Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Les raisons qui peuvent expliquer une chute du trafic organique

chute du trafic organique

Le référencement naturel ou le SEO occupe une place importante dans le domaine du webmarketing. Cependant, plusieurs facteurs peuvent influencer son efficacité. Quelles peuvent être les causes d’une chute du trafic organique sur votre site ? Cet article vous donne tous les détails.

Qu’est-ce que le trafic organique ?

On parle de trafic organique quand des visiteurs accèdent à un site web par le biais des résultats de recherches sans avoir recours aux publicités payantes. Il est généré lorsque l’internaute effectue une recherche en utilisant des mots-clés pertinents pour votre site. De fait, ce dernier clique, de son propre chef, sur le lien menant à votre page dans les résultats de recherche.

Il faut noter que ce trafic est considéré comme organique, car il provient des efforts du référencement naturel. Il est le résultat de la qualité du contenu de votre site et non d’une publicité directe. Lorsque les visiteurs arrivent sur votre site au moyen de ce trafic, cela suggère que votre contenu les intéresse plus qu’autre chose. Puisqu’ils ont trouvé votre site par le biais d’une recherche active, cela peut aussi signifier que les services que vous offrez les attirent.

Comme l’ont démontré de nombreux experts dans le domaine du digital, le trafic organique est d’une grande importance dans le référencement naturel. Il constitue un indicateur de l’efficacité de votre stratégie SEO et de la pertinence de votre site par rapport à des requêtes de recherches effectuées. Cependant, vous pouvez assister à une chute du trafic organique sur certains sites. Plusieurs facteurs expliquent cet état de choses.


Lire aussi : Comment mettre en place une bonne stratégie SEO ?


Quelles sont les raisons d’une chute du trafic organique ?

La chute du trafic organique se produit lorsque le nombre de visiteurs arrivant sur votre site par le biais des résultats naturels diminue significativement. Elle peut se remarquer sur une longue ou sur une courte période. Quoi qu’il en soit, elle peut résulter de divers facteurs, tels que des changements dans les algorithmes et la concurrence accrue.

Une mise à jour de l’algorithme de Google

baisse du trafic organique

Les mises à jour de l’algorithme de Google peuvent avoir un impact significatif sur le classement des sites dans les SERP. En effet, Google met régulièrement à jour son algorithme pour améliorer la pertinence des résultats de recherche. Cela lui permet aussi d’offrir une meilleure expérience utilisateur et de lutter contre les pratiques de référencement abusives.

Ainsi, lorsque Google fait une mise à jour majeure, cela peut entraîner des changements brusques dans le classement des sites. Par exemple, certains sites peuvent se retrouver en haut du classement dans les résultats de recherche. En revanche, d’autres peuvent être déclassés ou même supprimés des résultats de recherche.  

Google ne révèle pas toujours les détails de ces mises à jour. Cela signifie que vous ne pouvez pas connaître la raison exacte de la baisse de votre trafic. Il devient alors difficile d’ajuster le site à chaque mise à jour d’algorithme, surtout lorsque celles-ci se produisent fréquemment. Il vous revient donc de suivre les bonnes pratiques de référencement pour réduire les impacts négatifs de ces mises à jour.

Des problèmes liés à l’exploration ou à l’indexation du site web

Des problèmes liés à l’exploration et à l’indexation du site peuvent grandement affecter le trafic organique. En effet, pour indiquer aux robots d’exploration des moteurs les parties du site à explorer ou indexer, vous devez configurer le fichier « robots.txt ». 

Autrement, cela peut empêcher Google Bot et d’autres moteurs de recherche d’accéder à ces pages. Cela réduit la visibilité de ces contenus. Il faut noter que le même problème peut se produire lorsque le fichier bloque l’accès à des sections importantes du site.

À l’instar du fichier robots.txt, les fichiers sitemap.xml jouent un rôle important dans le trafic organique d’un site. En effet, ils aident les moteurs de recherche à comprendre la structure du site et à découvrir toutes ses pages. Les erreurs présentes dans ce fichier peuvent entraîner une indexation incomplète du site. De fait, certaines pages ne seront pas prises en compte dans les résultats.

