BEW WEB AGENCY

09.54.62.71.43 APPEL GRATUIT

Index first mobile Google, les bonnes pratiques

Index first mobile Google

Depuis plusieurs années, Google a annoncé les couleurs par rapport à son mode d’indexation des pages web. En fait, il bascule progressivement vers le « Mobile first Index ». Ce changement sera surtout marqué par l’augmentation de l’exploration de GoogleBot. Les webmasters reçoivent ainsi des alertes par e-mails si jamais leurs sites ne sont pas compatibles avec l’index first mobile. Mais qu’implique vraiment cette nouvelle indexation ? Pourquoi Google est-il passé à ce système ? Quelles sont les bonnes pratiques par rapport à l’index mobile-first ? Trouvez les réponses à ces questions dans ce qui suit !

C’est quoi l’Index first mobile et pourquoi Google est-il passé à ce système d’indexation ?

Pour comprendre ce changement qui peut impacter le positionnement de votre site, il convient de rappeler ce qu’est l’indexation. Il s’agit d’une action menée par les robots des moteurs de recherche, Google en l’occurrence, en parcourant un site et en copiant son contenu pour le stocker dans les serveurs. En temps voulu, les robots de Google les proposent aux internautes qui effectuent des recherches.

Et avec le changement d’habitude des internautes qui se connectent et effectuent de plus en plus de recherche avec leur smartphone, Google a décidé de mettre en place l’indexation mobile first. Celle-ci correspond à une nouvelle manière qu’à le Googlebot de parcourir tous les sites. Il priorise le crawl de la version mobile d’une page afin d’évaluer sa pertinence. Auparavant, le robot de Google priorisait la version desktop des pages.

Comme la majorité des requêtes se fait sur mobile au niveau mondial, c’est tout naturellement que Google a basculé vers l’adoption de ce type d’indexation. Il convient de noter que l’indexation mobile first de Google n’inclut pas les tablettes. Ces dernières se rapprochent plus des ordinateurs et Google privilégie les « smartphones » avec cette nouvelle forme d’indexation. Il faut noter qu’actuellement, cette indexation est activée par défaut pour tous les nouveaux sites internet.

Les changements apportés par cette manière d’indexer les pages

Le déploiement de l’index first mobile Google s’est fait depuis 2016. Beaucoup de propriétaires de sites web se demandent si ce nouveau système d’indexation aura un impact sur leur positionnement ou non. La réponse est mitigée. En fait, il faut faire la différence entre la notion d’indexation et celle de « positionnement ». Il est seulement question ici de méthode d’indexation de Google qui change. En d’autres termes, les critères de positionnement de son algorithme n’ont pas changé.

Toutefois, comme le robot de Google va désormais crawler et copier en premier lieu vos pages mobiles, ce changement de méthode d’indexation peut avoir des effets sur votre ranking. Concrètement, si votre site web est seulement adapté aux ordinateurs, il n’y aura pas de changement. Googlebot va se contenter de crawler et d’indexer sa version bureau. S’il existe, par contre, une version mobile de votre site, l’index first mobile de Google peut impacter de manière indirecte votre positionnement. Et si jamais les contenus de vos deux versions de sites sont différents, cela aura des répercussions négatives sur votre ranking.

Il faut donc vous assurer que votre site soit optimisé pour les mobiles, qu’aucun contenu n’est caché sur la version mobile et que les balises html soient identiques pour les deux versions de votre site.

4 manières de s’adapter à l’index mobile-first selon son site

Le déploiement de l’index mobile-first est un fait. Tous les propriétaires de sites web doivent alors adapter leur site à cette nouvelle méthode d’indexation de Google. Selon les caractéristiques de votre site, vous pouvez opter pour différentes manières de s’adapter. Ci-après les explications !

Dans le cas d’un site responsive design

Un site responsive design s’adapte automatiquement à un affichage sur mobile. L’URL est identique entre les deux versions de votre site. Si vous avez ce type de site, vous n’aurez tout simplement qu’à effectuer la vérification de ce qui se passe durant le crawl de votre site par les robots de Google.

Le dynamic serving

Le dynamic serving permet au site de bénéficier d’un design qui s’adapte automatiquement à la largeur disponible. L’URL est également la même pour les deux versions du site. Toutefois, il diffère du responsive design par le fait que le contenu est différent en fonction de l’appareil utilisé par l’internaute afin d’alléger la version mobile.

Si tel est le cas de votre site, vous n’aurez qu’à vérifier ce qui se passe lorsque Google accède à votre site et le crawle.

Une URL à part

Ce cas signifie que 2 sites sont créés, l’un pour la navigation sur mobile et l’autre pour les autres appareils. Si c’est votre cas, il vous faut vous assurer que les deux versions contiennent les mêmes données et les mêmes contenus pour ne pas impacter votre trafic Google SEO. Le fait de retirer certaines phrases sur la version mobile peut réduire considérablement vos chances de sortir dans les SERP.

Le cas des sites incompatibles mobiles

Si votre site n’est pas compatible mobile, il faut penser à mettre en place une nouvelle version qui l’est. En fait, en plus d’avoir des problèmes relatifs au SEO, votre site ne sera pas attrayant pour les internautes. D’autant plus que de plus en plus de gens se connecte sur la toile via leur smartphone.

Les bonnes pratiques en termes une indexation orientée mobile

Afin d’optimiser l’expérience utilisateur des mobinautes, ci-après quelques bonnes pratiques que vous pouvez adopter en matière d’indexation first mobile Google.

  • Assurer l’accès de Googlebot à votre contenu – pour cela, vous devez utiliser les mêmes balises Meta pour robots sur la version mobile et la version bureau de votre site.
  • Faire en sorte de mettre des contenus identiques sur les deux versions de votre site – les en-têtes des deux versions du site doivent être les mêmes et doivent aussi être pertinentes et claires.
  • Vérifier vos contenus visuels – les images doivent être de qualité et leurs formats doivent être compatibles ;
  • Assurez-vous de bien placer vos annonces pour ne pas qu’elles occupent trop de place pour la version mobile.

A part cela, vous devez aussi ajouter les mêmes métadonnées aussi bien à la version mobile qu’à la version bureau. Pour ce qui est de vos vidéos, assurez-vous qu’elles respectent les bonnes pratiques énoncées par Google pour ne pas pénaliser votre site.