Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Paywall SEO : que retenir à propos et quelles stratégies utiliser ?

22 décembre 2023
-
Paywall SEO

Depuis de nombreuses années, la presse en ligne s’est vue obligée de renouveler ses stratégies en matière de publicité. En effet, les modèles de publicités traditionnels ne parviennent plus à susciter suffisamment de clics et sont peu rentables. Pour faire face à cette situation épineuse, plusieurs médias se sont lancés dans la course aux nouvelles stratégies de monétisation. Elles prennent en compte le profil des lecteurs et leurs comportements de consommation. Dans un tel contexte, l’utilisation des paywalls n’a pas tardé à se développer. Faisons le point ici sur le Paywall SEO.

Paywall SEO : tout ce que vous devez savoir

Le terme paywall renvoie à une barrière virtuelle. Elle empêche les utilisateurs d’accéder aux contenus des sites web quand ils ne paient pas ou ne sont pas inscrits. En utilisant un paywall, un site web fournit premièrement un nombre donné d’articles gratuitement. Puis, il finit par demander à l’utilisateur de souscrire à un abonnement ou de payer.

Le SEO est une méthodologie qui booste la visibilité d’un site web sur les différents sites de moteurs existants. Un paywall SEO est donc un mur de paiement utilisé par des éditeurs de sites web pour inciter les utilisateurs à s’abonner pour bénéficier d’articles exclusifs. Le tout en améliorant leur référencement sur internet.

Référencement Naturel

Importance du Paywall SEO

L’une des raisons de l’essor des paywall est l’obligation des sites à demander aux utilisateurs des cookies consent. Les cookies consent sont des stratégies qui permettent aux sites de récupérer les données personnelles des lecteurs afin de cibler leurs publicités. Si cette stratégie a longtemps été productive, elle a également contribué à la montée en puissance des paywalls et abonnements. Ils s’imposent naturellement comme des sources de revenus alternatives.

Aujourd’hui, l’abonnement est devenu un système incontournable, et les modèles publicitaires type taboolas et outbrains deviennent quelque peu obsolètes. Ils sont de moins en moins cliqués par les internautes. Ce qui occasionne une baisse des revenus publicitaires des médias en ligne.

Si vous souhaitez que votre paywall fonctionne convenablement, vous êtes tenu d’offrir du contenu à la fois original et à forte valeur ajoutée. Privilégiez la qualité et la quantité. Fidélisez aussi votre communauté d’abonnés de sorte qu’elle souscrive à votre média en ligne sur le long terme.


Lire aussi : Bank SEO : tout savoir à propos du SEO pour les banques


Différents types de paywall SEO

Lorsqu’il s’agit de paywall SEO, il existe de nombreux modèles tous différents les uns des autres. Ici, nous avons choisi de vous présenter le fonctionnement de 5 paywalls, notamment :

  • Hard paywall ;
  • Soft paywall ;
  • Lead-in paywall ;
  • Metered paywall ;
  • Dynamic paywall.

Ces cinq modèles sont ceux qui sont le plus souvent utilisés par les médias en ligne compte tenu de leurs actions spécifiques.

Hard paywall

Si vous êtes éditeur et que vous utilisez un hard paywall, vous pourrez limiter l’accès à votre contenu à défaut d’inscriptions de la part des internautes. Un hard paywall est un blocage strict et cela peut vous permettre de réduire les publicités placées par les annonceurs sur vos pages.

Soft paywall

Lorsqu’il s’agit d’un soft paywall, vous fournissez seulement une partie de votre article et non l’intégralité aux non abonnés. Une fois que les visiteurs de votre site atteignent la limite d’échantillons gratuits autorisés, ils sont invités à s’abonner pour lire des articles supplémentaires.

À ce niveau, il faut également noter que les softs paywall se déclinent en plusieurs modèles. Si certains éditeurs offrent uniquement un nombre d’articles gratuits, d’autres peuvent proposer un échantillonnage plus conséquent.

Lead-in-paywall

Ce modèle de paywall vise à fournir gratuitement un extrait d’un article afin d’inciter les lecteurs à s’abonner pour continuer leur lecture. Cette option est avantageuse, car il est possible d’utiliser des données structurées dans le résumé.

Metered paywall

Avec ce type de paywall, le lecteur peut lire gratuitement un certain nombre d’articles avant qu’il ne soit invité à s’abonner. Un metered paywall permet aux utilisateurs d’accéder au contenu avant de s’abonner. Dans certains cas, ce modèle peut combiner le soft paywall et le metered. Dans ce cas de figure, les lecteurs lisent un certain nombre d’articles gratuits avant d’être invités à s’abonner. Cependant, les autres articles sont bloqués derrière un paywall et ne font pas partie de l’échantillonnage gratuit.

