Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Mise à jour Google : la March 2024 Core Update

March 2024 Core Update

Grâce à la qualité de ses algorithmes de recherche et à son expérience utilisateur, Google a réussi à se positionner comme un leader devant les moteurs de recherche. Il domine la plupart des autres moteurs de recherche, avec une part de marché mondial d’environ 93 %. Pour préserver sa place, il mise sur la qualité des sites dans la SERP et procède à des mises à jour fréquentes de son algorithme. Cela justifie le lancement de la Core Update de mars 2024. Que devez-vous savoir sur le March 2024 Core Update ? On fait le point ici.

Qu’est-ce qu’un March Google Core Update ?

Core Update

Les Google Core Updates sont des mises à jour majeures de l’algorithme de Google. Ces dernières ont un impact significatif sur les résultats de recherche. En effet, elles sont conçues pour améliorer la pertinence et la qualité des résultats de recherche en ajustant la manière dont Google classe les sites web.

Les Core Updates peuvent affecter le classement de nombreux sites web. C’est pour cela que le moteur de recherche Google recommande aux propriétaires de sites de produire un contenu de haute qualité et pertinent. Cela leur permet de maintenir ou d’améliorer leur classement après une mise à jour.

En outre, lors des Google Core Updates, les modifications apportées visent aussi à optimiser l’expérience utilisateur. La finalité est donc de fournir des résultats de meilleure qualité. Cela traduit le désir de Google de répondre aux besoins et aux intentions des utilisateurs de manière plus précise. 

De fait, les professionnels du SEO, dont les agences digitales, doivent mieux cerner ces mises à jour. Cela leur permet de s’adapter aux changements d’algorithme. De même, vous pouvez maintenir voire améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche grâce à ces mises à jour.

Quel est le contexte de la March 2024 Core Update ?

Google met en avant les contenus riches en informations et qui répondent concrètement aux besoins des utilisateurs. Son algorithme cherche à identifier les contenus de haute qualité qui apportent une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs.

À ce titre, la March 2024 Core Update de Google marque un changement important dans son approche d’évaluation des contenus en ligne. Cette mise à jour utilise plusieurs signaux pour améliorer la pertinence des résultats, abandonnant ainsi la dépendance à un seul signal.

Elle vise principalement à lutter contre le spam et le contenu de faible qualité qui entachent les résultats de recherche. Pour un meilleur rendu, elle a été annoncée avec la Spam Update dans le but de nettoyer le web. Selon Elizabeth Tucker, directrice produit chez Google Search, ces initiatives réduisent de 40 % la présence de contenus monotones, fades et redondants.

La Core Update de mars 2024 va au-delà des ajustements ponctuels. Elle apporte également des changements profonds dans la manière dont Google évalue les contenus utiles. Cette évolution est considérée comme plus complexe comparativement aux mises à jour habituelles.

Mise à jour Google : Quelles sont les nouvelles règles antispam ?

En plus du Core Update de Google, le March 2024 Core Update inclut le Spam Update. Il s’agit d’une mise à jour qui vise à lutter contre les pratiques abusives qui peuvent être considérées comme spam. Google indique des mises à jour notamment concernant l’utilisation abusive de contenu à grande échelle, de l’abus de domaine expiré et de réputation de site.


Lire aussi : Google déploie sa mise à jour antispam


L’abus de contenu à grande échelle

L’abus de contenu à grande échelle fait référence à la création de nombreuses pages web. Plutôt que d’offrir une réelle valeur aux utilisateurs, l’objectif de cette initiative est de manipuler le classement dans les résultats de recherche de Google.

Cela implique généralement la création en masse de contenus non originaux qui ne sont pas utiles ou pertinents pour les utilisateurs ou pertinents pour les utilisateurs. Vous pouvez créer ces contenus de différentes manières, par exemple grâce à :

  • L’utilisation de l’intelligence artificielle
  • L’intervention humaine
  • Un mélange des deux.

Dans un cas ou l’autre, pour l’abus de contenu à grande échelle, l’intention derrière la création de ces contenus est importante. Si vous les créez principalement pour manipuler les moteurs de recherche, ceux-ci peuvent les considérer comme un abus.

