Le blog qui vous aide à maîtriser le digital et développer votre visibilité en ligne !
401, rue des Pyrénées 75020 Paris

Google lance enfin son guide de démarrage SEO

guide de démarrage seo

Le référencement naturel est un processus complexe qui requiert beaucoup de patience. Il est en constante évolution, car les algorithmes des moteurs de recherche connaissent des améliorations régulières. Pour les débutants, les concepts fondamentaux du SEO peuvent être difficiles à comprendre et à mettre en pratique. Un guide de démarrage SEO peut donc s’avérer utile. D’ailleurs, que l’on soit expert ou débutant dans le domaine du référencement naturel, le guide peut jouer un rôle important. Il faut dire qu’il existe actuellement plusieurs guides provenant de différentes sources. Les professionnels du référencement web ont pourtant longtemps souhaité que Google simplifie son programme sur le SEO. C’est désormais chose faite, puisque, depuis quelques semaines, la firme américaine a dévoilé la nouvelle version de son guide de démarrage SEO.

À quoi peut servir un guide de démarrage SEO ?

Les documents d’accompagnement dans le domaine du web ont l’avantage d’aider les professionnels à créer des plateformes de qualité et à les gérer efficacement. Aujourd’hui, plusieurs sites Internet abordent la question du référencement naturel. D’ailleurs, sur notre site, vous pouvez trouver aisément quelques articles qui vous expliquent comment trouver la meilleure formation SEO. Le guide de démarrage SEO est cependant un document particulier que Google met à la disposition des experts en référencement web. Il explique concrètement les concepts importants du SEO tels que :

  • Mots-clés ;
  • Titres Hn ;
  • Meta title ;
  • Meta descriptions ;
  • Liens ; etc.

Normalement, un guide de démarrage SEO vous donnera également des conseils pratiques pour optimiser le contenu de votre site. Il donne des recommandations pour optimiser la structure et la vitesse d’un site web afin d’améliorer son classement dans les résultats de recherche. L’un des défis des référenceurs web et des rédacteurs web, c’est de créer des contenus de qualité qui attirent les visiteurs. Grâce à un guide détaillé, vous apprendrez à créer des contenus engageants et pertinents qui intéressent les internautes et les moteurs de recherche. Par ailleurs, pour promouvoir un site dans les règles de l’art, il faut idéalement utiliser les meilleures pratiques. Toutes ces pratiques sont normalement consignées dans un guide de démarrage SEO de qualité. Vous devriez notamment y trouver des conseils pour utiliser efficacement les médias sociaux, les backlinks et les autres méthodes modernes pour promouvoir votre site web.

Enfin, un guide de démarrage SEO détaille aussi la manière d’utiliser les outils d’analyse de Google. Ces outils permettent de suivre les performances d’un site web et d’identifier les éléments qui doivent être améliorés. En résumé, en utilisant un guide de démarrage SEO, vous gagnerez du temps et éviterez les erreurs courantes.


Lire aussi : Quels sont les 3 piliers du SEO ?


Ce qu’il faut savoir sur le nouveau guide de démarrage SEO de Google

guide de démarrage seo de Google

Publié pour la première fois en 2008, le guide de démarrage SEO de Google a été mis à jour une première fois en 2017. Mais récemment, le géant du web a décidé de l’améliorer. La nouvelle version de ce précieux document vient donc d’être rendue publique. Le précédent guide comprenait environ 8 500 mots. Dans la nouvelle version révisée, cette longueur passe à 3 000 mots. Lors d’un récent podcast, Lizzi Sassman de Google a mentionné que la réduction du volume est due à plusieurs informations redondantes retirées du guide actuel.

Par rapport à l’ancienne version, le nouveau guide est épuré. C’est en tout cas ce que promettent tous les articles officiels et certains experts du SEO. Les sections avancées ont été éliminées et un accent est mis sur les fondamentaux du SEO. Par ailleurs, des sections comme la comptabilité mobile, la structure des données et l’analyse de performances ont disparu du guide. Le programme devient ainsi plus digeste. Dans le nouveau guide de démarrage SEO, vous trouverez aussi des explications sur le contenu dupliqué. Des clarifications sur les mythes SEO ont été intégrées, offrant une perspective plus large aux débutants.

Des liens contextualisés avec plus d’utilité

Devenu un élément central de l’algorithme de Google depuis plus d’un an, le concept d’utilité du contenu se précise de plus en plus. En effet, dans la nouvelle version de son “SEO Starter Guide”, Google définit l’utilité comme une « approche pratique du contenu ». Pour évaluer ce côté pratique, la firme s’appuie principalement sur les interactions des utilisateurs avec la page (en dehors des commentaires). Google évoque plus précisément deux types de liens :

  • Les liens internes renvoyant vers des sujets connexes ou complémentaires ;
  • Les liens qui permettent aux visiteurs de télécharger des documents utiles ayant rapport avec la thématique de la page.

