logo bew web

BEW WEB AGENCY
- Agence Web Paris

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Comment intégrer les Core updates de Google dans sa stratégie SEO ?

Core updates

Chaque année, Google comptabilise plus de deux milliards de recherches, ce qui en fait le moteur le plus privilégié dans le monde. Il ne faut donc pas être surpris si le géant du web met régulièrement à jour son algorithme. Longtemps inconnues du grand public, les Core updates sont, depuis quelques années, devenues très populaires. Ces mises à jour importantes ont vocation à améliorer la pertinence générale des résultats de nos recherches. Elles influenceraient donc, indirectement ou directement, la stratégie de referencement naturel de nombreux professionnels. Voici quelques méthodes relativement simples qui peuvent vous aider vous aussi à intégrer les Core updates de Google dans votre stratégie d’optimisation SEO.

Etudier les mises à jours (Core updates) majeures et mineures

La pire erreur que certains référenceurs font lorsqu’une Core update est annoncée et déployée par Google, c’est de continuer à appliquer les mêmes techniques SEO. La plupart du temps, les modifications sont mineures, mais parfois, elles touchent le cœur même de l’algorithme de Google. Dans ce cas, il est fort probable qu’elles fassent perdre ou gagner beaucoup de places sur la SERP à certains sites. Pour ne pas être pénalisé, il convient donc d’étudier minutieusement tous les Core updates, afin d’établir une nouvelle stratégie gagnante.

Aujourd’hui, les algorithmes du géant de la recherche sur le web tentent de définir les centres d’intérêt des humains. Les mises à jour visent globalement à améliorer la recherche des internautes et à suivre la manière dont évolue le web. A chaque lancement d’un nouveau Core Update, vous devez donc déterminer les nouveaux critères de classement. Vous éviterez ainsi une éventuelle baisse de trafic et vous maintiendrez ou améliorerez votre position sur la SERP.

Elaborer une nouvelle stratégie SEO basée sur le Mobile First

La plupart des mises à jour de Google ciblent principalement l’expérience utilisateur. C’est le cas par exemple de la Core update lancée le 22 mai 2022. L’expérience utilisateur est certes en fonction du temps de chargement, mais elle dépend aussi d’autres facteurs qu’il faut connaître :

  • le responsive design,
  • la fluidité de de la navigation,
  • l’intention des utilisateurs, etc.

Récemment, chez Google, les algorithmes d’indexation ont quitté leur logique initiale qui était orientée Desktop. Désormais, elles adoptent une analyse « Mobile First ». Dans leurs classements, les Googlebots ont aujourd’hui une préférence pour les sites web développés spécialement pour les tablettes et les mobiles. Le responsive design ne suffit donc plus. Votre design ainsi que la structure hiérarchique des différentes pages de vos sites internet doivent désormais s’adresser prioritairement aux mobinautes. Un grand nombre d’internautes se connectent en effet à partir d’un smartphone ou d’une tablette.

Pour que les Core updates de Google ne vous désavantagent pas, il est donc nécessaire de :

  • simplifier au maximum votre code HTML,
  • diminuer la taille de votre menu,
  • choisir les images du site en fonction de l’affichage mobile,
  • utiliser une structure éditoriale similaire sur toutes les pages,
  • n’intégrer que quelques fonctionnalités de type pop-ups, chat et listes déroulantes

Il peut aussi être nécessaire de repenser l’intégralité de vos textes. Les Core updates semblent avoir une préférence pour les rédactions plus courtes, plus pertinentes et plus hiérarchisées.

Déterminer l’intention des utilisateurs

Depuis l’année 2015, l’algorithme Rank Brain de Google utilise une intelligence artificielle très réactive. Cette dernière interprète près de 15% des nouvelles requêtes que l’ensemble des utilisateurs formule. Quant à Hummingbird, un algorithme qui subit régulièrement des mises à jour, il permet d’interpréter les intentions des récentes recherches orales des internautes.

Visiblement, les robots d’indexation du plus célèbre moteur de recherche évaluent aussi les sites en fonction du respect de l’intention de recherche des internautes. La pertinence des contenus est donc fonction de cette dernière. C’est un critère de referencement site internet dont il faut impérativement tenir compte dans votre stratégie SEO en 2022. Beaucoup de sites web échouent malheureusement à comprendre l’intention de l’utilisateur. C’est un dysfonctionnement dont les Core updates tiennent compte pour apprécier les pages web. Google expliquera dans un livre le comportement des internautes en quatre points à savoir :

  • « I want to know »

La plupart des intentions de recherches sur le web sont surtout informatives. Il est donc nécessaire d’adapter votre stratégie SEO à l’intention informative pour que les algorithmes d’indexation mettent en évidence vos pages.

  • « I want to go »

Après l’information, les internautes sont plus intéressés par l’endroit où elle se situe. Google aussi semble intéressé par l’intention de navigation. C’est d’ailleurs un paramètre qui intéresse beaucoup les Core updates du moteur de recherche. L’intention de « marque » ou de « navigation » permet de savoir si un produit ou une offre est intéressante.

  • « I want to buy »

Le troisième niveau que les mises à jour de Google considèrent généralement est l’intention commerciale. Elle consiste pour l’internaute, à trouver des informations qui peuvent motiver l’utilisateur à acheter un produit.

  • « I want to do »

L’internaute peut chercher à réaliser une action. Dans ce cas, son intention est transactionnelle.

Au final, lorsqu’on considère les différentes mises à jour de ces dernières années, les professionnels du referencement google ont un grand défi. Dans leurs stratégies SEO, ils doivent associer leurs mots clés aux intentions des internautes.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.