Cette règle permet à Google de prendre des résolutions contre les sites web qui créent de grandes quantités de contenu peu utile. Elle vise donc à garantir que les sites web offrent un contenu pertinent et de qualité.

L’abus de domaine expiré

L’abus de domaine expiré consiste à faire l’acquisition d’un nom de domaine expiré et à le réutiliser pour manipuler le classement dans les SERP. Cela peut impliquer la création de nouveaux contenus sur ce domaine ou la redirection du trafic vers un autre site.

L’objectif est souvent de bénéficier de l’ancienne autorité de ce domaine pour obtenir un meilleur classement dans les résultats de recherche. De nombreuses personnes s’y livrent malheureusement même si les contenus proposés ne sont pas pertinents ou utiles pour les utilisateurs.

Par exemple, un site web peut acheter un nom de domaine expiré, précédemment utilisé pour un site populaire lié à la santé ou aux finances. Il peut le réutiliser en créant du contenu relatif aux casinos. Ce contenu n’est ni pertinent ni utile dans ce domaine. 

Cette stratégie peut induire en erreur les utilisateurs. En effet, ceux-ci peuvent croire que le nouveau contenu créé est lié à l’ancien site populaire dans un domaine donné. Puisqu’elle vise à manipuler les classements des moteurs de recherche, Google la considère comme contraire à ses directives.

L’utilisation abusive de la réputation d’un site

L’utilisation abusive de la réputation d’un site se produit lorsque des pages sont créées sans la supervision ou l’implication directe du propriétaire du site. Comme dans les cas précédents, son but est de manipuler le classement dans les SERP à partir de la réputation du site propriétaire. Parmi ces pages, vous avez :

  • Des pages publicitaires
  • Des pages de tiers
  • Des pages sponsorisées.

La plupart du temps, ces dernières ne sont pas liées au contenu principal du site hôte. De plus, elles offrent peu d’intérêt ou pas assez pour les internautes. Cette pratique consiste alors à bénéficier de l’autorité et de la confiance accordée au site principal par les moteurs de recherche.

Cependant, selon March 2024 Core Update, tous les contenus tiers ne constituent pas une infraction. Il considère uniquement ceux qui bénéficient d’un hébergement, notamment sans surveillance étroite, comme problématiques. C’est également le cas des contenus publiés pour tricher dans le classement.

Il peut arriver qu’un site web héberge des contenus tiers qui soient surveillés. Ces derniers peuvent apporter une réelle valeur aux utilisateurs. Dans ces cas, le moteur de recherche ne considère pas cela comme une infraction aux règles. 

Par exemple, les contenus publicitaires intégrés de manière naturelle dans un site web ne représentent pas une infraction. En effet, les utilisateurs qui les trouvent sur le site de l’éditeur ne sont généralement pas perturbés par sa présence. C’est aussi le cas de ceux qui y accèdent depuis les résultats de recherche.

Quel est l’impact de la March 2024 Core Update sur le référencement ?

Update Google impact sur référencement

Les mises à jour de Google auront un impact sur le référencement SEO. En l’occurrence, celles qui visent à lutter contre les abus de classement dans les résultats de recherche. Les sites web qui utilisent des pratiques abusives pour améliorer leur classement peuvent voir leur positionnement dans les SERP affecté négativement. 

En revanche, ceux qui produisent un contenu de haute qualité, pertinent et utile pour les utilisateurs profitent d’une meilleure visibilité. Il en est de même pour les sites web qui respectent les directives de Google en matière de SEO.

Les mises à jour visent à améliorer l’expérience utilisateur. Elles ont aussi pour but de fournir des résultats de recherche plus pertinents et d’une meilleure qualité. Cela reste donc bénéfique pour les sites web qui proposent un contenu de qualité aux internautes. 

Par ailleurs, il peut arriver que vous receviez une notification signalant un comportement abusif en matière de spam dans Search Console. Cela signifie simplement que Google a identifié des pratiques abusives sur votre site web qui enfreignent ses directives. L’identification peut inclure des actions telles que la création de contenu non pertinent ou la manipulation des liens.