Indifféremment de la nature du lien (interne ou de téléchargement), le contexte qui entoure une URL est crucial. L’URL contextualisée peut apporter aux visiteurs une compréhension claire et précise de la destination du lien. L’exemple sémantique que Google propose dans son nouveau guide en est une parfaite illustration. Dans l’ancien guide de démarrage SEO, l’exemple donné était : « En savoir plus sur la création et la soumission d’un sitemap ». Dans le nouveau guide, Google indique plutôt que si vous êtes ouvert à un petit défi technique, vous pouvez essayer de créer un fichier sitemap. Il explique aussi que ce fichier contient toutes les URLs importantes de votre site web. L’implémentation de liens internes finement contextualisés, où l’ancre offre des informations pratiques et utiles, constitue une excellente pratique pour accroître la visibilité des pages.

Regroupement de pages traitant du même sujet dans un répertoire commun

Pour les sites web volumineux contenant plusieurs milliers d’URLs, l’organisation du contenu a une grande importance. Elle permet aux robots de crawl de Google d’explorer et d’indexer facilement les pages. En effet, la structuration en répertoires thématiques permet au moteur de recherche d’apprécier la fréquence de mise à jour des différentes parties du site.

Certaines pages ont des contenus qui varient très rarement. C’est le cas de la page qui se trouve sur le lien https://www.example.com/policies/return-policy.html. Le contenu du répertoire “policies” ne change pratiquement jamais. En revanche, un répertoire contenant des URLs de pages de promotion de produits connaîtra plusieurs modifications. Doté d’une intelligence exceptionnelle, Google peut analyser la structure d’un site et explorer les différents répertoires à fréquences régulières. La pertinence de la structure d’URL est cruciale pour les sites e-commerce. Ces derniers contiennent généralement un volume important de pages.

Réduction du contenu en double

Sur certains sites web, un même contenu peut être accessible via plusieurs URLs différentes. C’est un phénomène connu sous le nom de “contenu en double” ou “doublon”. Les moteurs de recherche, tels que Google et Bing, sélectionnent alors une URL unique (URL canonique) et l’affichent aux utilisateurs pour chaque contenu distinct. Dans la nouvelle version du guide de démarrage SEO, Google indique qu’avoir du contenu en double sur un site web n’enfreint pas les règles relatives aux spams. En revanche, cela peut nuire considérablement à l’expérience utilisateur. De plus, les moteurs de recherche risquent de gaspiller des ressources d’exploration importantes sur des URLs non intéressantes.

Il est nécessaire de limiter le contenu en double sur une plateforme Internet afin d’optimiser son référencement. Dans son programme amélioré sur le référencement naturel, Google suggère l’utilisation des balises canoniques. Elles indiquent aux moteurs de recherche l’URL préférée pour chaque contenu. Il existe toutefois d’autres techniques permettant de lutter contre le contenu en double. Dans le guide, Google propose aussi les redirections 301.


Lire aussi : Duplicate content en e-commerce : comment les éviter ?


Un nouveau « SEO Starter Guide » pour les débutants

Le SEO Starter Guide révisé vise essentiellement les personnes qui débutent dans le domaine du référencement naturel. L’objectif de la nouvelle version, c’est de rendre le contenu plus accessible pour ceux qui font leurs premiers pas dans le SEO.

Les suppressions dans le guide de démarrage SEO révisé

compatibilité mobile dans le guide de démarrage SEO

Le nouveau guide de Google se veut plus accessible que les versions antérieures. On l’a débarrassé de sections entières jugées trop techniques pour les débutants. L’accent est désormais mis sur des définitions claires et contextualisées des termes SEO, ainsi que sur des conseils pratiques et concrets pour améliorer la visibilité en ligne. De façon générale, les suppressions dans le SEO Starter Guide révisé sont les suivantes :

  • Le glossaire ;
  • Les données structurées ;
  • La comptabilité mobile ;
  • L’analyse des performances de sites.

Dans l’ancien guide de démarrage SEO se trouvaient des termes expliqués dans leur contexte spécifique. En outre, les données structurées étaient jugées trop avancées pour les personnes qui débutent dans le SEO. La plupart des plateformes et sites web sont aujourd’hui déjà compatibles mobiles. Google a donc décidé de supprimer la partie concernant la compatibilité mobile de son guide SEO. Enfin, bien que l’analyse de performance soit une notion importante en référencement, Google a estimé qu’il s’agit d’une étape avancée et non indispensable pour les débutants.

