Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Comment adopter la conception inclusive au sein de son agence web tout en respectant les normes d’accessibilité

26 février 2024
-
conception inclusive

Au vingt-et-unième siècle, la discrimination professionnelle ne devrait plus exister dans les entreprises. Pourtant, on constate que dans certaines sociétés, il y a des catégories de personnes qui ne sont pas prises en compte par les ressources humaines. Parfois, ce sont des agences web qui ne respectent pas les principes de l’accessibilité. Il est pourtant bien possible d’adopter la conception inclusive au sein de son agence web et obtenir des résultats plus que satisfaisants. Nous vous montrons comment y parvenir tout en respectant les normes d’accessibilité.

Définition de quelques concepts

Avant de voir comment la conception inclusive peut être adoptée dans une agence web, il convient de comprendre certaines notions. Nous expliquerons donc préalablement les termes « inclusion » et « conception inclusive ».

Qu’est-ce que l’inclusion ?

L’inclusion fait référence à toute action permettant de garantir l’accès à tous les postes ou à tous les services à n’importe quel collaborateur d’une entreprise. Il n’y a alors, en principe, aucune distinction de sexe, d’âge et d’origine lorsque l’on parle d’inclusion. Aujourd’hui, à ces principaux critères d’inclusion, on peut également ajouter (dans une certaine mesure) le handicap. En effet, une personne en situation de handicap peut parfaitement exercer un métier, si le travail ne constitue pas un frein à son épanouissement.

Il existe une différence fondamentale entre les termes « intégration » et « inclusion ». L’intégration n’implique pas systématiquement que l’entreprise doit effectuer des changements majeurs dans son mode de fonctionnement. C’est l’individu qui doit en réalité s’ajuster au système et faire l’effort de se normaliser. En revanche, l’inclusion nécessite une transformation parfois profonde de la société afin de surmonter les principaux obstacles d’accessibilité. Une entreprise devient parfaitement inclusive lorsque l’inclusion est bien ancrée dans son mode de fonctionnement.


Lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur le marketing inclusif


Qu’est-ce que la conception inclusive ?

Aussi appelée “design inclusif”, la conception inclusive est une approche de conception visant à concevoir des services et des produits tout en considérant la diversité humaine. Elle consiste à adopter une méthodologie centrée sur l’humain. Pour ce faire, la conception inclusive vise prioritairement à personnaliser l’expérience utilisateur à travers différents critères dont l’empathie et l’accessibilité. Ainsi, quel que soit son type, l’utilisateur doit pouvoir, grâce à la conception inclusive, accéder facilement, voire ergonomiquement aux services et aux produits digitaux.

Beaucoup d’agences web ont déjà adopté le design inclusif dans leurs approches de conception de services et de produits. Il faut avouer que la conception inclusive offre plusieurs avantages. L’avantage premier, c’est qu’elle permet de retenir plus facilement l’attention des visiteurs. Or l’attention représente un facteur primordial dans un processus de conversion digitale. Il existe néanmoins quelques agences web qui ne sont pas encore passées à la conception inclusive. Peut-être est-ce parce qu’elles ne savent pas comment s’y prendre. Les entreprises digitales qui n’ont pas encore intégré le design inclusif dans leurs démarches de conception risquent de perdre leurs parts de marché à l’avenir. À minima, elles risquent de se faire distancer par leurs concurrents. Nous proposons donc ci-dessous la bonne procédure pour adopter le design inclusif au sein de son agence web tout en respectant les normes d’accessibilité.

Intégrer la conception inclusive dans son agence web tout en respectant les principes de l’accessibilité

Le design inclusif nécessite que l’on conçoive des interfaces graphiques pour tenir compte des personnes qui, habituellement, n’étaient pas (ou pas assez) considérées. Il s’agit avant tout pour l’agence web de garantir que l’expérience (de navigation, de consommation, etc.) soit ouverte à tout type d’utilisateur. Dans l’optique de mettre en place un design inclusif, les développeurs web doivent donc tenir compte de certains aspects tels que :

  • Défaillances physiques liées à la dextérité, à l’audition ou à la vue ;
  • Déficiences mentales ayant un impact sur la parole ou sur la cognition ;
  • Contraintes techniques comme la connectivité Internet, le matériel ainsi que les connaissances en informatique ;
  • Barrières géographiques et linguistiques ;
  • Contrastes socio-économiques ;
  • Disparités démographiques telles que l’ethnie, le sexe et l’âge ; etc.

Pour adopter la conception inclusive tout en respectant les normes de l’accessibilité, il convient de ne plus privilégier une catégorie d’utilisateurs au détriment d’autres. Pour y parvenir, il faudra nécessairement s’inspirer des principes suivants :

La flexibilité : un facteur élémentaire qui favorise la conception inclusive

Avant tout, il faut savoir qu’en matière de design inclusif, il n’existe pas de solution exclusive. Toutefois, cela ne veut pas dire que pour chaque type d’internautes, il faut créer un site différent. Ce qui est conseillé, c’est d’ajouter certaines fonctionnalités supplémentaires à l’interface graphique des utilisateurs lorsque cela s’avère nécessaire. Par exemple, c’est une excellente idée d’inclure une transcription audio pour un article ou une transcription écrite pour une vidéo.

La simplicité

En matière de webdesign, le site web minimaliste reste une tendance indétrônable. C’est un style qui impose que l’on crée des interfaces agréables à l’œil. Mais le style minimaliste favorise surtout la compréhension intuitive. En tant que développeur, vous devez donc développer prioritairement des fonctionnalités de base et intégrer principalement des informations essentielles. N’ajoutez d’autres éléments que si vous jugez qu’ils sont nécessaires et apportent une véritable valeur ajoutée.


Lire aussi : Le Webdesign, un moyen pour se démarquer de la concurrence via son site Internet


La cohérence, la perception, l’équité, le confort, la prévision,…

En dehors de la flexibilité et de la simplicité, la conception inclusive nécessite également d’autres facteurs, à savoir la cohérence, la perception, l’équité, le confort, la prévision,… La cohérence par exemple permet avant tout d’éliminer la confusion et la frustration liées à une présentation illogique et disharmonieuse.

La perception fait référence aux préférences des utilisateurs. Il y a par exemple des utilisateurs qui sont très visuels. D’autres en revanche préfèrent écouter ou lire. Alors, lorsque vous créez les pages de votre site, veillez à ce qu’elles soient équilibrées. S’il n’y a qu’un seul format de contenu, certains utilisateurs peuvent se sentir désavantagés. Vous avez désormais quelques astuces simples pour intégrer efficacement le design inclusif au sein de votre agence web. Si vous êtes déjà passé à la conception inclusive, dites-nous en commentaire comment vous procédez.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *