Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Comment procéder à la validation d’une idée de marketplace avant sa création ?

idée de marketplace

L’e-commerce est un secteur d’activité aujourd’hui très lucratif. En France et partout ailleurs dans le monde, il génère des chiffres d’affaires vertigineux. Les plateformes de commerce en ligne ne cessent de voir le jour. De nombreux propriétaires de commerces génériques, se sentant menacés par l’émergence des e-shops, ambitionnent désormais de lancer leurs marketplaces. Mais pour créer une marketplace, il ne suffit pas d’en avoir l’idée. Il faut surtout s’assurer qu’elle soit dans l’intérêt des utilisateurs et économiquement viable. Il est donc nécessaire de suivre certaines étapes clé afin de valider son idée de marketplace.

Une marketplace : c’est quoi ?

Avant de savoir comment valider une idée de marketplace, il faut d’abord savoir ce que signifie le terme “marketplace”.



idée de marketplace c'est quoi


La marketplace, c’est une “Place de Marché”, une plateforme d’e-commerce qui sort un peu de l’ordinaire. Il s’agit en effet d’une boutique en ligne multi-vendeurs. On le distingue alors des e-commerces classiques dans lesquels il n’y a généralement qu’un seul vendeur. La marketplace met généralement en relation les acheteurs avec plusieurs vendeurs. Le propriétaire de la plateforme peut lui-même être un vendeur. Mais, selon le principe fondamental de la marketplace, il ne sera certainement pas le seul vendeur. Son rôle prioritaire consiste à assurer un service d’intermédiation entre les acheteurs et les vendeurs si nécessaire. Il doit également veiller à ce que le site soit toujours accessible et fonctionnel afin de ne pas bloquer les transactions financières.

En général, le propriétaire d’une marketplace se rémunère en percevant des commissions ou grâce à un système d’abonnement auquel peuvent souscrire les vendeurs. Il y a certaines places de marché qui ne sont plus à présenter : Amazon, Cdiscount, Alibaba, Airbnb, etc. Mais il y a aussi d’autres, moins connus, qui font des chiffres d’affaires impressionnants. Alors, vous aussi, vous pouvez vous lancer si vous avez une idée de marketplace intéressante.

Pourquoi devriez-vous nécessairement valider votre idée de marketplace avant de passer à sa création ?

La validation d’une idée de marketplace avant son lancement est nécessaire pour plusieurs raisons. Premièrement, si vous lancez votre marketplace sans étudier tous les paramètres connexes, il y a de fortes chances qu’elle échoue. En effet, une idée peut paraître géniale, mais difficile à exécuter. De plus, le fait d’avoir une idée géniale ne signifie pas que les clients, et même les vendeurs seront au rendez-vous.

Toutes les étapes que nous présenterons dans ce billet sont nécessaires, car elles vous permettront de savoir si votre idée de marketplace est viable économiquement. La validation s’avère aussi nécessaire pour plusieurs autres raisons. Elle vous permettra de répondre aux besoins évolutifs d’un public qui est sans cesse grandissant et exigeant. En validant votre idée de marketplace, vous ferez en sorte que les offres présentes sur la plateforme plaisent au public. Par ailleurs, c’est un moyen efficace pour évaluer les forces et les faiblesses de votre projet. Pour finir, la validation d’idée garantit le succès du projet. Si cette étape est bien faite, vous remarquerez une forte affluence d’utilisateurs vers la plateforme.

Les types d’idée et leurs spécificités

Il faut noter qu’il y a deux types d’idée de marketplace. Dans un premier temps, il peut s’agir d’une idée de plateforme totalement innovante. Aucune entreprise ne s’est déjà aventurée sur ce terrain. Dans ce cas, vous devez pouvoir prouver que le projet est faisable et viable. Le deuxième type d’idée, c’est la plus classique. Elle existe déjà et une ou plusieurs plateformes ont déjà fait leur preuve dans le domaine. Dans ce cas, il ne suffit pas de prouver sa viabilité et sa faisabilité. Il faut aussi pouvoir prouver son utilité, car vous voulez concurrencer d’autres marketplaces. Pour ce faire, il est important d’identifier les éléments qui différencient votre marketplace.

Trouver une niche non encore exploitée est aujourd’hui difficile à cause de l’essor du e-commerce. Mais vous pouvez faire travailler votre imagination afin de créer une place de marché totalement originale et relativement nouvelle. Votre élément distinctif peut être un nouveau modèle commercial, un service supplémentaire ou tout simplement un canal de livraison totalement innovant. Vous devez le faire valoir auprès de vos futurs acheteurs.

Les différentes phases de validation d’une idée de marketplace

La création d’une marketplace commence, comme tout projet d’entreprise, par une idée. Mais en réalité, toutes les idées de projets d’entreprise ne sont pas “concrétisables”. Toutes les idées ne peuvent donc pas être transformées en des projets réels. C’est pour cela qu’avant de se lancer dans la création de votre marketplace, un travail préalable de validation est indispensable. Ce processus de validation comprend plusieurs étapes que voici :

Bien détailler votre idée de marketplace



détails idée de marketplace


Une idée de marketplace peut paraître facile et évident à concrétiser, mais cette première étape ne peut pas être négligée. C’est principalement elle qui vous permettra de valider votre idée avant de développer et réussir votre marketplace. Commencez par bien la détailler tout en mettant des mots sur les concepts. À cette étape, vous devez concevoir une ébauche réaliste de ce que vous voulez réellement faire. N’hésitez pas à préciser dans votre description, les produits et les services que vous avez envie de vendre sur votre place de marché. Indiquez aussi les produits et les services que vous ne souhaitez pas vendre. Posez-vous des questions essentielles telles que :

  • Pourquoi ne voudrais-je pas vendre certains types de produits sur la plateforme ?
  • Quels sont les clients que je cible ?
  • Dans quelle niche voudrais-je ou ne voudrais-je pas intervenir ?
  • Qu’est-ce qui motivera un internaute à me choisir plutôt que les concurrents ?
  • Quelles valeurs de la marketplace voudrais-je mettre en avant ?

Une personne qui lit les détails de votre projet doit pouvoir déceler facilement les atouts de votre idée de marketplace ainsi que ses objectifs.

Evaluer la valeur ajoutée de votre idée de marketplace

Votre marketplace doit être économiquement et financièrement viable. Vous devez donc vous en assurer avant de la créer. Généralement, en tant que porteur de projet, vous avez à faire deux propositions de valeur. L’une s’adressera aux vendeurs tandis que l’autre s’adressera aux acheteurs.

Proposition de valeur destinée aux vendeurs

La proposition de valeur qui concerne les vendeurs doit mettre en exergue les principaux atouts des services que vous voulez leur fournir. Cette proposition doit les motiver à proposer leurs services ou leurs produits sur votre marketplace. Parmi les avantages que vous devez mettre en avant peuvent figurer les prix compétitifs, les processus de livraison ou encore la notoriété de la plateforme.

Proposition de valeur destinée aux acheteurs

Vous devez aussi convaincre les acheteurs d’adopter votre marketplace pour l’achat de leurs produits. L’un des atouts que vous pouvez mettre en avant, c’est la facilitation du processus d’achat. Les internautes acheteurs n’aiment pas les longs processus d’achat. Il faut donc leur proposer ce qui leur convient. En outre, en matière de commerce en ligne, qui dit valeur ajoutée dit forcément originalité. Alors, cherchez à vous différencier des autres places de marché. Dans la plupart des secteurs d’activité, il existe déjà une kyrielle d’offres auxquelles les acheteurs sont déjà habitués. Convaincre un acheteur de préférer vos offres peut être très difficile. Mais avec un peu d’originalité, votre proposition de valeur peut séduire les prospects et les convertir en clients.

Faire une étude de marché et évaluer l’environnement du concept

Pour qu’un concept de marketplace soit validé, il faut initialement savoir s’il peut avoir une place sur le marché. Cela implique que vous fassiez une étude approfondie du marché. Vous devez connaître vos potentiels concurrents, leurs modes de fonctionnement, leurs performances ainsi que leur public cible. En fait, vous devez vérifier plusieurs paramètres avant de lancer votre marketplace. Votre place de marché doit résoudre un problème. Si après l’évaluation de votre idée, vous remarquez que la marketplace ne résoudra aucun problème, alors il est totalement inutile de la créer. Il faut savoir que selon certaines statistiques, près de 50% des places de marché ferment seulement après 3 mois d’activité. Le véritable problème, c’est qu’elles ne résolvent aucun problème concret.

Au cours de votre étude du marché, demandez-vous également s’il y a un marché viable pour vos offres. L’un des moyens dont vous disposez pour le savoir, c’est le calcul du TAM ou “marché adressable total”. Le TAM représente le marché disponible véritablement pour un service ou un produit. Selon la règle générale, le TAM est moins élevé lorsque le marché est fortement de niche.

En outre, vous pouvez aussi chercher à savoir si vos potentiels clients recherchent effectivement des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent. Le problème peut exister, mais si le public auquel les solutions sont destinées ne manifeste pas son intérêt, c’est inutile de les lui proposer. En effet, un problème peut ne pas causer suffisamment de désagréments aux potentiels clients. Dans ce cas, ils n’auront pas nécessairement envie d’aller chercher des solutions sur une marketplace. Pour savoir si les clients recherchent le type de solution que vous souhaitez proposer, analysez les mots-clés de recherche. Les volumes de recherche sont des indicateurs clé fiables.

Tester les clients

Il convient, avant de tester vos clients potentiels, de vérifier s’il y a un public prêt à payer pour obtenir vos services ou vos produits. Un marché n’a de véritable sens que si des clients sont prêts à dépenser de l’argent pour obtenir des biens ou services. Est-ce le cas avec votre idée de marketplace ?

Pour valider votre concept de place de marché avant sa création, vous devez aussi vous renseigner sur la réaction potentielle de vos utilisateurs futurs. Pour avoir leur point de vue, vous disposez de plusieurs moyens. Le plus simple consiste à recueillir leurs avis directement en face à face. Mais vous pouvez aussi prendre leurs points de vue en utilisant un questionnaire en ligne. Dans l’idéal, au cours de votre entretien, évaluez le niveau d’engagement de vos futurs utilisateurs (vendeurs et acheteurs). Ils pourraient même vous donner des pistes d’idées à explorer. La phase de test et d’entretien est indispensable, car elle permet de s’assurer que l’idée a vraiment de la valeur.

Procéder à une évaluation financière

Dans le jargon des gestionnaires de projet, c’est ce qu’on appelle le prévisionnel financier. En créant une marketplace, vous avez sans doute pour objectif de faire des bénéfices. Même si ce n’était pas le cas, vous devez quand-même faire l’évaluation financière de votre projet. Avoir une idée des chiffres que vous pouvez faire après le lancement de la marketplace vous motivera (ou pas) à la créer. L’évaluation financière est donc un facteur persuasif ou dissuasif.

Lors de la création d’une entreprise, le prévisionnel financier fait partie des documents obligatoires à avoir. Une marketplace est aussi une entreprise. Elle n’échappe donc pas à cette règle. Le prévisionnel financier a pour finalité d’évaluer la rentabilité de votre projet. Le document pourra vous servir d’argumentaire au moment de prouver à d’éventuels investisseurs la viabilité de votre idée. Pour bénéficier par exemple de l’appui de la banque, vous pouvez présenter votre prévisionnel financier. S’il est suffisamment convainquant, l’institution bancaire vous accompagnera. Mais dans le cas contraire, elle peut soit refuser de financer votre projet, soit vous indiquer des pistes d’amélioration afin de rentabiliser votre marketplace.

L’évaluation financière tient toujours compte des éventuelles recettes de la plateforme (commissions ou abonnements), mais aussi des dépenses et des charges. Grâce à elle, vous pouvez améliorer vos services et vos produits afin qu’ils s’adaptent mieux aux attentes de vos futurs utilisateurs ainsi qu’aux vôtres.

Se lancer avec un « Minimum Viable Product »

La dernière étape avant de créer véritablement votre marketplace, c’est de lancer un produit minimum viable. Le MVP dans le cas présent, c’est une version miniaturisée de votre future marketplace. À ce niveau, vous n’avez pas besoin d’intégrer toutes les fonctionnalités essentielles à la viabilité de la plateforme. Une place de marché avec un minimum de fonctionnalités vous permettra de vérifier si le site peut générer beaucoup de prospects et de clients. Le “Minimum Viable Product” a vocation à tester l’idée de marketplace. Si sa courbe de performance est croissante, alors probablement, la marketplace finale aura du succès.

Après avoir suivi toutes les étapes détaillées dans ce billet, vous pourrez décider si vous devez lancer votre marketplace ou pas.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l'auteur

Blaise

Ayant une véritable passion pour l'écriture et doté d’une plume créative, Blaise est un rédacteur expérimenté qui excelle dans la création de contenus web engageants. Blaise a pour mission de transformer vos idées en articles captivants et percutants qui intéressent vos lecteurs et qui respectent les exigences des moteurs de recherche. Il a l’intime conviction que le contenu web de qualité ne doit pas être ennuyeux, mais plutôt stimulant et plaisant à lire. C’est pourquoi il fait l’effort de créer des textes fluides, informatifs et divertissants.