Les simplifications ou condensations dans la nouvelle version du guide de démarrage SEO

Pour rendre le document plus accessible aux débutants, en plus de supprimer certaines parties, Google a dû simplifier plusieurs autres sections. Le document se focalise désormais sur les points clés. C’est une stratégie qui vise à fluidifier la lecture et surtout à faciliter la compréhension des fondamentaux du SEO par n’importe quel type de lecteur. De façon générale, les simplifications dans le “SEO Starter Guide” révisé se résument en quelques points. Dans la version de 2017 du guide, la firme américaine avait particulièrement dédié une section aux images. Désormais, Google a préféré mettre l’accent sur le texte alternatif pour les images.

Ensuite, les parties concernant les liens, les titres et les snippets ont été condensées pour en faciliter la compréhension. Un autre point important concerne la promotion des sites. La firme a considérablement réduit cette partie. D’ailleurs, le guide renvoie les lecteurs directement vers Google for Creators s’ils veulent des détails plus approfondis. Par ailleurs, dans la partie “Structure du site”, on a supprimé certaines sous-sections.

Les nouveautés du guide de démarrage SEO de Google

Réduit de moitié, le guide actuel de démarrage SEO se distingue par sa simplicité et son accessibilité accrues. Le format est en effet plus concis et écrit dans un langage clair et précis. Le jargon technique présent dans les anciennes versions a été totalement simplifié et les concepts clés sont clairement détaillés. Google a aussi facilité la navigation. En effet, la structure du guide a connu une importante modification, ce qui a rendu la navigation plus fluide et surtout plus intuitive.

De nouveaux contenus et approches

Une grande partie de la nouvelle version du document d’accompagnement semblait ambiguë. Les débutants, étant à la recherche de notions de bases pour apprendre le SEO, se trouvaient obligés d’apprendre aussi les notions avancées. Cela a tendance à les décourager. Le nouveau guide de démarrage SEO paraît plus allégé et dépourvu de termes techniques complexes. Il inclut désormais certaines sections qui ne se trouvaient pas dans les précédentes versions. Par exemple, dans ce nouveau guide de démarrage SEO, vous trouverez des sections relatives au contenu dupliqué, aux vidéos et aux théories populaires du SEO.

Des conseils concrets accompagnés d’exemples pertinents ont été ajoutés au document pour aider n’importe quel débutant à mettre en pratique les principes fondamentaux du SEO. En outre, Google a adopté une approche très pédagogique. Cette dernière a consisté à mettre un accent particulier sur l’apprentissage par la pratique. A travers cette méthode, Google veut encourager les utilisateurs du guide à expérimenter eux-mêmes différentes techniques de référencement naturel. L’objectif du guide de démarrage SEO, c’est de rendre le référencement naturel accessible à tout le monde, que l’on soit expérimenté ou pas.

Par ailleurs, la création de contenus optimisés est l’une des tâches que les référenceurs n’apprécient pas beaucoup. D’ailleurs, la plupart du temps, ils le délèguent à des rédacteurs web expérimentés. Toutefois, une solution pouvant permettre de rendre plus automates les créateurs de contenus s’avère importante. Google a donc ajouté au document didactique une section qui explique aux créateurs de contenus comment optimiser les sites web pour les moteurs de recherche. Dans cette section, on peut également trouver des conseils pour améliorer son référencement et pour accroître le trafic des sites web. Vous y trouverez toutes les astuces essentielles pour améliorer le positionnement dans les résultats de recherche.

La conclusion

En résumé, le nouveau guide de démarrage SEO de Google se veut une ressource pédagogique. La modification du nouveau SEO Starter Guide est susceptible d’influencer votre stratégie de référencement naturel. C’est un programme complet qui permet de prendre aisément en main différents aspects du référencement naturel tels que :

  • Indexation des contenus ;
  • Désindexer de ses contenus ;
  • Gestion de l’affichage dans les SERPs ;
  • Organisation de l’arborescence d’un site ;
  • Optimisation des contenus et des images ;
  • Adaptation d’un site au mobile ;
  • Promotion de son site ;
  • Analyse des performances.

Le programme est accessible à tous ceux qui souhaitent améliorer le positionnement de leurs sites sur les moteurs de recherche. D’un point de vue didactique, le nouveau “SEO Starter Guide” de Google est plus avantageux que les précédents. Il permet de comprendre facilement le mode de fonctionnement du référencement naturel et de le mettre en application aisément. Malgré le fait que certaines notions ne s’y trouvent plus, il reste un document de référence, même pour les spécialistes de SEO.

Et vous, l’avez-vous déjà parcouru ? Le trouvez-vous plus intéressant, plus précis et moins technique que les versions antérieures du programme ? N’hésitez pas à nous partager votre expérience.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *