape de création ou de refonte de votre site web, il est indispensable de penser au business modèle qui décrira le fonctionnement de votre entreprise. Mais, il ne faut pas le confondre avec le business plan. Retenez que le business model détaille les procédés suivant lesquels votre entreprise compte gagner de l’argent. Il se résume alors en cet ensemble de questions :

  • Quoi vendre ?
  • À qui s’adresser ?
  • Quels en sont le prix et la valeur ajoutée ?
  • Comment vendre ?
  • Quelles ressources mobiliser pour monétiser le projet ?
  • Pour quel besoin ?

Des modèles classiques aux plus innovants, il existe différents types de modèles économiques. Toutefois, vous devez les analyser avant de choisir celui qui répond convenablement à sa vision. Voici les plus courants.

Les business models traditionnels

Il s’agit principalement de 4 modèles économiques. Ce sont : le Business to Customer, le Business to Business, le Customer to Customer et enfin le Customer to Business.

Le B2C et le B2B

Le B2C est le modèle économique le plus usité par les entreprises qui souhaitent vendre en ligne. Il consiste à vendre ses produits et services directement aux consommateurs finaux.

Le B2B se concentre plutôt sur la relation d’une entreprise à une entreprise sans faire intervenir les particuliers. Il consiste surtout à fournir des produits ou services d’une société à une autre. Contrairement au B2C où le client achète selon le prix indiqué, ici, les entreprises procèdent à la négociation du prix.

Le C2C et le C2B

Le premier représente le modèle économique suivant lequel des particuliers achètent, vendent ou échangent des articles entre eux. Ces échanges se déroulent par le biais de diverses plateformes. Vinted est un parfait exemple du C2C. Via ce site, les particuliers peuvent vendre ce qu’ils n’utilisent plus à d’autres particuliers.

S’agissant du C2B, c’est l’un des business models classiques ayant le vent en poupe grâce aux réseaux sociaux. Le particulier est au cœur de ce modèle compte tenu de son niveau d’influence sur le digital qu’il utilise pour promouvoir les produits et services des entreprises. En compensation de sa contribution à la vente, il reçoit une contrepartie financière, des produits gratuits ou à prix réduit.

Tout comme l’optimisation SEO, les business models ont connu une évolution importante ces dernières années et de nouveaux modèles voient le jour en s’adaptant aux besoins des consommateurs. Voici ceux qui fonctionnent le mieux.

Le freemium, le business model le plus en vogue

Composé de « free » et de « premium », ce modèle économique est choisi par les porteurs de projet de création de site web qui souhaitent proposer des services aux particuliers. Il consiste à offrir des services gratuits jusqu’à ce que les particuliers qui consomment un produit, utilisent un site ou y commandent atteignent un seuil.

Le cas le plus palpable est le business model adopté par le créateur du site Candy Crush Saga. A ce niveau, certains jeux sont gratuitement accessibles jusqu’aux niveaux où il devient obligatoire de payer pour continuer la partie. Il est toutefois important de rappeler que le modèle économique freemium fonctionne uniquement dans les cas où les services payants apportent pour les utilisateurs une concrète valeur ajoutée.

L’abonnement, un modèle économique parmi tant d’autres

Le concept de ce nouveau modèle est très simple. En échange de quelques euros payés mensuellement, les abonnés ont accès à une box contenant des articles « surprise ». Ce business model donne la possibilité aux abonnés d’accepter ou de renvoyer une partie ou tout le contenant de la box. Cependant, s’ils conservent tous les articles, il leur est accordé un tarif préférentiel.

Ce business model est avantageux dans la mesure où l’entreprise peut anticiper la totalité des produits qui seront vendus. Ainsi, elle peut connaître à l’avance les bénéfices qu’elle fera. C’est une sage manière de mettre sa trésorerie à l’abri. Mais, il est essentiel que les e-commerçants procèdent au renouvellement mensuel de leur box en proposant des offres inédites. Cela permet donc d’entretenir sa clientèle et surtout de la fidéliser.