L’inaccessibilité du site

Pour maintenir un bon référencement naturel, l’accessibilité du site pour les moteurs de recherche et les utilisateurs est essentielle. En réalité, lorsque votre site est inaccessible pour Google, les robots d’exploration ne peuvent pas accéder au contenu. Cela peut entraîner une baisse du classement dans les résultats de recherche. Il est alors évident que les moteurs de recherche accordent de l’importance à l’accessibilité et à la disponibilité constante d’un site.

En outre, l’inaccessibilité du site pour les utilisateurs, quelle que soit la raison, peut également nuire à l’expérience utilisateur. Les visiteurs peuvent être, par exemple, découragés. Ils seront donc tentés de chercher des alternatives, ce qui n’est point bénéfique pour vous. Tous ces problèmes techniques peuvent conduire à une chute du trafic organique et affecter le référencement global du site. 

Une pénalité de Google

Une raison qui peut expliquer une baisse du trafic organique concerne les pénalités de Google. Ce moteur de recherche utilise des algorithmes complexes pour évaluer les sites web. Ceux-ci sont aussi conçus pour identifier et sanctionner les pratiques abusives en SEO ou les contenus de faible qualité. 

Il existe deux principaux filtres algorithmiques connus de Google, capables de jouer efficacement ces rôles, à savoir Panda et Penguin. La pénalité Panda est généralement liée à un contenu que le moteur de recherche considère être d’une faible qualité, répétitif ou peu utile pour les utilisateurs.

La pénalité Penguin, quant à elle, est associée à des pratiques de création de liens artificiels et à des backlinks de mauvaise qualité. Elle survient également lorsque le moteur de recherche détecte des stratégies de référencement abusives sur le site web. 

Dans un cas ou l’autre, lorsqu’une pénalité touche votre site, cela peut se traduire par une baisse drastique de son classement dans le SERP. Dans certains cas, vous pouvez assister à sa suppression de la page des résultats.

Il faut préciser que les pénalités de Google peuvent être automatiques, particulièrement lorsque les algorithmes les déclenchent. De même, ces pénalités se déclenchent après l’analyse d’un expert. Il s’agit dans ce cas d’une pénalité manuelle.

Un référencement négatif

Le référencement négatif est une pratique malveillante où des individus ou des concurrents tentent de nuire à votre site. Ces derniers font recours à des tactiques contraires aux directives établies par les moteurs de recherche. Cela peut prendre différentes formes, notamment celles :

  • De la création massive et soudaine de backlinks de mauvaise qualité vers le site
  • Du hacking du site pour y ajouter du contenu indésirable
  • De la mise en œuvre des techniques visant à manipuler les signaux utilisés par les moteurs de recherche pour le classement des sites.

Dans un cas ou l’autre, l’objectif de ces actions malveillantes est de faire baisser le classement du site dans les résultats de recherche. Le but peut être aussi de le désindexer complètement. Quoi qu’il en soit, ces pratiques créent des dommages au site concerné. Elles peuvent entraîner des pénalités sévères de la part de Google, ce qui affecte le classement et la visibilité du site dans le SERP. 

Vous devez donc rester vigilant et surveiller régulièrement les activités suspectes. Cela vous permet de détecter et de contrer toute tentative de référencement négatif. Lorsque vous détectez une activité suspecte, vous devez prendre des mesures immédiates pour limiter les dégâts.

Un piratage du site

Le piratage peut avoir un impact négatif sur le référencement de votre site. En effet, le SEO hacking est une forme d’attaque au cours de laquelle des pirates informatiques exploitent les vulnérabilités d’un site pour insérer du contenu indésirable. Ils peuvent aussi créer des pages destinées à générer des revenus frauduleux ou rediriger le trafic du site vers des destinations malveillantes. Ces actions nuisent à la qualité et à la légitimité de votre site aux yeux des moteurs de recherche, dont Google.

Pour vous protéger contre de telles attaques, vous devez maintenir à jour tous les logiciels, les plug-ins et les thèmes utilisés sur le site. Vous devez aussi surveiller constamment le site pour détecter tout changement ou ajout de contenu suspect. Il faut souligner que Google réduit le classement des sites piratés dans ses résultats de recherche. Le but est de protéger les utilisateurs contre tout contenu potentiellement dangereux.

Chute du trafic organique : comment s’y prendre ?

En cas de baisse du trafic organique sur votre site, vous devez agir rapidement pour identifier et remédier à la situation. Il s’agira de mettre en place certaines pratiques en accord avec les règles fixées par les moteurs de recherche. 

Faire un audit technique du site pour éviter une chute du trafic organique

audit SEO pour trafic organique

Lorsque le trafic SEO diminue, vous pouvez effectuer un audit technique du site web. Cette évaluation approfondie vous permet de repérer les problèmes techniques qui pourraient impacter le référencement du site. Parmi les points que vous aurez à clarifier lors de cet audit, vous avez : 

  • Le temps de chargement
  • L’architecture
  • Le balisage
  • La sécurité
  • L’expérience utilisateur.

La vérification du temps de chargement est importante en ce sens qu’un site lent peut décourager les utilisateurs. Vous devez correctement implémenter le balisage HTML pour faciliter la compréhension du contenu par les moteurs de recherche. De même, vous devez mettre un accent particulier sur la sécurité afin de protéger votre site contre les menaces.

La réalisation de cet audit permet d’identifier les problèmes potentiels qui pourraient causer la baisse du trafic. Cela vous aide à prendre des mesures correctives pour améliorer le référencement du site. Une fois que vous avez terminé cet audit, si vous ne détectez aucune anomalie, vous devez faire un examen à l’aide de Search Console. 

Vérifier le rapport de couverture dans Search Console

Le rapport de couverture est une ressource précieuse pour évaluer la présence de votre site dans l’index de Google et identifier les éventuelles erreurs. En pratique, il permet de visualiser les pages de votre site qui sont et ne sont pas indexées. Il fournit aussi des détails sur :

  • Les pages valides
  • Les pages avec des avertissements
  • Les erreurs d’indexation
  • Les pages exclues.

Parce qu’il offre toutes ces informations, ce rapport constitue un outil précieux que vous pouvez exploiter en cas de baisse de trafic SEO. Lorsque vous constatez que les erreurs d’indexation ont soudainement augmenté, cela peut indiquer des problèmes pouvant expliquer la chute du trafic. Par exemple, des pages importantes qui étaient indexées peuvent avoir été brusquement exclues de l’index. 

Par ailleurs, pour savoir si ces erreurs ont un impact sur la visibilité et le trafic du site, vous devez mettre en œuvre certaines stratégies. Principalement, vous devez analyser simultanément le graphique des erreurs d’indexation et certaines données comme la courbe des impressions. Ainsi, vous parviendrez à identifier les problèmes et à travailler pour leur résolution.


Lire aussi : Comment utiliser la Search Console de Google ?


Examiner les tendances de recherche et la saisonnalité des requêtes

L’autre mesure à prendre en cas de chute du trafic organique est de procéder à l’examen des tendances de recherche et de la saisonnalité des requêtes. Cette stratégie vise à comprendre la manière dont le comportement des utilisateurs évolue au fil du temps. Pour le faire, vous pouvez utiliser Google Trends afin d’identifier les mots-clés qui génèrent du trafic vers votre site. 

Cet outil peut aussi vous aider à visualiser l’évolution de l’intérêt pour ces recherches au fil du temps. Vous verrez si ces termes ont des variations saisonnières ou s’ils maintiennent un niveau constant tout au long de l’année. Si ces termes de recherche montrent une forte saisonnalité, cela peut signifier un pic d’intérêt.

Des variations dans les tendances de recherche pour vos mots-clés peuvent expliquer une baisse temporaire du trafic durant les périodes. Cela peut être normal pour certains secteurs d’activités. Le cas échéant, aucune action corrective n’est nécessaire.

Avec cette analyse, vous comprendrez davantage l’influence des variations saisonnières sur le trafic vers votre site. Cela peut vous aider à expliquer les fluctuations du trafic SEO. En conséquence, vous pourrez ajuster les stratégies. Par exemple, vous pouvez anticiper les moments de pics ou de baisse de trafic liés à la saisonnalité des recherches. 

La chute du trafic organique sur votre site est un élément important dont vous devez tenir compte. Elle peut être attribuée à plusieurs facteurs que vous devez identifier. Cela vous permet de mettre en place des mesures efficaces pour rectifier la situation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *