BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Blockchain, une des compétences digitales les plus recherchées

blockchain

Si les cryptomonnaies ont apporté une innovation qui touche tous les secteurs d’activités, c’est bien la blockchain. Ce grand livre comptable anonyme offre de nombreux atouts aux entreprises. C’est ce qui fait que les experts de la blockchain ont la cote auprès des employeurs ces dernières années. Vous avez des préoccupations sur l’avenir de ce métier ? Vous avez envie de savoir pourquoi la blockchain est priorisée par des entreprises ? Et surtout, combien gagne un expert de la blockchain ? On vous dit tout dans cet article !

La Blockchain : une compétence clé sur le marché de l’emploi

La Blockchain d’après LinkedIn est aujourd’hui la priorité absolue des recruteurs. A ce propos, il convient de souligner qu’avec plus de 600 millions d’utilisateurs et 20 millions d’offres d’emploi, LinkedIn est la plateforme préférée des recruteurs qui sont à la recherche de nouveau talent au même titre que le profil de Web analyst.

Ainsi, pour l’année 2020, la branche éducative LinkedIn Learning de la plateforme a mené une étude sur les compétences « hard skills » et « soft skills » les plus recherchées par les employeurs. Il ressort de ce sondage que la Blockchain vient en tête dans la catégorie « hard skills ». Cette position dans le classement n’a quand même rien d’étonnant au regard de la sécurité des données et des transactions que cette technologie apporte aux entreprises.

Qu’est-ce que la Blockchain ?

La blockchain, c’est une technologie de stockage et de transmission d’informations. Il s’agit en effet d’une grande base de données sur laquelle on peut stocker, transmettre et mettre à jour des données. Et cela en toute transparence et sécurité, puisque les informations sont partagées simultanément entre plusieurs personnes et sans intermédiaires.

Elle peut être assimilée à un grand livre comptable infalsifiable et indestructible. Car, elle fonctionne sans organes de contrôle. Dans sa base de données, on retrouve toutes les transactions effectuées entre les utilisateurs depuis sa création.

Par ailleurs, son principe de fonctionnement est assez simple. Toute transaction à ce niveau est envoyée à un nœud de stockage qui garde une copie dans la base de données. Cette copie peut être consultée librement par chaque personne ayant une clé. Ainsi, cette transparence empêche la falsification des données par une partie. Cela parce que chaque ajout d’information se lie directement au précédent et un exemplaire est transmis à chaque nœud du réseau.

Pourquoi cette technologie a connu un succès fulgurant ?

Si une telle technologie est devenue le secteur clé de l’emploi ces dernières années, c’est parce que les entreprises ont pris conscience de sa valeur ajoutée à l’ère du numérique. Elle permet en effet une meilleure protection des données puisque ceux-ci sont protégés par un système cryptographique inviolable.

De même, la structure de cette technologie est uniquement en annexe et donc les données sont immuables. Alors, personne et même l’administrateur du système ne peut modifier ou supprimer une transaction. Puisque les nœuds surveillent le système et se contrôlent mutuellement. Il n’est alors pas évident de détourner une transaction dans un tel contexte.

Ensuite, elle dispense les entreprises d’avoir un cahier de charge. D’abord, parce que les transactions sont horodatées. Ainsi, elle offre un moyen infaillible de garder un historique des transactions. Tout ceci permet d’éviter d’éventuels conflits. En plus, toutes les données sont décentralisées sur des milliers d’ordinateurs de la chaine. Il n’est donc pas possible de perdre les données de manière définitive.

Tous ces avantages font que la blockchain devient la compétence phare pour tous les secteurs. Toutefois, les secteurs bancaires, la logistique, l’assurance et l’énergie sont les recruteurs du moment. Ce sont ces derniers qui investissent plus dans des compétences de cet ordre pour leur activité.

Un salaire assez intéressant

Dans le domaine de l’informatique, la blockchain est l’emploi le mieux rémunéré eu égard à la tendance actuelle. Avec un salaire brut annuel avoisinant 52 000 € selon une étude publiée sur le site de recrutement Hired, autant dire que les ingénieurs blockchain n’ont pas à se plaindre.

Pour finir, sur le marché de l’emploi, l’offre à ce niveau ne satisfait pas toujours la demande. Cela en raison du fait que les spécialistes du domaine ne sont pas nombreux. Alors, s’il y’a une formation vers laquelle on doit se tourner, c’est bien la blockchain, car c’est un métier en pleine expansion.