Dans ce cas, il vous revient de corriger les problèmes identifiés. Ensuite, vous pouvez demander à Google de réévaluer votre site. Si celui-ci constate que vous avez pris les mesures nécessaires, il peut lever la sanction. De même, il rétablit votre classement dans les résultats de recherche.


Lire aussi : 5 astuces pour optimiser son référencement SEO


Comment pouvez-vous suivre les mises à jour avec Search Console ?

Pour suivre les mises à jour, vous avez la possibilité d’utiliser la Search Console de Google. En effet, il s’agit d’un outil qui dispose de plusieurs fonctionnalités. Ces dernières sont importantes pour votre site Internet.

Les avantages de la Search Console

La Search Console peut vous aider à veiller à l’impact des mises à jour de l’algorithme de Google. De plus, elle fournit des données relatives à la performance de votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Cela peut concerner notamment les impressions et les clics. Une surveillance régulière de ces informations dans la Search Console présente plusieurs avantages.

Dans un premier temps, elle vous permet de comprendre la manière dont les mises à jour de l’algorithme affectent votre site. Dans un second temps, cela vous permet d’apporter les ajustements nécessaires pour maintenir ou améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche.

Les conditions d’utilisation et l’utilisation de la Search Console

Pour avoir accès aux rapports détaillés concernant votre site Internet, vous devez d’abord le lier à la Search Console de Google. Lorsque vous avez réussi cette étape, vous devez surveiller plusieurs points. Parmi ceux-ci, vous avez les rapports de performance, la performance des pages et les données structurées.

Les rapports de performance vous fournissent des informations sur les performances de votre site. Parmi ces données que vous pouvez recueillir figurent le taux de clic, la position moyenne dans les SERP et le nombre d’impressions. Cela vous aide à comprendre la manière dont votre site se positionne par rapport à d’autres sites.

En outre, vous pouvez utiliser la Search Console pour repérer les pages qui subissent une baisse significative de positionnement. Cela vous permet de faire une analyse des types de recherches associées et d’apporter les ajustements nécessaires.

La Search Console vous permet également d’avoir un œil sur les données structurées de votre site, telles que les balises schema.org. Ces données aident Google à comprendre le contenu de votre site. Elles peuvent améliorer l’apparence de vos résultats de recherche, notamment avec des rich snippets.

Par ailleurs, dans la Search Console, vous pouvez vous servir des Core Web Vitals. Ce sont des indicateurs de la qualité sur votre site web en ce qui concerne la vitesse de chargement, la réactivité et la stabilité visuelle. Ces métriques sont devenues un facteur important dans le classement des résultats de recherche de Google, particulièrement pour les recherches effectuées sur mobile.

Quels autres outils pour évaluer l’impact des update ?

En dehors de la Search Console, vous pouvez utiliser d’autres outils pour évaluer l’impact des update sur votre site. Parmi ceux-ci, vous avez Ubersuggest ou Semrush. Ces outils vous permettent d’effectuer une analyse de vos backlinks. Cela vous aide à savoir si ceux-ci bénéficient d’un bon score de spam.  

À cet effet, notez que les backlinks de qualité sont importants pour le classement de votre site dans les résultats de recherche. Vous devez alors surveiller leur qualité pour éviter d’être pénalisés par les mises à jour de l’algorithme de Google.

Outre Ubersuggest ou Semrush, vous pouvez utiliser Siteliner. Vous pouvez utiliser cet outil pour vérifier le taux de contenu dupliqué ou similaire. Vous devez retenir que les moteurs de recherche peuvent pénaliser un contenu dupliqué. Google le fait d’ailleurs conformément à ses mises à jour.

La March 2024 Core Update de Google révise la façon dont le moteur de recherche évalue et classe le contenu en ligne. Pour bénéficier d’un meilleur classement, vous devez alors aiguiser votre stratégie SEO de sorte qu’elle réponde aux règles édictées par Google. Pourriez-vous y parvenir seul, sans l’aide d’une agence digitale professionnelle ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *