Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

YouTube Analytics : les indicateurs de performance à considérer en 2023

YouTube Analytics

Aujourd’hui, nul ne peut nier l’importance et l’utilité de YouTube pour accroître la visibilité en ligne. La plateforme de streaming la plus fréquentée au monde est utilisée par des millions de personnes à des fins variées. Certains y voient une véritable opportunité pour promouvoir leurs activités. D’autres utilisent YouTube pour placer des produits ou pour mettre en avant leurs talents. Quel que soit l’usage, il faudra à tout prix mesurer la portée des vidéos en 2023. L’usage des YouTube Analytics s’avère donc nécessaire.

YouTube Analytics : qu’est-ce que c’est ?

À ses débuts, YouTube semblait être une plateforme où on stockait des milliers de vidéos. Aujourd’hui, bien que la plateforme soit toujours considérée comme une base de contenus vidéo, son utilité a bien évolué. En effet, on peut aussi l’utiliser de plusieurs autres manières. YouTube a favorisé le développement de certains métiers modernes. Les influenceurs par exemple ont été propulsés par la plateforme de streaming, mais aussi par les réseaux sociaux. On constate parfois que certaines vidéos ont plus de succès que d’autres, alors même que les sujets abordés sont quasi identiques. La stratégie utilisée est certainement à la base de cette situation. Heureusement, il existe des indicateurs de performance appelés YouTube Analytics. Ces données vous permettront, si vous les exploitez convenablement, de déterminer les éléments à changer dans votre stratégie.

Les YouTube Analytics constituent un ensemble de données d’analyse qui permettent aux créateurs de contenus YouTube de mieux comprendre comment leurs vidéos performent. Il s’agit d’un ensemble de métriques clés et de rapports généralement contenus dans un outil dédié : YouTube Studio. Parfois, dans les rapports, pour des raisons inconnues, certaines informations ne sont pas suffisamment détaillées. Mais elles demeurent importantes pour déterminer la portée des vidéos. Pour certains experts, YouTube Analytics est considéré comme un véritable outil de marketing digital. Il peut s’avérer indispensable pour de nombreuses entreprises en quête de visibilité.

Les indicateurs YouTube Analytics à suivre absolument en 2023

Très simple à utiliser, YouTube Analytics est gratuit et facilement accessible par quiconque voudrait mesurer les performances de ses vidéos. Nous vous proposons ici les indicateurs clés que la plupart des marketeurs ont l’habitude d’utiliser.

Les indicateurs YouTube Analytics basiques

Lorsque vous vous connectez à l’outil, recherchez avant tout l’emplacement des données analytiques de base en rapport avec votre chaîne. Ces indicateurs sont :

  • Nombre de vues
  • Nombre d’abonnés à la chaîne
  • Durée de visionnage global et particulier

Ces indicateurs ne donnent pas forcément des informations particulières utilisables pour régler d’éventuels problèmes. En revanche, ils vous permettent d’avoir une idée plutôt générale de l’état de votre chaîne YouTube. Vous avez la possibilité d’obtenir ces informations en fonction de la période souhaitée. Par exemple, vous pouvez faire la comparaison entre le nombre globale de vues enregistrées en février 2023 et le nombre enregistré en janvier 2023. Il est possible que les chiffres observés en janvier soient plus élevés que ceux observés en février. Dans ce cas, tout ne va pas bien. A minima, les chiffres doivent tout au moins rester constants. Il faudra éventuellement revoir votre stratégie de contenus vidéo.

Les spectateurs ou les visiteurs uniques

C’est l’un des indicateurs de base les plus pertinents. Un même spectateur peut regarder une vidéo à plusieurs reprises. Chaque visionnage sera considéré comme une vue à son compteur. Le nombre d’utilisateurs ou de spectateurs uniques peut donc vous donner une idée très précise de la portée de votre audience. Ainsi, si le nombre de spectateurs uniques de votre chaîne YouTube est inférieur au nombre d’abonnés, alors vous devez peut-être revoir votre méthodologie. En effet, cela veut éventuellement dire que votre communauté n’est pas trop mobilisée autour de vos vidéos. En gros, votre chaîne n’est pas très attractive.

Mais un autre cas de figure plutôt banal peut être à la base de ce désintérêt manifeste des abonnés aux vidéos de votre chaîne. Un abonné qui n’a pas activé la cloche de notification ne peut pas être averti lorsque vous publiez de nouvelles vidéos. Il faut donc trouver le moyen idéal pour inviter les abonnés de votre page à activer cette cloche. Cela ne fera qu’augmenter le nombre de spectateurs uniques de votre chaîne.

Les informations démographiques provenant de YouTube Analytics

La plateforme propose à ceux qui disposent d’une chaîne YouTube de mieux connaître leurs spectateurs. La catégorie « Âge et Genre » par exemple est très utile, car elle vous permettra d’appréhender votre audience. Vos contenus semblent attirer les ados de moins 14 à 20 ans ? Les femmes visionnent vos vidéos plus que les hommes ? En clair, la catégorie « Âge et Genre » vous aidera à identifier la cible idéale de vos vidéos.

L’autre rubrique très intéressante qui vous permettra aussi d’identifier la catégorie de votre audience, c’est la catégorie « Top des régions ». Grâce à cette information, vous saurez la situation géographique de ceux qui regardent vos vidéos. Vous pouvez même avoir des détails plus précis et plus globaux à l’échelle des villes, des pays et des continents. Avec les données démographiques, vous allez donc pouvoir mesurer votre popularité dans une région du monde. Vous pourriez surtout les utiliser pour produire des contenus spécifiques et locaux qui s’adaptent aux régions où vous avez le plus de succès.

Par ailleurs, grâce aux données démographiques, vous pouvez constater qu’une catégorie de personnes que vous ne cibliez pas est fortement intéressée par vos contenus. Cela influencera forcément votre stratégie de marketing générale.

Les différentes sources du trafic sur YouTube Analytics

La source du trafic, c’est l’endroit à partir duquel les internautes ont pu avoir accès à vos contenus vidéo. Certains visiteurs peuvent en effet avoir tapé nativement une requête dans la barre de recherche de la plateforme YouTube. D’autres internautes peuvent avoir cliqué sur un lien sur le réseau social Twitter qui les a menés à votre vidéo. Dans ce cas précis, la source du trafic est « Twitter ». De manière générale, YouTube vous indiquera l’endroit d’où proviennent vos spectateurs. Les sources les plus connues sont :

  • Recherches YouTube
  • Suggestions de vidéos YouTube
  • Recherches Google
  • Sources externes (réseaux sociaux par exemple)

Grâce à YouTube Analytics, vous pouvez même connaître les mots-clés des concurrents et ceux que les internautes ont utilisés pour tomber sur votre contenu vidéo. Vous pouvez vous en inspirer pour choisir les titres et les descriptions de vos futures vidéos. En outre, l’outil vous indiquera aussi les types d’appareil que les spectateurs utilisent pour regarder les vidéos de votre chaîne YouTube. Les données YouTube Analytics peuvent vous indiquer que vous êtes plus regardé sur les smartphones que sur les ordinateurs.

Les types de contenus que regardent vos visiteurs

Google Analytics vous propose une option pour savoir les vidéos YouTube qui ont plus de succès auprès de votre audience. Il s’agit de la catégorie « Contenus regardés par votre audience ». Vous disposez même d’une autre option (« Chaînes regardées par votre audience ») qui vous permettra de connaître les chaînes que votre audience regarde le plus. Ces deux options vous seront grandement utiles puisqu’elles vous permettront d’en apprendre davantage sur la stratégie de vos concurrents. Il est indispensable de savoir comment vos concurrents font pour avoir du succès. En gros, vous devez savoir les types de contenus qui ont du succès sur les autres chaînes YouTube de votre niche. C’est l’un des indicateurs clés que la plateforme vous propose.

Engament des spectateurs

Les marques doivent particulièrement s’intéresser à cet indicateur de performance en 2023. L’engagement des spectateurs mesure la capacité des vidéos à entraîner la réaction des spectateurs. Généralement, on dénombre quatre types de réactions :

  • La mention “J’aime”
  • La mention “Je n’aime pas”
  • Les partages
  • Les commentaires

Normalement, quels que soient les types de contenus que vous publiez sur vos chaînes YouTube, vous ne devriez pas avoir beaucoup de mentions “Je n’aime pas”. Les “J’aime”, les partages et les commentaires sont plus fréquents. Mais si vous avez beaucoup de mentions “Je n’aime pas”, alors vous devez peut-être reconsidérer votre stratégie de création de contenus vidéo. Vous pouvez aussi avoir quelques commentaires négatifs. Ils ne sont pas pour autant nuisibles pour votre chaîne YouTube si vous avez très peu de mentions “Je n’aime pas”. Par ailleurs, YouTube ne met plus en évidence les dislikes comme c’était le cas il y a quelques années.

Clics sur les écrans de fin et sur les fiches

Les écrans de fin et les fiches sont des moyens qui suscitent l’action des spectateurs. Ce sont des canaux intéressants permettant de proposer aux visiteurs de cliquer. Il peut par exemple s’agir d’un lien, vers une autre vidéo de votre chaîne, d’un bouton d’abonnement ou même d’un lien qui mène vers un site internet.

De manière spécifique, les fiches apparaissent pendant la lecture de la vidéo. Les écrans de fin, eux, ne s’affichent qu’à la suite de la lecture de la vidéo. Vos spectateurs, cliquent-ils sur les liens ou les boutons d’appel à l’action de vos fiches et de vos écrans de fin ? Si oui, alors, vos contenus vidéo ont probablement un grand intérêt pour votre audience.

Pour déterminer le taux de clics/impressions, YouTube fait ce petit calcul arithmétique :

Taux clics/impressions = nombre total de clics sur une vidéo ÷ nombre d’impressions sur la vidéo.

Si le résultat de ce rapport est élevé, alors cela signifie que les utilisateurs ont plus tendance à cliquer sur la vidéo lorsque YouTube le leur propose. En revanche, lorsque le taux est faible, cela montre que beaucoup d’utilisateurs ne cliquent pas sur la vidéo suggérée par YouTube. Les suggestions contenus de la plateforme ont pour objectif d’augmenter le temps que les utilisateurs y passent. On peut donc remarquer que le taux de clics/impressions est un indicateur YouTube Analytics vraiment pertinent. En outre, l’algorithme interne de la plateforme met généralement en avant les vidéos qui ont un taux de clics/impressions élevé. Si vous constatez que la valeur de cet indicateur est souvent faible, alors vous devez vraiment reconsidérer votre stratégie. Il est très important de maximiser ce taux afin d’être plus visible sur YouTube.

Les deux derniers indicateurs que nous vous proposeront ci-dessous sont pour de nombreux experts, les plus importants.

Le taux de clics/impressions

YouTube est une plateforme qui appartient à Google. Elle utilise donc des algorithmes qui se rapprochent un peu de ceux du moteur de recherche. Vous pourriez avoir besoin de connaître le nombre de clics et d’impressions de votre chaîne. En général, chaque fois que YouTube propose votre contenu à un internaute, la vidéo enregistre une impression. Cela veut donc dire que les impressions représentent le nombre de fois qu’une vidéo a été suggérée aux internautes qui naviguent sur YouTube. YouTube peut suggérer votre vidéo à un utilisateur sur sa page d’accueil ou sur une page de résultats.

La capacité des contenus vidéo à capter l’attention des utilisateurs

Il est vrai que YouTube souhaite que les utilisateurs passent le plus de temps sur le site. Mais la plateforme souhaite surtout que les spectateurs passent beaucoup de temps à visionner les vidéos. Mais pour que les visiteurs regardent les vidéos en intégralité, il faut que leurs contenus soient accrocheurs. La capacité des vidéos à capter l’attention des utilisateurs est ce qu’on appelle aussi le taux de rétention. C’est incontestablement un des indicateurs pertinents qu’il faudra considérer en 2023. Pour mesurer ce taux sur YouTube Analytics, il existe généralement deux méthodes.

Premièrement, on étudie la durée moyenne d’une vue. C’est une métrique qui indique en réalité le temps moyen que les utilisateurs passent sur les vidéos. Si une de vos vidéos dure normalement 10 minutes et que la durée moyenne d’une vue est 2 minutes, alors vous devez vous inquiéter. Par contre, une durée moyenne d’une vue de 4 minutes et 30 secondes pour la même vidéo est parfaite.

Deuxièmement, il faut aussi tenir compte du pourcentage moyen de vidéo visionnée. Le nombre de vidéos d’une chaîne YouTube que le spectateur regarde est une métrique essentielle. Au final, ces deux indicateurs spécifiques, à savoir la durée moyenne d’une vue et le pourcentage moyen de vidéos visionnées, ont le même objectif. Ils vous permettront de mesurer la capacité réelle des contenus à retenir l’attention des spectateurs.

En conclusion, tous les youtubeurs et toutes les marques disposant d’une chaîne YouTube devraient utiliser l’outil YouTube Analytics en 2023. Si vos vidéos n’ont pas le succès souhaité, n’hésitez pas à faire appel à une agence marketing digital spécialisée pour vous aider à affiner votre stratégie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de l'auteur

Blaise

Ayant une véritable passion pour l'écriture et doté d’une plume créative, Blaise est un rédacteur expérimenté qui excelle dans la création de contenus web engageants. Blaise a pour mission de transformer vos idées en articles captivants et percutants qui intéressent vos lecteurs et qui respectent les exigences des moteurs de recherche. Il a l’intime conviction que le contenu web de qualité ne doit pas être ennuyeux, mais plutôt stimulant et plaisant à lire. C’est pourquoi il fait l’effort de créer des textes fluides, informatifs et divertissants.