Dynamic paywall

C’est un paywall personnalisable grâce à l’utilisation d’un logiciel. Une fois installé sur votre site web, ce logiciel peut vous permettre d’offrir une expérience personnalisée à chacun de vos visiteurs. Les dynamic paywalls se présentent sous plusieurs formes selon le logiciel et sa mise en œuvre.

Le Paywall SEO : exemples pratiques de médias français

Plusieurs médias français incorporent les stratégies de Paywall SEO dans leurs approches. Nous avons sélectionné cinq médias pour vous présenter les différents choix s’offrant aux utilisateurs en matière de cookies consent.

Le Figaro

Le Figaro est un média virtuel qui permet d’accéder à des contenus gratuits intégralement, et ce, sans aucune restriction. Le quotidien de référence met en exergue des articles réservés aux abonnés via une pastille jaune. Il leur donne l’occasion de consulter le titre, l’introduction et les premières lignes de l’article.

Au niveau de l’abonnement, vous avez un CTA dans le header et footer ainsi qu’à l’intérieur des articles. Il existe également des offres d’abonnement qui ne sont pas incluses dans les CTA. Pour y accéder, cliquez sur le bouton « J’en profite ».

Le Figaro utilise une bannière de consentement au dépôt des cookies qui offre deux options : le consentement et le refus. Si l’utilisateur refuse, le doyen des journaux français l’invite à passer à une formule payante.

Femme Actuelle

Ce média en ligne propose une majorité d’articles en accès libre. Les abonnés accèdent à des contenus différenciés par un sigle « FA » en rouge. Les visiteurs, quant à eux, peuvent lire le titre et une partie de l’article.

Le paywall SEO est présent uniquement dans les articles pour les abonnés. Il suffit de fournir votre mail afin de prendre connaissance de la suite. Femme Actuelle utilise spécifiquement un header de page qui contient un bouton. Ce bouton permet de prendre connaissance des différentes formules d’abonnement au média, selon qu’il s’agit du format papier ou numérique. Pour les « cookies consent », Femme Actuelle utilise les mêmes qu’AlloCiné et JV.

Mediapart

Ici, la totalité des articles est soumise à un paywall SEO. Mais il faut noter qu’il est possible de lire le titre, l’introduction et une partie du début de l’article. Vous pouvez choisir vos options d’abonnement dans un bandeau dans le pied de page. Il y a également un bouton S’ABONNER en rouge dans le header de page.

Mediapart utilise un paywall SEO particulièrement intéressant. En effet, il y a un CTA dans les articles expliquant l’importance de l’abonnement pour l’essor du média en ligne. En ce qui concerne les cookies consent, vous pouvez accepter de fournir vos données ou refuser. Cela ne vous empêche pas d’accéder ou de parcourir le site internet.


Lire aussi : Comment exploiter efficacement le SEO local ?


Paywall SEO et Google : sont-ils compatibles ?

Google approuve les contenus payants si et seulement si le site web précise à Google que son contenu se trouve derrière un paywell SEO. Toutefois, il faut noter que deux types de paywall SEO sont privilégiés par Google. Il s’agit des metered paywalls et des lead-in paywalls.

Google préconise l’utilisation de données structurées de la catégorie CreativeWork dans les articles ayant du contenu payant. Dans cette catégorie, vous retrouverez les données structurées telles que :

  • Article ;
  • NewsArticle ;
  • Blog ;
  • Comment ;
  • Course ;
  • HowTo ;
  • Message ;
  • Review ;
  • et WebPage.

Google utilise l’ensemble de ces données structurées pour différencier le contenu payant de la pratique du cloaking. Or, cette pratique enfreint les politiques anti-spams et est susceptible d’engendrer une pénalité.

En ce qui concerne les données structurées, il est impératif d’utiliser des formats de données structurées approuvés tels que JSON-LD. Employez les .class pour identifier les parties gratuites et payantes d’un article, et évitez d’imbriquer les sections de contenu.

Comment utiliser des données structurées avec un paywall SEO ?

Pour vous aider à comprendre l’utilisation des données structurées avec un paywall SEO, nous vous présentons des exemples d’utilisations.

Dans un premier temps, utilisez une donnée structurée et ajoutez les éléments de la page que vous voulez placer derrière votre paywall SEO. Une fois cela fait, indiquez les parties gratuitement accessibles de votre contenu ainsi que celles qui ne le seront pas.

Déclarez les sections de l’article situées avant et après le paywall SEO

Avec l’évolution des technologies de Google, vous pouvez désormais valider des paywalls SEO via l’outil de test des résultats enrichis. Vous ne souhaitez pas implémenter vos paywalls SEO ? Vous vous demandez si un site de presse en ligne peut oui ou non utiliser un paywall SEO pour Google. Dans ce cas, il faudra suivre ces étapes :

  • Rendez-vous sur l’outil de test des résultats enrichis de Google ;
  • Placez ensuite l’URL d’une page que vous voulez tester.

Testez des résultats enrichis

Une fois que vous terminez votre test, rendez-vous dans la rubrique éléments détectés. Ensuite, vérifiez si vous avez une trace d’un paywall SEO indiqué à partir des données structurées.

Techniques d’implémentations de paywalls SEO

Maintenant, vous connaissez les principaux paywall SEO que l’on trouve sur la presse en ligne. Mais, savez-vous qu’il existe des implémentations de paywalls particulières ?

User-Agent paywall avec vérification IP

Ce type de paywall SEO vous permet d’avoir un site web qui offre deux versions HTML différentes : une version payante pour les utilisateurs réguliers, et une autre pour les robots d’exploration de Google. Cette seconde version contient l’article intégral ainsi qu’un extrait de données structurées.

Grâce à la vérification de l’adresse IP, votre site s’assure que l’adresse du Googlebot convienne à celle de Google. Toutefois, l’accès sera rejeté et votre paywell SEO reviendra si l’adresse IP n’est pas celle de Google. Par contre, si votre adresse IP correspond à celle de Google, votre contenu sera explorable et indexable par le géant de l’Internet. De plus, il sera protégé des utilisateurs qui pourraient contourner votre paywall SEO.

L’User-agent paywall avec vérification IP est une technique qui présente moult avantages. D’une part, Google peut voir l’ensemble de votre contenu et vos liens. Il peut également évaluer la qualité de l’E-E-A-T (Experience-Expertise-Authoritativeness-Trustworthiness). Cette technique offre par ailleurs une sécurité optimale avec la vérification de l’IP.

Néanmoins, sachez qu’elle s’avère difficile à mettre en œuvre. De plus, elle nécessite la balise méta robots noarchive. Cela permet d’éviter qu’une commande « cache » dans Google ne remonte à la surface du contenu.

JavaScript

Cette technique d’implémentation de paywalls SEO repose fondamentalement sur le JavaScript côté client afin d’afficher un paywall superposé aux utilisateurs. Ici, le code HTML de l’article va contenir le contenu complet de l’article.

Actuellement, le JavaScript côté client utilisé est loin d’empêcher Google d’avoir accès au contenu payant. Il est accessible dans l’eHTML de la page. Il est essentiel de proposer la même chose à l’internaute et à Google. Au cas non échéant, vous pourriez encourir un risque qu’il est essentiel d’éviter.

À l’instar de l’User-Agent paywall, JavaScript peut permettre à Google d’avoir une vue panoramique de votre contenu et de vos liens. Il permet également au moteur de recherche d’évaluer la qualité et l’E-E-A-T. Toutefois, les utilisateurs ayant un minimum de connaissances techniques peuvent lire votre contenu payant facilement.

Paywall SEO

Paywall SEO : quel impact ?

La mise en place d’un paywall SEO sur un site web est une action conséquente. En choisissant le bon paywall, vous vous assurez de ce qu’il soit en adéquation avec votre stratégie de contenu. Un paywall SEO peut s’accompagner d’impacts positifs ou négatifs à court et long terme.

En ce qui concerne les médias en ligne, un paywall SEO offre à court terme plusieurs impacts, notamment :

  • une meilleure génération de revenus ;
  • la réduction du nombre de visiteurs réguliers ;
  • et la diminution de la visibilité en ligne du contenu.

Sur le long terme par contre, on note :

  • l’augmentation des revenus ;
  • la réduction du trafic organique ;
  • l’augmentation de la fidélité des utilisateurs ;
  • la diminution de la portée du contenu.

Il existe plusieurs types de paywall SEO, et leurs implémentations dépendent surtout de la stratégie adoptée par le site internet.

Google encourage les contenus payants, mais il est nécessaire de lui indiquer le contenu se trouvant derrière votre paywall SEO. Toutes les techniques d’implémentation de paywall SEO offrent tant d’avantages que d’inconvénients. Avez-vous trouvé la stratégie qui favorisera le plus votre site ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *