- Agence Web Paris

01.84.60.68.39 APPEL GRATUIT

À la découverte du métier de développeur back-end

développeur back end

Avec l’expansion du digital, on assiste à la création d’une pléiade de métiers du web. L’un d’eux est le métier de développeur web qui a su s’imposer. Il existe différentes catégories de cette profession. À travers cet article, nous passerons en revue toutes les informations afférentes au métier de développeur back-end. Let’s go !

Qu’est-ce qu’un développeur back-end ?

C’est un expert en informatique qui s’occupe de la programmation de la partie invisible d’une solution web, le côté serveur, administrateur d’une application ou d’un site web. Il travaille dans l’ombre.

Selon le cas, l’importance du rôle du développeur back-end peut varier. Il peut être un simple exécutant dont le rôle est de coder ou un décisionnaire dans les choix techniques et stratégiques.

Le développement back end peut donc inclure la mise en place de la configuration et le maintien de plusieurs composantes indispensables pour un site web que sont :

  • le serveur sur lequel sera hébergé le site internet qui doit fonctionner 24h/24 ;
  • la base de données sur laquelle toutes les informations telles que le nom d’utilisateur, le mot de passe ou le panier utilisateur seront stockées ;
  • l’application qui représente le site internet dans sa globalité ainsi que la logique grâce à laquelle les différentes pages interagissent ;
  • le back-office qui représente une interface interne utilisée par d’autres collaborateurs dans l’optique d’insérer aisément du contenu.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour exercer ce métier ?

La méthodologie, la rigueur, le pragmatisme et l’esprit d’équipe sont des qualités incontournables pour un développeur back-end.

Par ailleurs, il doit faire preuve d’une curiosité qui le poussera à se renseigner régulièrement sur les innovations du domaine afin de rester à jour. À cet effet, il doit également être très passionné et avoir un bon niveau de langue en anglais.

Au-delà de la maîtrise d’un outil de gestion de projet à savoir github ou gitlab, le développeur back-end doit être doté des compétences techniques de base :

  • SQL qui permet de rechercher, d’insérer, de modifier ou d’effacer des données dans une base de données ;
  • Java, Python, PHP, Ruby, JS (Node.js) qui constituent des langages principaux pour le back-end.

Enfin, il est primordial pour un développeur web back-end de connaître un ou plusieurs frameworks propres à chaque langage. Ainsi, il pourra donner plus de clarté au code, le rendre plus rapide à écrire, plus facile à modifier…

Quelles études ou formations pour exercer ce métier ?

À l’instar de la plupart des métiers du numérique, il existe plusieurs cursus pour accéder à des fonctions de développeur web back-end.

Pour une bonne formation de base, vous pourrez faire un BTS ou un DUT informatique. Par la suite, vous pourrez continuer avec une licence puis un bac +5 en développement web. Cela vous permettra de parfaire vos connaissances théoriques et d’accéder à des postes plus pointus et plus ambitieux.

D’autre part, à l’ère du numérique, les personnes désireuses d’acquérir les compétences en développement back-end peuvent se former elles-mêmes.  Ainsi, une pléthore de jeunes développeurs se forme via des sites internet tels que Udemy, Free Code Camp et OpenClassrooms. D’autres développent leurs compétences à l’aide des cursus accélérés.

Certaines formations d’informatique spécialisées dans le développement web débouchent sur des certifications. À titre illustratif, on peut citer la GEN (Grande école du numérique). Elle forme les personnes qui aspirent à une carrière de développeur back-end. D’autres sortes de structures sont également conseillées pour apprendre en un laps de temps les rudiments. Il s’agit par exemple de The Hacking Project ou Le Wagon.

Mais gardez en tête que les profils ayant le plus de qualifications sont les plus appréciés par les recruteurs. Il faudra quand-même beaucoup mettre l’accent sur les compétences et les expériences.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un développeur back-end ?

Grâce à la montée en compétences sur JavaScript, un dev back-end a évidemment la possibilité de s’orienter vers le métier de développeur full stack. De ce fait, il jouira d’une autonomie totale sur le développement complet d’un projet du back au front-end.

S’il possède d’importantes compétences managériales, le dev back-end peut devenir Lead développeur. Il devra donc gérer des équipes de développeurs.

A contrario, s’il ne souhaite pas diriger des hommes, il pourra se pencher vers un poste purement technique tel que le Lead Tech.

Pour les développeurs back-end qui souhaitent prendre du recul sur le développement, ils peuvent s’orienter vers un poste de chef de projet technique.

Enfin, s’il maîtrise le développement web, s’il a une parfaite connaissance des technologies et s’il a des expériences, il peut devenir CTO. C’est-à-dire Chief Technology Officer.

Quel est le salaire d’un développeur back-end ?

Le salaire d’un développeur back-end dépend de plusieurs facteurs. Il s’agit au prime abord des compétences et de l’expérience. De plus, la localisation géographique, les technologies utilisées, le type d’entreprise, le secteur d’activité, les problématiques techniques à résoudre sont autant de facteurs en jeu pour la détermination du salaire de ce professionnel.

À cet effet, le salaire d’un junior peut varier entre 30.000 et 40.000 euros/an. Celui d’un développeur back-end expérimenté peut atteindre 50.000 euros/an. Un senior gagnera au-delà de 60.000 euros/an.

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir chaque mois du contenu digital génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.